Bureau d'études de Recherche et de Développement
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -24%
PARISOT ZODIAC Lit adulte 140 x 190 cm – ...
Voir le deal
99.99 €

 

 Générateur de Chercheur

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Age : 71
Localisation : Saumur
Prénom : Admin
Date d'inscription : 15/08/2006

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Générateur de Chercheur   Générateur de Chercheur EmptyVen 5 Jan 2007 - 13:50

Bonjour,

Ce fil dédié au générateur de Chercheur.

Tout d'abord Le schéma à télécharger : GENTEST2.PDF

king ++
Revenir en haut Aller en bas
https://generation-hydrogene.forumpro.fr
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: mes tests   Générateur de Chercheur EmptySam 26 Jan 2008 - 17:06

Edité pour déplacement dans la nouvelle discussion.
Admin

Bonjour
Merci pour les encouragements FC89
Bon Asl j'ai pas de bonnes nouvelles
je vais t'envoyer mon schéma
je réponds à tes deux questions:
Citation :
Francis et Dominique, qu'attendez-vous des expériences que vous effectuez en ce moment ?
là je débute et teste mon idée de générateur particulier
il ne s'agit pas d'essais sur l'eau, les cellules ou quoi que ce soit, c'est juste un petit projet simple de générateur de tensions étranges... Donc pour l'instant, AUCUN intérêt je pense pour qui que ce soit ici.


je veux obtenir une libération d'électrons avec déplacement LATERAL et en hauteur et non uniquement longitudinal , ceci, afin lors du parcours de l'électron à travers l’eau d'augmenter au MAXIMUM les probabilités de collision avec… Les molécules d'eau sinon,...iIs passent au travers sans RIEN faire (ecless en est la démonstration parfaite!) l'idée etait tres bonen sauf que sans harmoniques... Bernique!

Donc je veux me perruquer vite fait ce genre de géné. Sauf que: Mon idée de registre à décalage produit en lui même des harmoniques pas croyables et j'ai peu de puissance en fait car le passage d'un état +/- à -/+ marque un arrêt du courant (voulu dans la conception) pour faire travailler mes Mos tranquille et à l’aise sans risque, quelles que soit la fréquence mais dont le temps de repos, ben hélas je n'en suis pas maître (un pas d'horloge du 4017) Y a tellement d'harminiques que j'ai du mal à compter la fréquence.
Remarque que je ferais bien d'essayer ça sur une cellule mais c'est pas vraiment mon idée...

De plus, pour mes CI claqués j'avais ma porte 4081 dont un des 4 éléments était ...Passante! Pas d'origine, mais c'est survenu lors des tests...Je l'ai remplacée ... Et après une demi-heure de tests RE belote! Des triggers claqués! INCROYABLE mais vrai.

J'ai pris un scope numérique et me suis aperçu que lors de la mise sous tension ...PARFOIS le 4017 se refile en sortie n'importe comment! J'y avais pas pensé, car moi et la logique on fait bien DEUX au minimum!

Donc je me suis bricolé une RAZ (remise à zéro) vite fait que j’ai refilé sur mes deux portes et là ENFIN, plus RIEN ne claque. (ce qui n'explique pas POURQUOI ça claque!) Que les MOS mal commandés pètent ok, mais que mes triggers rendent l'âme...Là j'ai du mal à piger!

Mais bon, avec cette RAZ ça roule, sauf que avec mon nouveau transfo bobiné ce matin...Je consomme 4 ampères (3,6) et si je module, je redescend à 2 Amp car mon DV/DT devient bidon et j'ai tout juste ...130 Volts en charge (lampe 220V 25 Watts) et encore, avec une fréquence de modulation très basse, sinon c'est la cata.

En conséquence j’abandonne déjà ce nouveau projet car je le considère comme une mauvaise approche et j’en refais un autre avec direct les commandes des gate en +/– on verra bien, j’utilise bien des BD 135 / BD 140 pour faire des petits convertisseurs HT pour vieux auto radio de voitures de collection pour remplacer les vibreurs et…ils tiennent!(en 6 et 12 volts d'ailleurs) Je les fais fonctionner autour de 150 hertz et ça roule.

Pourquoi pas des Mos.. C’est plus lent à se dé-saturer mais bon, je vais tenter quand même. Les moteurs industriels fonctionnent ainsi et dans les deux sens et apparemment ça marche… (avec de gros IGBT mais bon...)Mais je n’ai AUCUNE expérience des ces machins.

Quand à ta question pont en H pas de référence… Ben OUI, aux bornes de la charge Asl, on a soit un plus d’un coté soit un moins de l’autre ca change en permanence... Pour mesurer cela sur un scope avec une référence de masse au moins… On voit des trucs mais PAS la réalité de ce qui se passe DANS la bobine…

C’est d’ailleurs en branchant un petit transfo d’un vieux poste à transistors des années 60 que j’ai pu mesurer certaines choses en masse flottante… Dont des pics horribles entre les deux conductions qui m’ont fait piger que je fonçais droit dans le mur.

Certes ca chauffe pas, même avec 4 Ampères, mais y a pas vraiment de pêche.Crying or Very sad Il me faudrait pouvoir régler le temps de latence entre deux sens de commande (entre 3 et 25 nanosecondes) SANS changer la fréquence de découpage. Avec mon montage archi simple, pas possible. Ou alors, faudrait asservir mes portes à un autre signal synchrone qui lui ouvrirait la porte alors que mon signal est déjà en commande mais bon, c'est compliqué. Je prefère tenter direct autre chose.

Voilà. Donc je vais t’envoyer ce défunt schéma, il est sans utilité. Sauf pour l’étage final qui fonctionne nickel chrome

Mais il faut que je retourne au labo car lundi j’ai beaucoup de travail et je ne m’attendais pas à y passer 3 jours rien que pour me bricoler un super générateur exotique…
Mais bon, c’est pas la première fois que je me trompe.

je te poste ce schéma en mail , cette fois ci je l'ai conservé.
Salut à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Re: Générateur de Chercheur   Générateur de Chercheur EmptyDim 27 Jan 2008 - 13:16

Bonjour,

Tu fais bien entendu comme tu veux, mais je ne pense pas qu'abandonner ton géné sans avoir trouvé ce qui cloche soit une bonne chose.
Et le même problème pourra aussi se retrouver dans la version n+1.

Citation :
Quand à ta question pont en H pas de référence… Ben OUI, aux bornes de la charge Asl, on a soit un plus d’un coté soit un moins de l’autre ca change en permanence... Pour mesurer cela sur un scope avec une référence de masse au moins… On voit des trucs mais PAS la réalité de ce qui se passe DANS la bobine…
A préciser quand même que la charge du pont est le primaire du transfo et non le secondaire. Et là, tu mesures tout ce que tu veux (référencer à la masse of course).

Lorsque tu dis "ça s'effondre", qu'entends-tu par là ? Qu'as-tu mesuré ?
Le schéma est assez simple et il devrait être facile de dépanner.
Déjà, si en sortie du registre tu as des signaux "bizarres", c'est déjà que ça ne tourne pas rond. A la sortie d'un registre ou compteur on a toujours quelque chose de clean.

Et ne me parle pas d'harmoniques... bien sûr, les signaux carrés en sont bourrés, mais je doute que tu puisses voir quoi que ce soit de tel avec ton oscillo (sauf si tu possèdes un oscillo assurant de multiples fonctions).

@++
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Re: Générateur de Chercheur   Générateur de Chercheur EmptyDim 27 Jan 2008 - 15:32

Bonjour,

Donc normalement, à l'oscillo, tu devrais avoir quelque chose du genre :
Générateur de Chercheur Chercheur1

Simulation avec analyseur logique
Avec trace du haut : l'horloge, puis
Q0, Q1, Q3, Q4 et les 2 dernières traces étant les sorties (points commun des diodes).

Rien à voir avec l'effondrement dont tu parles, mais uniquement pour améliorer les signaux, le mixage des créneaux en sortie d'un registre par des diodes est peu délicat. Tu peux avoir des "gliches" à chaque commutation.
Cela ne se voit pas à l'analyseur, mais à l'oscillo (toujours en simulation) oui :
Générateur de Chercheur Chercheur2

Signal pris au point commun des diodes. Et c'est le signal réel que tu devrais avoir normalement avec la prise en compte des temps de commutations internes du circuit.

Toujours pour la même chose, et peut-être beaucoup plus pénalisant est que tes 2 horloges ne sont pas du tout synchronisées entre elles (normal). Si bien qu'en sortie des NANDs, tu peux avoir (et tu as) des minis (micros, picos, ... Laughing ) créneaux générés par la fin ou début de "CLK Basse fréquence" qui survient au milieu du crénal "CLK haute fréquence".
Pour éviter ça, je te propose un circuit que j'emploie toujours d'ailleurs :
Générateur de Chercheur Chercheur3

Les horloges se retrouvent aussi "synchronisées". Tu perds, au pire, 2 clocks "fréquence haute",... mais pas de gliches.
Inconvénient : il faut rajouter deux bascules D (un ci) et 2 inverseurs.

Mais il y a d'autres choses à régler avant...

@++
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Géné et intermodulation   Générateur de Chercheur EmptyLun 28 Jan 2008 - 11:08

Bonjour ASL

Non, mon oscillo me permet de voir tout cela sans probleme
j'ai fini par trouver pourquoi ça cloche ...

Sur la ligne de l'alim 12V j'ai des pics à + 15 volts TRES fins en plus du 12 volts (soit 24 volts environ) (invisibles à l'oeil, même dans le noir sur le scope mais mon vieil Hameg (pas digital lui), possède un truc fabuleux constitué d'un montage à base d'amplis OP qui détectent tout dépassement en plus ou en moins de ce qu'affiche le scope, or il a fallu que je refile la trace en bas pour que la led de supervision de dépassement positif s'éteigne... j'ai donc compris que ces pics avaient dû me détruire les CI sans que la mesure au controleur classique ne puisse m'alerter.

Une self et deux capas entre l'alim géné et l'étage de puissance a solutionné le problème car apparemment, ça ne claque plus.

Je vais tester tout cela dans ma petite cellule mais j'ai quand même envie de faire une version plus directe.

Il faut que je regarde ce que supporte sur la gate une tension inverse (plus négative sur les canals N et plus positive pour les canals P ) afin de tenter les bloquer plus vite.

Sinon exact! Mes signaux sont bien tels que decrit au scope virtuel et en réalité. Sauf l'étage de puissance, tous les signaux réels sont EXACTEMENT pareil que les signaux theoriques et y a interêt, sinon j'me fâche.
je vous tiens au courant je ferai tout cela demain
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Tests avec cellule type Meyer   Générateur de Chercheur EmptyLun 28 Jan 2008 - 18:43

Bonjour
je viens de terminer mes tests j'ai le moral sous les souliers!
Alors, cellule 15 cm deux tubes (espace 16/10.)
Isolant entre les deux: VERRE. Merci pour le brûlures mais bon comme ça on a la paix!
Résistance de la cellule: 500 Ohms (dans l'eau de pluie)
je me suis dit ca va pas être triste...:pale:


je branche direct sur du 12 volts ...l'eau est supposée PURE ,enfin pas salée, ni acide...
COURANT 2,3 Ampères et...parfaite electrolyse, plein de bulles... un dépot brun surnage en 10 secondes.Plein de brouillard en haut de la bouteille

Je me dis ça va être la cata.

Effectivement le gené sur la cellule sortie de l'eau ça grésille, crépite (à cause des restes d'humidité) de la vapeur s'élève un peu de la cellule humide MAIS la tension pulsée est au dessus de 150 Volts...Intensité au primaire...1,2 ampères

Je la plonge dans l'eau et je recherche une résonnance quelconque, signal pulsé entre 100 et 2 Khz...RIEN mais courant de...4 Ampères et le transfos chauffe grave... Le fusible 1,2 ampère placé sur le HT pulsée tient.

La diode IN 4007 reste FROIDE...J'aime pas ça ... Je mesure...10 volts!
je me dit: C'est une grosse fainéante...Je la change

Bon, je vire la diode et je met une Shotky...la tension monte à 15 volts et elle chauffe comme une petite folle ...Pourtant on est qu'à 800 Hz! je me dis si la te,sion monte adieu la diode (les shotky ça grimpe pas très haut)

Je mets la modulation variable, le courant passe de 4 Ampères à 1,8 Ampère mais la tension arrive péniblement à 10 volts des petites bulles sortent de la cellule et quelque soit la fréquence...Rien ne change, la tension reste au 3eme sous sol.

Mes conclusions: Sans tests avec un alternateur en fait, on ne sait où l'on va. L'eau au DEPART est un parfait court circuit et donc les électrons n'ont AUCUNE force pour espérer rentrer en résonnance avec quoi que ce soit.(cela s'appelle un amortissement, un peu comme une resistance aux bornes d'une self quoi, plus aucune surtension possible)scratch

Mon étage de sortie (4 Mos complémentaires en H) PEUT driver un TRES GROS transfo genre de récup sur un onduleur...Je peux tenter...

Mais je pense tester plutôt avec une MICRO cellule de 3cm sur 1 cm ainsi sans tout refaire, si le phenomène existe j'espère le trouver, d'autant que ma tension s'écroulera moins (charge plus faible)

Qu'en pensez vous au niveau des tests de faisabilité?

Bonne soirée je vais me manger un Jesuite à la pâte d'amandes pour me venger! je suis E-COUEU-RE! Mais en plus je m'en doutais, Faut de la pêche de la tension et du courant je pense pour amorcer le processus, ensuite qui sait? Et vous, qu'en pensez vous?

j'oubliais j'ai mis diverses selfs en serie avec la HT mais comme elle ne fait que 10/15 volts elles ne servent à RIEN! Evidemment.
La vie est dure pour ce pov Chercheur!


Dernière édition par le Mar 29 Jan 2008 - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Réflexions diverses sur le géné, la cellule et les signaux   Générateur de Chercheur EmptyMar 29 Jan 2008 - 10:21

Bonjour à tous.
Comme ASL a eu la gentillesse de me faire un repertoire pour mes tests à partir de mon générateur universel (qu'il va falloir que je vous mette au propre) j'en profite pour y mettre AUSSI le fruit de mes réflexions sur mon travail.

Héhéhé...Suite à cet échec CUISANT je me suis goinfré mon Jésuite et tandis que j'avalais mon café au lait, je réfléchissais après une nuit d'un sommeil de plomb, ce qui m'a beaucoup étonné…

Mais au fait... l'impédance (la résistance en alternatif) elle est TRES faible HORS résonance... MAIS à la résonance du circuit, elle doit grimper grave....Comme dans tout circuit RLC (qu'en pense ASL?)

En effet, un ampli 455Khz, dit Ampli FI (fréquence intermédiaire) si on s'en sers aussi d'ampli BF ...Sur le collecteur du transistor y a QUE DALLE...Car l'impédance de la bobine à ces fréquences... Est NULLE…

J''le sais car quand j'avais 14 ans, je tentais mon premier récepteur superhétérodyne REFLEX destiné à réaliser vrai récepteur sélectif avec juste 3 transistors pour écouter SLC en cours du soir au bahut. Héhéhé
(SLC pour les gamins de maintenant, c'est la fabuleuse émission "Salut les copains" sur Europe 1)

Or j'avais galéré comme un benêt car je ne comprenais pas POURQUOI ça amplifiait le 455 Khz et PAS la BF.
Un vieux Bouc sympa traînant dans ce magasin magique m'avait dit:

Met une résistance en série avec ta bobine constituant le transfo FI, découple la avec une PETITE capacité qui sera un court circuit pour le 455 Khz mais qui ne court circuitera pas ta BF et tu verras ou plutôt tu entendras ton émission favorite sur Haut parleur peut être pas, en tout cas TRÈS FORT sur écouteur de 2000 ohms! Le tout avec juste une pile de poche de 4,5 volts!

Je l'ai fait et... ça a fonctionné! Pensez si j’étais fier! Je me voyais déjà recevoir le 1er prix du concours Lépine…J’attends toujours.

Donc cette nuit, ou plutôt ce matin de très bonne heure, j'me suis dit: Mais c'est bien sur Chercheur!
Tu devrais un peu plus réfléchir avant de foncer…( Ca j’ai jamais su faire )

C’est pas du tout avec un transfo HT qu’il faut attaquer ta cellule, car au mieux ca va chauffer l’eau et au pire ça va faire un court circuit de ton transfo qui va chauffer à la place de l’eau et… C’est ce qui m’est arrivé!

Je me souviens du début des transistors et les réflexions des vieux Boucs de l’époque dérangés dans leurs certitudes et critiquant cette nouvelle approche de l’électronique moderne… Gnia gnia gnia ca tiendra jamais, le Germanium est sans avenir, Gniagniagnia l’impédance est bien trop faible, cela restera une curiosité de laboratoire. Gniagniagnia avant de remplacer la PL509 en télévision, y fera jour! Et moi, en culottes courtes je passais mes jeudis à lorgner les premiers transistors made in USA dans la vitrine de Radio MJ près des Gobelins à Paris…

Et puis le temps passa, les lampes thermioniques? Un souvenir attendrissant et les transistors? Omniprésents PARTOUT de la BF à 100 GigaHERTZ ils sont partout et ne chauffent pas, les circuits se sont adaptés aux impédances et tout le monde est bien content, sauf les vieux boucs grincheux, mais là où ils sont, ils ne nous dérangent plus vraiment.

Donc je me suis dit: Réfléchissons Dominique réfléchissons. Ce Mr Meyer parle de haute tension OK. Donc tu fonces et fabrique de la haute tension… Et ca ne fonctionne pas… Mais pourtant il parle de haute tension…

Mais aussi, L’eau NORMALE, n’est PAS isolante…
Donc c’est un fort court circuit à l’état NORMAL!

Donc ta haute tension, en supposant que tu arrives à la maintenir (ce qui est facile à faire, suffit d’un gros compteur électrique!) que va t-elle faire? Elle va filer direct à travers l’eau, puis frotter contre les molécules et …ça va bouillir grave! Ben oui pour se réchauffer on fait quoi?
On bouge et on se frotte les mains!

Je me suis dit, mais alors ca peut pas fonctionner. JAMAIS!

Et puis je me suis dit: Oui MAIS…. Si a une certaine fréquence de pulsation, les molécules d’eau perturbées changent d’état stable, l’impédance PEUT monter et alors là, les fameuses selfs qui AU DEBUT du processus ne vont servir à rien vont entrer en résonance avec la fréquence du courant pulsé (donc alternatif) et la tension va monter, monter grâce aux selfs et là, Bingo ce n’est plus l’eau qui va chauffer mais le désordre moléculaire qui va s’en suivre va faire exploser celles ci et on va enfin libérer les molécules de gaz… En grande quantité pour une énergie consommée qui va tendre à baisser alors qu’au début du processus elle va être importante…

Je sais que c’est pas classique comme raisonnement pour certains, mais qui sait? Je m’en vais de ce pas me re-bobiner un transfo avec du GROS fil et monter deux tores (selfs à très faibles pertes) en série avec du gros fil aussi et changer les plages de fréquences de mon générateur pour refaire des mesures… Je vais grimper à plus de 20 Khz on sait jamais.

C’est pourquoi, cet essai REEL avec un alternateur a vitesse variable est à mon avis très important
Bonne journée à tous, je m’y remet.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 58
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Re: Générateur de Chercheur   Générateur de Chercheur EmptyMar 29 Jan 2008 - 18:08

Bonjour,

Mais pourquoi pas, de toute façon je ne te contredirais pas car je n'ai pas assez de métier dans l'electronique.
Un "essai REEL avec un alternateur...", gnia gnia gnia, moi aussi je sais le faire! Laughing
Ne t'impatiente pas, cela vient j'y travail.
J'ai tout le matos, je commence l'assemblage demain, je vous préviens ça va tourner.
La suite ..., pas ici mais là ou vous savez.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Re: Générateur de Chercheur   Générateur de Chercheur EmptyMar 29 Jan 2008 - 19:50

Citation :
je ne te contredirais pas car je n'ai pas assez de métier dans l'électronique.

Il ne s’agit pas ici d’électronique, mais tout simplement d’électricité, d’électro-magnétisme et de ses effets parfois TRES étranges... imprevisible

regarde ...c'ets un Fracias qui a decouver une forme de magnetisme etrange tio disqe dur est passé de 2 Go à 150 pour 2 fois moins cher... le magétisme est un monde mystérieux TRES mystérieux.

Le passage de l’état de l’eau d’une résistivité très faible à forte ne doit pas se faire facilement non plus, faut la secouer grave et progressivement. Lui appliquer un générateur HT, soit il s’écroule soit il fait juste chauffer l’eau.

L’alternateur lui, donne courant ET tension suivant la charge, c’est certainement pourquoi les tentatives avec des générateurs statiques échouent. Faut un générateur particulier capable au départ de refiler des Ampères puis progressivement de la tension lorsque l’état de la résistivité de l’eau change.

C’est en tout cas ce que j’espère découvrir avec tes tests. Sinon tous ces gens auraient trouvé depuis lurette,

Cependant, l’état d’origine de l’eau leur interdit le passage à cet état demi-gazeux. L’alternateur doit sans doute le permettre si Mr Meyer n’a pas menti et cela doit être progressif. Sinon, pourquoi un moteur électrique, un rhéostat? On le couple au moteur thermique et basta. Or il ne le fait pas… Et PIRE, n’en parle JAMAIS dans ses brevets

Ensuite si tu mets en évidence ce phénomène, je verrai avec ASL pour fabriquer un générateur double , capable de donner de l’intensité au départ puis de la tension (commutation de transfo par exemple lorsque l’état de l'eau dans la cellule est propice au fonctionnement en tension etc) on peut TOUT faire avec l’électronique, mais on ne peut pas deviner ce qui a été découvert par Hasard avec justement …Un alternateur…

J’attends tes tests avec impatience, travaille par paliers de vitesse et attends un peu entre deux régimes que l’eau ait le temps de changer pour ne pas louper la bonne plage de fonctionnement.

Le phénomène s’il existe ne doit pas se produire brutalement. Et s’il y a résonance dépasser la vitesse fera que la gazéification retombera à quasi rien. Mais il parle d’arcs électriques donc il devait tourner VITE car sous 300 volts…Avec 1 à 2 mm d’espace... Bien que là, on est dans de l’eau en état de transit gazeux va savoir…

Fait attention à la grande poulie, ne reste pas dans son plan longitudinal on sait jamais.

Moi je viens de rembobiner un autre transfo avec du 12/10 ème au primaire et du 7/10 ème au secondaire. Je doute que cela suffise, mais bon, on ne sait jamais. A vide j’aurai jamais 200 volts or je pense qu’un alternateur à 10 ou 15 000 tmn sur une cellule en est capable dès que l’eau augmente de résistivité (les pointes de flux) et qu’il est capable AUSSI en charge au départ de te secouer l’eau comme il faut pour démarrer le processus.

Ce ne sont que des suppositions bien sur, mais si ce Mr Meyer a trouvé, c’est certainement ainsi et il s’est bien gardé de l’expliquer, alors qu’il devait l’avoir pigé!
Attendons ces tests, si t’as rien …C’est qu’il ment. On aura tenté, c’est déjà ça.
A bientôt.

Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Re: Générateur de Chercheur   Générateur de Chercheur EmptyMer 30 Jan 2008 - 3:21

Bonjour,

Dominique, j'ai déplacé ton sujet dans le forum approprié.
Je l'avais ouvert dans "Electronique" car j'avais pensé que c'était pour dépannage (électronique) en quelque sorte.

Dominique a écrit:
... et là, Bingo ce n’est plus l’eau qui va chauffer mais le désordre moléculaire qui va s’en suivre va faire exploser celles ci et on va enfin libérer les molécules de gaz… Je sais que c’est pas classique comme raisonnement pour certains, mais qui sait? ...
Pourquoi pas. De toute façon, où nous en sommes, tout les raisonnements peuvent tenir la route.
Mais j'ai l'impression qu'une longuuuuuuuuue route nous attends.

@++
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Suite et fin de mes réflexions sur l'effet Meyer   Générateur de Chercheur EmptyMer 30 Jan 2008 - 10:40

Bonjour ASL et tous les autres…je ne sais pas si je suis à l'heure du forum là il est 10h30 mais 3H du mat tu veilles tard ASL Laughing

Longuuuuue je ne sais pas Alain.
Voyons cela AUTREMENT…Jusqu’à présent, TOUTES les personnes s’étant de près ou de loin intéressées aux brevets de Mr Meyer l’ont été, attirés par le rêve chimérique de pouvoir rouler …Avec de la flotte!

Ils ont fait comme moi , survolé les brevets et pour la plupart RIEN pigé s’autre que de faire de l’électrolyse
On en parle aux copains l’un d’eux "connaît" les lois de Mr Tesla et c’est parti pour un générateur GENIAL… (tiens, ça me rappelle quelque chose et quelqu’un!Embarassed ) On fonce plus ou moins vite suivant les moyens et l’expérience de chacun et puis… RIEN!

Ou pire, après des semaines de participation au forum, Pfff, disparu le gus…Suffit ici ou ailleurs de lire… Seuls quelque uns, acharnés, avec constance et détermination (des tacherons quoi) tentent d’avancer pas à pas, prenant mille et un chemin de traverses et surtout, tournant en rond tandis que Bobonne se dit : "Au moins, quand il fait ses bricolages, il ne va pas aller me courir la gueuse! C’est déjà ça!"

Aussi , comme elles tiennent bien souvent les cordons de la bourse, pas question d’acheter un variateur neuf ou un oscillo si pas d’occasion …Mais on fait ce qu’on peut pas vrai?;)
Il est évident que dans un tel contexte disparate… On ne peut avancer VITE.

Cependant, ici, on a une chance , y a des types déterminés à tester, pas à rester derrière un clavier (les expériences virtuelles c’est le pied mais en vrai, c’est tout de même mieux! ) De plus, ça évite les erreurs et ça remet les pieds sur terre et grave!

Bon, TOUS sont partis sur des développements de générateurs statiques…Moi, de caractère très solitaire et indépendant, j’ai rien regardé ailleurs et je m’en suis bricolé un tout seul générateur, persuadé qu’en 5/7 l’affaire serait dans le sac car les fréquences trouvées et basta. J’me suis pris une belle baffe dans la tronche. Bien fait pour moi.

CEPENDANT, toi et moi ASL nous avons un avantage considérable: Nous sommes électroniciens et donc on PEUT tirer les enseignements de ces échecs, chose que les bricoleurs de génie ne peuvent que TRÈS difficilement faire.

Donc nous pouvons peut être trouver et très vite si ce type n’a pas menti.
En effet, voici un exemple…

Tu prends un morceau de sucre et on te dit: fait le brûler, je veux voir des flammes!
Alors tu prends un briquet, t’essaies, tu vas tenter, tenter, il va se caraméliser, fondre, aussi te brûler cruellement les doigts, mais…JAMAIS de flamme!

Un crétin malicieux arrive, la clope au bec, (de plus en plus rare ici en France depuis qu’on a remplacé notre monnaie où il avait l’effigie de vieux boucs républicains avec au fronton de chaque billet LIBERTE-Egalité- Fraternité par des billets étranges et apatrides où y a rien d’identifiable que s’en est triste et désolant.

Mais bon, passons… Le type arrive avec sa clope, il prend un sucre, le fait un peu chauffer d’un coté…et…Refile un peu de cendre de son mégot sur le bout du sucre caramélisé…Il remet le sucre au-dessus de la flamme du briquet et là…MIRACLE, cela s’allume…Il pose délicatement le sucre dans une assiette et LA TOTALITE du sucre va brûler doucement aux yeux et à la barbe des vieux boucs qui ne connaissaient pas le truc…
C’est l’effet de CATALYSE.

Aussi, cette petite histoire peut démontrer que le rationnel a des limites très vite franchissables dans l’inconnu.
Or nous sommes dans l’inconnu ABSOLU.

C’est pourquoi, depuis que je suis venu ici, je pose la question: QUI a fait tourner un alternateur à différentes vitesses couplé à une cellule dans de l’eau? A ce jour…ici…PERSONNE.

Commençons par là et il va falloir le faire avec sérieux, monter de 100 tours minute toutes les 15 ou 30 secondes et OBSERVER ce qu’il se passe, MESURER la tension en Continu ET en Alternatif ce qui suppose deux voltmètres digitaux à 6 euros au bazar du coin…C’est un MINIMUM, (le scope n’est pas utile pour OBSERVER…)

Et là, nous saurons! Soit à un régime donné il se passe quelque chose (élévation de tension alternative et continue à mon avis) soit il ne se passe RIEN. Ensuite nous aviserons.

A mon avis s’il ne se passe rien, entre 5000 et 20 000 tours minute après un démarrage plus lent pour passer de l’électrolyse à autre chose, c’est que ce Mr Meyer s’est fichu de nous et de tout le monde.

Moi je ne sais pas tout, mais ce que je sais, c’est que ce Monsieur, s’il n’est pas mythomane a trouvé et il a trouvé comme cela et pas en construisant des super générateurs. Il en était bien incapable, suffit de lire les descriptions de ses brevets. Inénarrable.

Tu conviendras Alain qu’un générateur tournant produit des signaux étranges, multiples, entrelacés, surtout si la charge est faible…Avant de savoir concevoir une telle génération avec un système statique, effectivement le chemin peut être TRÈS long…

MAIS si on met en évidence que VRAIMENT le fameux phénomène Meyer existe en reproduisant EXACTEMENT ses expériences du DEBUT… Là il ne nous faudra pas plus d’UN MOIS pour mettre à la disposition de nos amis un générateur qui imitera très bien ce que fait le générateur tournant pour obtenir le même résultat.

Il est tout de même étrange que tout le monde fonce dans des tentatives de réalisations complexes et sophistiquées alors que ce Mr Meyer, lui, avec un moteur et un alternateur prétends qu’il y est arrivé!

Faisons comme LUI et RIEN que comme LUI! Ensuite tu sais très bien qu’on va très vite imiter ce que FAIT (ou ne fait pas!) l’alternateur et peut être (très certainement, MIEUX!)
Mais avant tout, dans ce projet , il faut commencer par le début et le début: C’est reproduire A l’IDENTIQUE l’expérience de base qui a permis à Mr Meyer de découvrir le phénomène… S’il existe.

Pour faire cela, il faut juste pour celui qui veut juste observer que ça marche, un alternateur de récup en état, un moteur a vitesse variable, une courroie, deux poulies, deux voltmètres, une cellule et un litre d’eau dans une bouteille transparente en plastique. POINT! Le reste ce sera APRÈS.

Perso, j’attends encore une semaine. Après, je me monte un banc d’essai. Mais je ne suis pas retraité et j’ai pas de RTT, donc j’ai pas trop le temps pour bricoler de la mécanique, j’ai aimé cela gamin, j’aime plus trop.

Comme c’est SIMPLE à réaliser, je pensais qu’ici, au moins 5 ou 6 personnes sur une centaine de curieux inscrits feraient au moins cette expérience. Il n’en est rien. Cela me surprends. (Ah le virtuel quand tu nous tiens!)

Bon, sur ce, je vais (sans illusion) brancher mon transfo N° 3 avec deux tores en série et rechercher vite fait un résultat. Mais j’ai des doutes, il faut très certainement AU DEPART du processus, de la puissance.
Chose que mon petit transfo ne sait pas faire, ne peut pas faire.

Restons positifs, au moins ici, on avance dans les tests: Le 10 Kv ne fait RIEN (eccles). La haute tension seule dans l’eau s’écroule, pulsée ou pas pulsée et l’électrolyse consomme ENORMEMENT donc pas de rendement…

On va pouvoir balayer tout cela définitivement. C’est positif. L’établi est plus net. Aucun regret que celui subsistant de voir nos rêves s’envoler.

Reste la MUTATION moléculaire de l’eau grâce à ce que produit un alternateur …A une certaine vitesse certainement TRÈS précise mais qui variera suivant les cellules peut être… A ce sujet, n’utiliser pour les tests qu’une seule cellule (possibilité de résonances parasites avec plusieurs) on n’en branche QU’UNE!

Fréquences et tensions sont liées et interdépendantes, c’est en tout cas mon analyse qui vaut ni plus, ni moins que celle des autres a défaut de la preuve qui ne sera faite QUE par les tests en REEL!
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Re: Générateur de Chercheur   Générateur de Chercheur EmptyMer 30 Jan 2008 - 15:19

Bonjour,

Alors il est vrai que nous n'en sommes pas encore là, mais peut-être plus tard, si les expériences ne sont pas suffisamment concluantes, il faut savoir qu'il est tout à fait possible de simuler, et même assez facilement, les trois phases de l'alternateur par l'électronique.
La fréquence peut aller de 1hz à ....Mhz !!

Inconvénient : avec trois phases, cela implique trois blocs puisssance.

@++
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: De l'eau des bulles et de l'espoir, pas du Perrier   Générateur de Chercheur EmptyMer 30 Jan 2008 - 16:20

OUI... si les 3 phases doivent être plus ou moins imbriquées car en fait si avec un alternateur le phénomène se produit VRAIMENT, ce ne sera pas gagné! Va falloir VITE faire un truc qui ressemble aux principaux signaux produits par l'alternateur, ça encore on saura sans doute faire... MAIS si en plus il faut la montée progressive du courant vers ensuite la tension pour passer de l'état d'electrolyse simple à une super electrolyse en tension ...Là ça va être coton...Un alternateur le fait NATURELLEMENT, mais pas un générateur!

Mais d'abord voyons si le phénomène existe, ceci avec les fils en direct sortie d'alternateur sur les cellules via 3 diodes puis pourquoi pas, une self en série pour encore augmenter la tension lors de l'arrivée au point de résonance de l'ensemble tel que le décrit avec force détails Mr Meyer.

Seule l'expérimentation réelle, longue et fastidieuse nous permettra de mettre en évidence la faisabilité de la chose.
De toutes façon, si c'est cela le truc, il est NORMAL que peersonne n'ait encore réussi à reproduire son expérience...Et le PIRE, c'est que cela n'enlève RIEN à la validité du brevet...

C'est un peu ce qui me réconforte et explique qu'il reste muet sur les fréquences et la mise en oeuvre... Mais bon, attendons les tests REELS avec un alternateur et UNE cellule. Ensuite on avise.

Asl , Trophe est il cardiaque? Car depuis qu'il cherche, s'il arrive à reproduire le phenomène aussi simplement et qu'il y arrive VRA1IMENT, ne va t-il pas nous faire un arrêt cardiaque?
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Generateur Tension frequence courant   Générateur de Chercheur EmptyJeu 31 Jan 2008 - 15:27

3ème transfo testé à l'instant! TRES gros fil (12/10 ème) au primaire, j'ai rempli la gorge... Celle où il y avait le 220 V en fil très fin) puis j'ai laissé l'enroulement 12 volts comme secondaire;)

Je raccorde… Surprise dès 200 Hz la conso est TRES raisonnable sans charge(moins de 1 ampère) je me dis c'est bien, j'avais peur que ça tire grave.

Je mesure la sortie...30 volts alternatif. Je suis déçu mais c’était prévisible vu le rapport L1/L2 je branche la cellule et hop dans l'eau...20 volts alt dans l'eau (c'est mieux que les 10 d'avant!) et 12 volts en continu, ca devrait être 10 puisque je suis en mono alternance mais bon, je teste: Fort dégagement de bulles je passe de 70 Hz à 4 Khz a 70 Hz le primaire n’aime pas (4 Ampères!) a partir de 150 hz c'est OK (1,2 à 1,5 Amp MAIS la tension au secondaire...20 volts maxi avec ou sans bobine quelque soit la fréquence.

En fait je n'ai PAS assez de tension disponible au secondaire. Beaucoup de bulles comme avec le 12 volts monté en direct la diode ne chauffe pas le transfo non plus.

J’en refais un autre avec au primaire deux ou 3 fois moins de spires, l’ennui c’est que je vais devoir tourner avec des fréquences plus hautes, sinon l’impédance va baisser et le courant devenir ENORME… Mais j’essaie en attendant les résultats des mesures avec un alternateur de nos autres petits génies du site.

Au fait, Mr Meyer donnait il des infos sur les transfos il utilisait des noyaux de fer ou de ferrite? Pasque d’ici que ce soit de la ferrite cela ne m’étonnerait qu’à moitié. Je parle du vrai Meyer (Stanley je crois.) Le frangin c’est autre chose…
A bientôt pour la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Générateur de Chercheur Empty
MessageSujet: Re: Générateur de Chercheur   Générateur de Chercheur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Générateur de Chercheur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais que faisons-nous ?
» generateur hho
» générateur HHO
» Générateur HHO
» TP Générateur énergie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Préparation de nouveaux projets :: Faisabilité-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré