Bureau d'études de Recherche et de Développement
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -24%
PARISOT ZODIAC Lit adulte 140 x 190 cm – ...
Voir le deal
99.99 €

 

 Un Super Générateur... Mais pour faire quoi ?

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Un Super Générateur... Mais pour faire quoi ? Empty
MessageSujet: Un Super Générateur... Mais pour faire quoi ?   Un Super Générateur... Mais pour faire quoi ? EmptyMar 14 Juil 2009 - 12:13

Bonjour à Tous !

Un Super Générateur ?

C'est super !

Mais ça va servir à quoi ?


Excellente question.


Je vais tacher d'y répondre succinctement.

Inutile de préciser je pense que ce générateur n'aura pas grand'chose à voir avec un classique générateur du commerce.
Il est orienté (presque) exclusivement pour nos recherches.

Etat des lieux actuel :
    Vous avez votre réacteur (qui comprend la cellule, éventuellement transfo et autres) et votre carte électronique.

    En général un ou deux 555 pour générer vos créneaux - toujours manœuvrables par potentiomètres.

    Et chacun d'entre vous, à un moment ou à un autre, a voulu faire varier la fréquence automatiquement, pouvoir envoyer des sinusoïdes etc...

    Et là, ça se corse parce que pas très facile de réaliser toutes ces fonctions.
    Pour certains oui bien sûr, mais à chaque fois, il faut refaire une carte...

    Jusqu'à ce que...

Le Générateur est arrivé... hé hé !!!

Etat futur :

    Vous aurez toujours votre carte électronique et votre cellule bien sûr.
    Mais votre carte électronique n'aura plus à s'occuper de la génération des signaux. Elle ne comprendra presque que la partie puissance de ces signaux (c'est déjà pas mal).

    Toute la génération des signaux sera effectuée par le Générateur.
    Et vous pourrez modifier à volonté la forme des signaux, leurs fréquences et quantité d'autres choses d'un seul appui sur le clavier.

    Voyons le schéma de l'ensemble :
    Un Super Générateur... Mais pour faire quoi ? Schmaprincipesystme

    • Un écran LCD (2 lignes 16 caractères)
    • Un clavier 16 touches
    • Un potentiomètre
    • Une prise série pour communication avec votre pc. Communication non obligatoire.
    • Un câble plat reliant votre carte électronique. Permet de recevoir et d'envoyer signaux et tensions.


Et qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire avec ça ?

    Passons donc à la description des caractéristiques :
    • Deux circuits DDS (AD9833) qui, chacun, peuvent délivrer au choix des signaux sinus, triangles et carrés à une fréquence pouvant varier de 0,1 hertz à 10 Mhz.
      Oui, vous avez bien lu : de 0,1 hertz - Une résolution au 1/10 de hertz !

      Avec la possibilité d'appliquer une phase à l'un deux. C'est-à-dire que par exemple, vous pourrez appliquer une fréquence de 15khz au DDS1 et la même fréquence au DDS2 mais déphasée de 123° !

    • Une sortie PWM (créneaux) de 1,2Khz à environ 100khz.
      On pourrait penser que cela fait double emploi avec les DSS qui eux aussi peuvent délivrer des créneaux avec en plus avec une plus grande précision.
      Il n'en est rien car avec le PWM, vous pourrez faire varier le rapport cyclique (par pas de 1us) ce que ne permettent pas les DDS.

Mais ce n'est pas fini !

    Pour chacun de ces modules "générateur" de signaux :

    • Possibilité d'appliquer un gate time. C'est-à-dire de définir une durée de train d'impulsions (ou sinus) suivi d'un temps de "silence". Et cela répétitif bien sûr.

    • Possibilité d'incrémenter ou de décrémenter automatiquement ou manuellement (par appui d'une touche du clavier) la fréquence d'une valeur définie par vous tous les x temps (avec arrêt automatique dès arrivé sur butée basse ou haute du générateur (DDS ou PWM)).

    • Possibilité d'appliquer des seuils max et min pour cette incrémentation. Dès arrivé au seuil max par exemple, la fréquence se met à décroitre (toujours avec le pas et à la période précédemment définie par vous) jusqu'à sa butée basse. Et cela repart en sens inverse et ainsi de suite.

      Pas mal quand même ?

Mais ce n'est pas fini !

    Nous passons maintenant à la partie, sans prétention, du Contrôle Commande !

    Vous aurez la possibilité de "surveiller" les réactions de votre électronique/cellule et de réagir en envoyant certaines commandes si un état particulier sur votre système survient.

    Vous disposez, pour "surveiller" votre système :

    • De 4 entrées analogiques : Possibilité de mesurer la tension à son entrée et pour chacune d'entre elles, pouvoir définir des seuils d'alarme.
      Avec un seuil haut ou bas de défini, ou les deux, si la tension en entrée dépasse le(s) seuil(s) fixé(s), une alarme se produit (description des alarmes un peu plus bas).
      Dans une version future, une entrée analogique pourra être affectée à l'asservissement du PWM.
      Asservissement de la fréquence en fonction des réactions de la cellule.


    • De 4 entrées numériques : Mêmes fonctions que l'analogique mais cette fois-ci en numérique. Si à l'entrée le niveau passe à 1 par exemple, il y a alarme (c'est bien sûr vous qui définissez le tout).

      Les alarmes
        Si une alarme (ou plusieurs) survient, il y a automatiquement l'arrêt de tout incrémentation ou décrémentation des fréquences des DDS et/ou PWM. Ainsi les fréquences sont celles qui ont (peut-être) provoquées l'alarme et restent figées.

        Et pour chaque port d'entrée (analogique et numérique) vous décidez quelle(s) sortie(s) numérique(s) changent d'état.


    Car pour cela vous disposez de 7 ports numériques en sortie.

    Exemples :
    • Sur l'entrée analogique 3, la tension à l'entrée dépasse le seuil fixé par vous. Dès ce moment, les ports de sortie numériques 4 et 5 passent à 1 et le port 2 passe à 0.
    • Sur l'entrée numérique 2, le niveau passe à 1. Dès ce moment, le port de sortie numérique 3 passe à 0.

    Comme vous le voyez, vous pourrez programmer ce que vous voulez (avec les connections à votre carte électronique adéquates via le cable plat).
    Ces "alarmes" pourront ainsi activer une pompe, un relai, déclencher un circuit de votre électronique...

Mais ce n'est pas fini !

    Quoi ? Encore ?

    Enfin, ce ne sont là que de petits plus...
    • Possibilité d'enregistrer votre config (tous les paramètres, fréquences, seuils, etc...) en eeprom afin que le lendemain par exemple, vous n'ayez pas à ressaisir l'ensemble.
    • La saisie des différentes valeurs peut s'effectuer par le clavier ou par le potentiomètre (voir schéma plus haut).
      L'avantage du potentiomètre est que les valeurs désirées s'affichent beaucoup plus vite qu'avec le clavier.
    • Possibilité d'envoyer par liaison série les différentes données (mesures) à votre pc. Mauvaise nouvelle What a Face : pas de belles présentations sur l'écran du pc. Envoyé simplement en ascii et en mode console.
      Mais l'avantage est de pouvoir disposer d'une trace de ce qui a été fait et de le conserver en fichier texte.
    • Et encore quelques petites surprises dont je garde (encore) le secret..
    .

Et maintenant, c'est fini ?

    Hé bien non, disons plutôt que c'est maintenant que ça commence.

    Car vous rendez compte que tout cela na va pas se faire uniquement par un petit claquement de doigts.

    Mais progressivement, étapes par étapes...

    Et nous pourrons disposer d'un outil performant pour nos recherches.

    On pourrait peut-être aussi commencer par lui donner un nom. à ce Super Générateur.. Twisted Evil

Vive l'hydrogène ! drunken

@++
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 58
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Un Super Générateur... Mais pour faire quoi ? Empty
MessageSujet: Re: Un Super Générateur... Mais pour faire quoi ?   Un Super Générateur... Mais pour faire quoi ? EmptyMar 14 Juil 2009 - 15:03

Bonjour,

Superbe présentation du futur générateur!

Que de belles perspectives!

Pour le nom, peut être tout simplement les initiales, le S G Ho, super générateur à hydrogène.

A+
Revenir en haut Aller en bas
 
Un Super Générateur... Mais pour faire quoi ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour faire un super transfo
» Définition des fonctions du Super Générateur (partie soft)
» Définition des fonctions du Super Générateur (partie hard)
» La cellule
» Générateur HHO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: La micro dans nos projets :: Conception d'un Super Générateur-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré