Bureau d'études de Recherche et de Développement
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
DODO Lot de 2 oreillers Tendance – 60 x 60 cm à 12,99€
12.99 € 17.99 €
Voir le deal

 

 Carbone et bobinages

Aller en bas 
+3
fc89
bonnaud
Asl
7 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
JCV
Support Electronique



Date d'inscription : 28/04/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMar 20 Jan 2009 - 18:10

Re,

Je ne suis pas tout a fait spécialiste en la matière, mais je dirais que le champ magnétique de L1 étant perpendiculaire au champ magnétique qui circule dans le tore, il n'y a pas de couplage entre les deux.

Par contre L2 (autour du tore) est bien couplé au carbone, mais pas à L1.

Le champ magnétique de L1 est dans le même sens que le courant électrique du carbone. Mais je ne vois pas bien quel effet cela peu produire, c'est peut être là qu'intervient le "rayonnement de la réaction".

J'espère ne pas me tromper, si certains préfère les (3) doigts, moi j'utilise le tire bouchon.

J'avoue que comme Alain, j'ai un peu de mal à suivre.

A+

JC
Revenir en haut Aller en bas
iaorana
Membre Super Actif



Date d'inscription : 01/12/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMar 20 Jan 2009 - 18:19

JCV a écrit:
(..) que le champ magnétique de L1 étant perpendiculaire au champ magnétique qui circule dans le tore, il n'y a pas de couplage entre les deux.
Oui, mais on s'en moque, le but de L1 n'est pas de se coupler à L2 mais d'influer (comment Rolling Eyes ) sur le matériau générateur d'énergie (carbone)
Citation :
Par contre L2 (autour du tore) est bien couplé au carbone, mais pas à L1.
Re-oui - cf. la référence donnée plus haut (tore - fil). Mais AMHA le noyau fiche tout en l'air Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
JCV
Support Electronique
JCV


Age : 74
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMar 20 Jan 2009 - 18:21

iaorana a écrit:
Ia ora na,
JCV a écrit:
Si L1 est bien placé contre le tore, ne peut t'on pas le considérer comme étant 1/4 de spire (en première approximation).
Sans noyau :
http://fr.wikiversity.org/wiki/Ph%C3%A9nom%C3%A8nes_d%27induction/Exercices/Induction_mutuelle,_induction_propre

Là il est bien au centre, il va falloir que je révise et retourner à l'université du temps libre (mais là il m'en manque beaucoup).

A+

JCV
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMar 20 Jan 2009 - 18:51

bonsoir

attention les gars, avec vos histoire de noyau, vous risquez de vous étouffer.

jeff
Revenir en haut Aller en bas
iaorana
Membre Super Actif
iaorana


Age : 81
Localisation : Polynésie Française
Prénom : Alain
Date d'inscription : 01/12/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMer 21 Jan 2009 - 0:26

coucou789456 a écrit:
bonsoirattention les gars, avec vos histoire de noyau, vous risquez de vous étouffer.
Ne cherche pas à noyauter l'étude, Jeff, hmm ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
iaorana
Membre Super Actif
iaorana


Age : 81
Localisation : Polynésie Française
Prénom : Alain
Date d'inscription : 01/12/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMer 21 Jan 2009 - 0:43

JCV a écrit:
Là il est bien au centre, il va falloir que je révise et retourner à l'université du temps libre
Il va surtout falloir remplacer l'intégrale double du § 3 par une triple, puisque r varie pour chaque spire...

NB : si la recherche d'une solution analytique te gonfle, tu peux toujours intégrer par éléments finis - Excel/VBA est très commode pour ça 8)
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMer 21 Jan 2009 - 3:48

bonsoir

bon, je me lance dans la culture d'olives génétiquement modifiée sans noyau, ainsi que des cerises, des pêches, des abricots, etc...

JCV a écrit:

Le champ magnétique de L1 est dans le même sens que le courant électrique du carbone. Mais je ne vois pas bien quel effet cela peu produire, c'est peut être là qu'intervient le "rayonnement de la réaction".

c'est une chose à laquelle j'ai pensé, mais si le champ magnétique dans L1 intervenait dans la récupération d'énergie, Hoker n'aurai pas parlé ni dit que c'est seulement à partir d'un seuil que le gain arrive, il se produirai progressivement à partir du moment où L1 est alimenté, même par un petit courant.

de même, JL Naudin, dans ses expériences nous dit que le courant électrique traversant le carbone est plus élevé que lorsqu'il n'y a pas de champ magnétique autour du carbone. Hoker précise aussi que si on remplace le carbone par un autre matériau conducteur, il ne se produit rien de spécial. on serai en droit de déduire que le champ magnétique influence la structure interne du carbone pour la rendre plus conductrice.

déduction : le rayonnement, ne serai donc en fait qu'un effet secondaire, mais n'interviendrai pas dans la réaction. reste pour nous à déterminer par expérience, si le fait d'avoir un champ magnétique inversé produirai le même effet sur le courant traversant le carbone.

autre point à élucider, dans les expériences, la résistance du carbone est mesurée à hauteur de 0.2 ohm environ. si nous prenions un fil de cuivre de même dimension, sa résistance serai sans aucun doute très inférieure. ce qui veut dire que pour une tension donnée, le courant traversant le fil serait beaucoup plus élevée, donc champ produit plus intense. on peut en déduire que pour une tension donnée, le champ produit est supérieur avec du cuivre que pour du carbone.

en admettant que le carbone fasse 0.2 ohm et que le même élément en cuivre fasse 2 milli ohm, soit un rapport 100, pour une même tension, le courant aura un facteur 100.

mais le seul détail dont on ne parle pas est que toutes les expériences ont eu lieu en continu, uniquement. en alternatif, les chiffres seront différents car même le carbone se présentera comme une self.

il y a quelques années, j'avais rembobiné un transformateur (en fer doux, tôles en "E" et "I") de 400 W. il nécessitait 3 spires par volt. un fil au primaire de 0.8 mm. pour 1/4 de spire, ça nous donnerai un fil de cuivre de 0.8 mm sur 4 cm de long environ 10 milli ohm. le carbone aurait toujours 0.2 ohm. la tension aux bornes de l'un ou de l'autre serait de 1V /3 (3 spires) / 4 (1/4 de spire) soit de 83 mV. pour le carbone, un courant de 0.42 A. en admettant qu'avec le bon courant dans L1, il y ai 4 fois plus de courant dans le carbone, le résultat serait proche de ce qu'a besoin le transformateur pour être à 100%
en calculant de la même manière, le cuivre laisserait passer 8 A. or, pour une puissance de 400 W, il n'y a pas plus de 1.8 A au primaire soit une impédance de 83 milli ohm...

que peut-on en déduire : que pour fonctionner, le carbone avec son champ produit par L1 absorbera autant de courant que le cuivre, sauf qu'on a pas parlé du courant circulant dans L1, qui vient se rajouter en plus de la puissance absorbée.

pourtant Hoker précise que sans L1, le système fonctionne comme un transfo classique. on serait en droit de supposer qu'il a testé le système en alternatif, et que ça fonctionne normalement...

je pense que tous les tests que nous feront en continu seront peut être positifs, mais que seul un test en alternatif réel pourra infirmer ou confirmer la théorie.

jeff

ps : beaucoup d'écriture pour pas beaucoup de déduction, je dirai même que je suis allé trop loin, en ne faisant que des suppositions, car on reste là dans le domaine (si ça ne marche pas) de l'utopie du sur-unitaire. dans le cas contraire, imaginer un peu la portée de la découverte. ça serai une révolution, aussi important que la découverte de l'électricité en son temps.
Revenir en haut Aller en bas
bonnaud
Membre Super Actif



Age : 57
Localisation : loire (42) cordelle
Prénom : didier
Date d'inscription : 13/01/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyLun 26 Jan 2009 - 18:41

bonjour a tous

je vous envoie mon schema.
    Carbone et bobinages - Page 3 Schema10
A+

Edité pour affichage image.
Asl
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyLun 26 Jan 2009 - 18:55

bonsoir

problème, le contenu de l'image est son adresse, uniquement !

Code:
[img]http://i68.servimg.com/u/f68/11/88/59/83/schema10.jpg[/img]

Carbone et bobinages - Page 3 Schema10

jeff


Dernière édition par coucou789456 le Mar 27 Jan 2009 - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur
chevesne51


Age : 71
Localisation : France
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 05/09/2006

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyLun 26 Jan 2009 - 19:06

Re,

Heureux de ne pas être le seul cette fois ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMar 27 Jan 2009 - 9:20

Bonjour,

On ne va pas continuer ici sur ce point (car il existe un sujet spécifique pour cela) mais en effet quelques uns d'entre vous ont peut-être une config un peu différente probablement car moi par exemple, en cliquant sur le lien de Didier, l'image s'affiche correctement.
J'édite et fais afficher l'image de Didier.


Didier,
Je ne repère pas très bien où va se loger le carbone (et L1) dans ton schéma.
Je verrai bien un endroit, mais il y a l'entrefer.

@++
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMer 28 Jan 2009 - 3:38

bonsoir

maintenant qu'on voit le schéma, quelques explications seraient les bienvenues.

de plus, je serais curieux de savoir d'où vient ce schéma, car c'est la première fois que je vois ce genre de disposition.

jeff
Revenir en haut Aller en bas
bonnaud
Membre Super Actif



Age : 57
Localisation : loire (42) cordelle
Prénom : didier
Date d'inscription : 13/01/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyMer 28 Jan 2009 - 20:04

bonjour

le schema vient de mon imagination.
primaire du transfo (L1 le carbonne est dans un tube souple d'une longueur 1,50 Metre,L2 le bobinage:3 couches isole entre elles autour du tube souple) et le tous bobiner autour de l'entre fer.
L3 le secondaire du transfo, bobinage autour de l'entre fer.

A+
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyVen 30 Jan 2009 - 2:31

bonsoir

l'idée est intéressante.

notre incompréhension à comprendre le schéma vient du fait que depuis pas mal de temps, nous avons attribué le nom de L1 au bobinage entourant le carbone, et L2 au secondaire.

Bonnaud, attribue le non de L1 au carbone, L2 au bobinage l'entourant, et L3 comme secondaire.

par contre l'idée de mettre de la poudre de carbone dans un emballage souple, de l'entourer d'un bobinage, le tout pouvant être bobiner autour du noyau du tore, comme un fil, est une réussite.

je ne sais pas si c'est réalisable, mais en ayant 1m50 de conçu à l'avance, ça permettrait de faire une dizaine de spires complètes autour du noyau du tore, en lieu et place de la 1/4 de spire que représente le carbone actuellement.

reste pour nous malgré tout, à déterminer si un faible courant (quelques ampères) suffit à provoquer le comportement spécial du carbone soumis à un champ magnétique. comportement que nous attendons avec impatience, sans savoir si il produira les effets escomptés.

++++++++++++++++++++++

Hoker dit qu'à un certain niveau dans L1, la réaction se produit. il serai intéressant de savoir si L1 ne pourrait pas être remplacer par des aimants permanents, ce qui ferait moins de puissance absorbée par l'ensemble primaire : carbone + L1

il doit exister une relation entre le courant dans le carbone et le courant dans L1. j'entends par relation, l'équivalent d'un rapport mesurable et peut être constant (proportionnel) entre les 2 valeurs.

naturellement, dans ce type de fonctionnement, le carbone ne pourrait être qu'alimenter en régime impulsionnel et de même sens.

jeff


Dernière édition par coucou789456 le Ven 30 Jan 2009 - 2:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyVen 30 Jan 2009 - 2:40

Bonsoir,

Citation :
attribue le non de L1 au carbone, L2 au bobinage l'entourant, et L3 comme secondaire
Attention, Jeff, maintenant tu rajoutes une bobine supplémentaire dans ta formulation.

Car jusqu'à maintenant, il y avait :
  • le carbone (évoqué comme 1/4 de spire certes, mais jamais comme un bobinage désigné)
  • L1 : bobinage autour du carbone
  • et L2 : bobine réceptrice

@++
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyVen 30 Jan 2009 - 2:45

bonsoir

hé si! justement, à tord nous parlons seulement du carbone. or le carbone est un bobinage, même si il ne représente que 1/4 de spire. d'ailleurs, on dit bien 1/4 de spire : rien que le terme de spire aurai du te mettre la puce à l'oreille.

et quand j'évoque L1 L2 et L3, je parle de la terminologie qu'a utiliser bonnaud, uniquement.

jeff
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyVen 30 Jan 2009 - 6:30

Bonjour,

Que le carbone soit considéré comme un bobinage aucun problème pour moi.
Mais néanmoins, et jusqu'à ce soir, il a toujours été appelé simplement "carbone".

Et pour tout le monde, il faudrait peut-être se mettre d'accord une fois pour toutes.
Car rajouter lorsque bon nous semble, comme ça, à la volée, des appellations, ne feront qu'embrouiller tout suivi de discussions.

Rajouter L3 pourquoi pas ?
Mais la logique voudrait que cela soit le carbone qui se nomme ainsi puisqu'il n'a jamais eu l'attribution de "L".

Sinon, toutes nos discussions/schémas antérieurs sont incompréhensibles.

Jeff, ce n'est pas à toi que je m'adresse particulièrement, mais plutôt à Didier.
Je t'avais demandé en effet de publier ton schéma pour discussions et avis de tout le monde.
Et voilà que tu nous sors le L1, mais non pas le bobinage autour du carbone comme cela a été toujours le cas, mais avec un décalage de tous les noms (First in-First out, en quelque sorte).

As-tu vraiment suivi nos discussions ?

@++

Rappel(s) :
Jeff, avec d'autres, a écrit:
...le carbone au centre , L1 autour et L2 en périphérie...

Son message
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyVen 30 Jan 2009 - 11:57

bonjour

comme je l'ai dit plus haut, il s'agit de la terminologie employée par bonnaud, uniquement.

concernant le carbone, ne changeons pas son appellation, évidemment tous les messages précédents le mentionne toujours de la même manière, même si dès le départ, ce n'est pas le bon terme qui a été employé.

je fais cette proposition car tous les participants au sujet ont utilisé cette terminologie, il serai dommage de changer maintenant, pour éviter qu'un futur lecteur ne soit complètement désorienté et induit (c'est normal d'être induit avec des bobinages) en erreur.

jeff
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 58
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyDim 1 Fév 2009 - 9:49

Bonjour,

Didier, comment as tu installé le carbone dans le tube?
Est ce du carbone de piles?


A+
Revenir en haut Aller en bas
bonnaud
Membre Super Actif



Age : 57
Localisation : loire (42) cordelle
Prénom : didier
Date d'inscription : 13/01/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyDim 1 Fév 2009 - 18:06

bonjour a tous

mille escuse pour mon interpretation des bobinages,donc je rectifie:
primaire du transfo ( le carbone est dans un tube souple d'une longueur 1,50 Metre,L1 le bobinage:3 couches isole entre elles autour du tube souple) et le tous bobiner autour de l'entre fer.
L2 le secondaire du transfo, bobinage autour de l'entre fer.

bonjour francis

c'est bien du carbone de pile que j'ai moulinai en poudre et que mis dans mon tube avec un petit entennoir.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyDim 1 Fév 2009 - 18:24

Bojour Didier,

Donc si j'ai tout compris, L1 entoure à la fois le carbone et l'entre-fer.

Est-ce que nous ne réduisons pas de beaucoup une possible réaction ainsi ?
Car L1 ne va influer que sur même pas une 1/2 circonférence du carbone.

Par contre, ton idée de poudre, pourquoi pas ?
Mais il faudra aussi faire les tests avec un carbone "entier", ce que préconise Vallée.

@++
Revenir en haut Aller en bas
bonnaud
Membre Super Actif



Age : 57
Localisation : loire (42) cordelle
Prénom : didier
Date d'inscription : 13/01/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyDim 1 Fév 2009 - 18:38

re alain

pourquoi pas le test sur un carbone entier.
le systeme du tube a poudre de carbone,ces pour augmenter le champ magnetique sur entrefer.
vu que "si sa fonctionne"?,on devrai avoir un rayonnement plus important que sur un barreau de quelque centimetre.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptyDim 1 Fév 2009 - 19:31

Bonsoir,

Oui, tu as raison.
Et je te répète que c'est une bonne idée.
Mais même lorsque ça va fonctionner, il nous faudra essayer 'l'autre version" pour vérifier si l'effet n'est pas plus important.
Car on ne sait absolument rien de ce qui se passe dans ce fichu carbone.
Nous n'en sommes réduit qu'à des suppositions, avec uniquement pour bases (rigides) nos connaissances actuelles.

@++
Revenir en haut Aller en bas
bonnaud
Membre Super Actif



Age : 57
Localisation : loire (42) cordelle
Prénom : didier
Date d'inscription : 13/01/2008

Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 EmptySam 14 Fév 2009 - 20:56

bonjour a tous

je vient de finir le bobinage de L1: 9000 tours sur 3 couches et 1 metre 50 de long.
maintenant j'attaque l'entre fer.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Carbone et bobinages - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Carbone et bobinages   Carbone et bobinages - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Carbone et bobinages
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Opération Coach Carbone par la Fondation Nicolas Hulot/Ademe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: La Synergétique :: Faisabilité-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré