Bureau d'études de Recherche et de Développement
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Tournevis Porte-Embouts Stanley avec 6 Embouts – Tête Magnétique
3.91 €
Voir le deal

 

 Simulation avec la self bifilaire.

Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
iaorana
Membre Super Actif



Date d'inscription : 01/12/2008

Simulation avec la self bifilaire. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Simulation avec la self bifilaire.   Simulation avec la self bifilaire. - Page 2 EmptyMar 28 Avr 2009 - 1:46

guidi a écrit:
Citation :
(..) peux-tu nous en dire plus sur ces essais (à moins que j'ai raté quelque chose ?)
http://users.skynet.be/fb891625/index.htm
Je ne connaissais pas ces pages récentes Cellule : Essais Meyer 2009. Super cheers. Nous allons analyser ça de près ;)
Revenir en haut Aller en bas
iaorana
Membre Super Actif



Date d'inscription : 01/12/2008

Simulation avec la self bifilaire. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Simulation avec la self bifilaire.   Simulation avec la self bifilaire. - Page 2 EmptyMar 28 Avr 2009 - 2:48

guidi a écrit:
Il y à aussi les diamètres et longueurs des tubes est ce important ? peut être, je ne crois pas que quelqu'un l'ai démontré par une expérience concluante.
1. Compte tenu des cotes de ta cellule (75 mm / 14 mm / 15,9 mm), tu pourrais essayer les fréquences de résonance théoriques suivantes de la colonne d'eau (et leurs harmoniques) :
- longitudinale 9567 Hz,
- radiale 755263 Hz,
- tangentielle 30553 Hz.

2. [EDIT] La résistance mesurée (autour de 2000 Ω) permet d'estimer la résistivité de ton eau déminéralisée à environ 400 kΩ.cm.

Faux Embarassed car la "résistance" n'en est pas vraiment une : la cellule n'ayant ni les caractéristiques d'une résistance pure, ni d'une fém, ni d'une fcém, d'une diode etc. ni d'une combinaison quelconque d'icelles, mais d'un dispositif très non-linéaire et de surcroît variable dans le temps, on ne peut rien en déduire de sérieux sur la composante "eau" No

Pour mémoire :

Eau pure : 18 MΩ.cm
Eau dessal : 20000 à 100000 Ω.cm
Mont Roucous : 40000 Ω.cm
Pluie : 6000 à 50000 Ω.cm
Volvic : 5300 Ω.cm
Minérales diverses : 800 à 5200 Ω.cm
Robinet : 1500 à 2000 Ω.cm

[EDIT] Cependant, 2000 Ω reste une valeur très faible qui amortit complètement le circuit résonant cellule - self aux fréquences "habituelles", comme l'a montré JCV.

Probablement, mais c'est une conjecture qu'il est facile d'infirmer ou confirmer par quelques mesures expérimentales !


Dernière édition par iaorana le Ven 1 Mai 2009 - 3:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
iaorana
Membre Super Actif
iaorana


Age : 81
Localisation : Polynésie Française
Prénom : Alain
Date d'inscription : 01/12/2008

Simulation avec la self bifilaire. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Simulation avec la self bifilaire.   Simulation avec la self bifilaire. - Page 2 EmptyMar 28 Avr 2009 - 4:26

guidi a écrit:
La fréquence de résonance que je m'impose (valable pour le primaire et le secondaire)
20 000 et 42800 Hz
Quelques fréquences publiées :

HHO Meyer Cell Lawton WFC Stanley Water Stan Meyers Fuel Dave Ravi Circuit Vic :
"Meyer used pulses at 42.8 kHz, modulated by 600 Hz 50% duty cycle."

Ravi Cell.pdf p.38 : "Water resonates at 926 kHz, and will disassociate at that range"

Keely :
610 Hz, 42800 kHz

JL Naudin : résonance paramétrique
Pompe 1110 MHz => 687 kHz
Pompe 329 kHz => 560 kHz

Lawton : 34277,81 Hz

Relaxation diélectrique :
43430 Hz
42800 Hz
14372 Hz

Puharich :
Son article : 200 à 100 kHz sinus modulé en amplitude par 20 à 200 Hz sinus + redressement 1/2 onde.
3980 Hz et ses harmoniques (voir détails dans l'article) : la fréquence est constamment variable !!!

Autres :
43430, 21715, 15517.5, 8686
et 71881, 47920.67, 35840, 28752.4

Trains d'impulsions :
Période des trains = 2 à 5 fois la durée du train
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Simulation avec la self bifilaire. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Simulation avec la self bifilaire.   Simulation avec la self bifilaire. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Simulation avec la self bifilaire.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» (PAH) Self bifilaire
» (8XA) La bobine bifilaire
» Simulation de la résonance
» Simulation Self Powering Resonant Circuit
» Simulation, calcul et conception de filtres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: Meyer II :: Essais pratiques-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré