Bureau d'études de Recherche et de Développement
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
127.47 € 169.99 €
Voir le deal

 

 Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.

Aller en bas 
+8
iaorana
renaud67
coxmaster
Asl
Edenguard
fc89
tom
coucou789456
12 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
tom
Chef de Projet



Date d'inscription : 10/12/2006

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyMer 17 Déc 2008 - 13:52

Exact Jeff!
C'est bien quand on débranche que les petites bulles apparaissent!
Après il faut les virer manuellement puis quand je rebranche, il n'y a rien (sauf une impression que le niveau bouge légèrement).
Puis quand on débranche, elles reviennent!
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
coucou789456
Support Electronique



Date d'inscription : 09/10/2008

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyMer 17 Déc 2008 - 14:22

re

as-tu essayer en rapprochant la plaque métallique proche de laquelle les bulles se formaient, tout en éloignant l'autre, pour respecter l'écartement entre les plaques.

d'autre part, peux-tu être plus précis quand tu dis : "sauf une impression que le niveau bouge légèrement"

jeff
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyMer 17 Déc 2008 - 15:26

Bonjour,

Tom,
L'important dans un premier temps est de remonter le système tel qu'il était lors de tes premières observations et si, possible, sans rien modifier.

Deuxième phase... un petit schéma et des peccadilles rabbit comme mesure du débit, du courant, etc...

Et ensuite, nous aurons des éléments comme base pour rebondir et tenter d'améliorer fortement la chose.

Est-ce que tu penses que ça puisse être fait assez rapidement ?
Ne pense pas que je pousse à la roue et veux te mettre la pression, je t'assure, mais... il est quand même vrai que nous sommes tous en train de piaffer d'impatience bounce

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyMer 17 Déc 2008 - 15:39

re

à propos justement du courant circulant, il s'agit là d'un point particulièrement crucial car si c'est pendant la décharge de la cellule que les bulles apparaissent, il n'y a aucun courant qui circule extérieurement puisque l'étage final de la THT est une diode dite de THT, donc ne laissant passer aucun courant inverse.
la décharge ne doit donc avoir lieu que due au fait de la résistance interne de la cellule, qui doit être gigantesque vue la distance entre les plaques.

j'abonde dans le sens de Asl, je piaffe d'impatience, je dirai même dans un autre genre d'idée, que je rebondis moi même tout seul sur mon siège devant l'ordi...

jeff

ps : même si nous n'avons pas encore les renseignements complets, le peu que nous avons nous permet de réfléchir et d'imaginer des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
tom
Chef de Projet
tom


Age : 52
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyMer 17 Déc 2008 - 15:52

Je ferai les essais ce week end!
Quand je dis, le niveau bouge, c'est a la mise sous tension que l'eau semble bouger (mais c'est peut etre qu'une impression!)
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyMer 17 Déc 2008 - 16:01

re

non, ce n'est pas une impression. dans un champ électrique intense, un filet d'eau se trouve dévié de sa trajectoire... j'ai lu quelque chose à ce sujet mais je ne sais plus où.

par contre pour le reste, je bave devant mon clavier en attendant. je crois que je vais inventer un essuie-clavier, je le ferai breveter ensuite pour ceux qui bavent trop !

jeff
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyMer 17 Déc 2008 - 16:07

re

il me vient une idée, à ce sujet puisque les bulles doivent être très petites.

il serai peut être judicieux de pouvoir créer une dépression dans le bac contenant l'eau. ça serai semble-t-il plus facile pour voir les bulles apparaitre et surtout ne pas se tromper sur le moment où elles apparaissent.

pour cette idée, je repense à ce que ce cher (je répugne à employer ce terme) meyertech disait à propos de la pompe à vide pour voir les grosses bulles monter.

jeff
Revenir en haut Aller en bas
lefermier
Membre Actif



Age : 34
Localisation : toulon
Prénom : nicolas
Date d'inscription : 01/02/2009

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyLun 2 Fév 2009 - 1:50

bonsoir,

J'arrive sur le forum et je trouve qu'il y a quelque détail qui me préoccupe sur le début du topic :

je rappelle U=RI et c'est valable aussi pour les fortes résistances.

pourquoi utiliser une THT si c'est pour mettre en série 2 Mohm ? car la majeur partie de la DDP sera au borne de la résistance et pas de l'électrolyte sauf si l'intensité est vraiment nulle ce dont je doute. Je comprends bien qu'il faut protéger le générateur mais à mon avis c'est pas la bonne méthode. C'est le problème des isolants dans notre système.

même un isolant très fin sur les plaques fera chuter la DDP dans l'eau et donc aussi le champ électrique.

L'enseignant chercheur avec qui je travaille sur le projet trouve l'idée intéressante de casser les molécules d'eau avec un champ électrique. Mais pour cela il faut que la différence de potentielle soit dans l'eau et pas dans l'isolant.

Mais alors comment Stanley Meyer y est arrivé ?

Ma réflexion personnelle me conduit à penser qu'il doit y avoir une phase d'allumage de la cellule afin que du gaz se forme entre les électrodes. Cela doit faire monter la résistance de l'eau et ainsi changé la capacité de la cellule.

Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyLun 2 Fév 2009 - 2:23

bonsoir

rappel à tout hasard : la THT en question fournit approximativement entre 25 à 30 Kv.

petit problème d'interprétation, il est dit que les plaques sont éloignées chacune du bocal renfermant l'eau de 3 à 4 cm !

la résistance n'est là que pour protéger le générateur en cas de court-circuit inopiné, uniquement. je ne vois pas comment toute la DDP pourrait être aux bornes de la résistance, étant donné que finalement les plaques sont donc éloignées l'une de l'autre d'environ 6 à 8 cm (d'air). avec un ampèremètre, si la mesure avait été réalisée, je ne pense pas qu'on aurait relevé un fort courant... ou alors j'ai du rater quelque chose .

jeff
Revenir en haut Aller en bas
lefermier
Membre Actif



Age : 34
Localisation : toulon
Prénom : nicolas
Date d'inscription : 01/02/2009

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyLun 2 Fév 2009 - 2:42

la DDP sera toujours au borne de la résistance la plus grande. Dans ce cas le problème est le même la DDP sera dans l'air et pas dans l'eau. Quelques µA suffisent pour vérifier U=RI et si la résistance de l'air est suffisamment grande (>>Mohm) ce que je pense ne pas être trop faux.

ça donne donc bien un schéma équivalent : R(air) + r(eau) + R(air) le tout en série.

Je suis à la recherche de la valeur du champ électrique minimum pour rompre les liaisons covalentes de la molécules d'eau.

Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
coucou789456
Support Electronique
coucou789456


Age : 69
Localisation : narbonne
Prénom : jeff
Date d'inscription : 09/10/2008

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyLun 2 Fév 2009 - 3:07

bonsoir

il n'y a pas eu encore d'études précises sur des tensions inférieures, tout le monde n'ayant pas toujours les moyens d'avoir des générateurs THT à sa disposition, surtout que les télés qui les fournissaient deviennent rare actuellement.

je pense que tu as bien saisi l'importance (négligeable au niveau de sa valeur) de la résistance en série.

d'autre part, pour éviter les problèmes d'incompréhension, il est préférable de bien expliquer la manière dont tu vois les choses car comme tu le dis dans ton message plus haut, la résistance dont tu parlais n'était que celle de 2 Mohm.

il est évident que je ne remets pas la loi d'ohm en question, elle est bien établie. de plus l'expérience a été réalisée la première fois pratiquement par hasard, avec un téléviseur en ordre de marche qu'il aurait été dommage de mettre en panne par suite d'une mauvaise manipulation, d'où la résistance de 2 Mohm. l'expérimentateur savait déjà qu'en temps normal, un arc se produit dans l'air si rien ne l'empêche de 25 à 40 mm suivant la qualité de l'air ambiant.

++++++++++++++++++++++

concernant la fameuse électrolyse de S Meyer, il l'aurait réalisé, l'aurait testé sur un véhicule, qui aurait fonctionné sans problème uniquement avec de l'hydrogène produite à bord dudit véhicule... je n'emploie que le conditionnel car finalement peu de personnes l'a vu et constaté, de plus personne n'a jamais pu reproduire l'évènement.

dans son brevet, il donne certains détails qui ont peut être de l'importance mais pas forcément primordiale, par contre les détails concernant la méthode pour l'obtenir est floue : rien véritablement concernant les niveaux de tensions utilisées, ni les fréquences (dont on parle très souvent), ni la résonance (sic), et d'autres choses très importantes mais abordées trop succinctement pour que le système soit reproductible à l'infini.

en bref, tout n'est question que de terminologie, de notes prises pendant les tests. tout doit être noté scrupuleusement, et chaque nouvel avancée doit être soumise à d'autres expérimentateurs pour être vérifiées. c'est la seule méthode qui permettra au projet d'avancer.

jeff
Revenir en haut Aller en bas
lefermier
Membre Actif



Age : 34
Localisation : toulon
Prénom : nicolas
Date d'inscription : 01/02/2009

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyLun 2 Fév 2009 - 14:02

je pense qu'à l'école trouver des THT d'écran de PC ne sera pas trop dur ^^ vu la quantité d'écran entreposé.

Pour l'arc électrique : je pense qu'il ne se produit que lorsqu'il y a passable d'électrons. D'où la forme des signaux du brevet qui provoquent uniquement des Dirac de courant faisant ainsi une valeur moyenne de l'intensité quasi nulle. Pour cela je pense qu'une réflexion sur l'effet des bobinages est à faire dans le but je rappelle d'obtenir un signal "carré" de rapport cyclique ~100%.

C'est juste une réflexion personnelle. Dès que je chope un prof de physique je lui pose la question Smile
Revenir en haut Aller en bas
tophe71
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur



Age : 58
Localisation : France
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 23/08/2006

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyJeu 5 Fév 2009 - 14:25

Nicolas,

Citation :
Je suis à la recherche de la valeur du champ électrique minimum pour rompre les liaisons covalentes de la molécules d'eau.

Nicolas.

J'ai un document que nous avons établis (Quand nous avons travaillé sur ECCLES) sur le potentiel à appliquer pour rompre la molécule, je peux te l'envoyer si tu as un mail.

Tophe
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyJeu 5 Fév 2009 - 14:30

Bonjour Christophe,

Mais ce document, a-t-il été publié sur le serveur du Forum ?
Comment s'appelle-t-il ?

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
tophe71
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur



Age : 58
Localisation : France
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 23/08/2006

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyJeu 5 Fév 2009 - 14:36

Bonjour Alain,

"Eccles-Dossier theorique V10.pdf"

Je peux te le faire passer pour le mettre sur le serveur.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyJeu 5 Fév 2009 - 15:23

Bonjour,

Oui merci.

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
lefermier
Membre Actif



Age : 34
Localisation : toulon
Prénom : nicolas
Date d'inscription : 01/02/2009

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyVen 20 Fév 2009 - 4:31

bonjour,

Je viens de rattraper mon retard sur Eccles.
Pour moi c'est le même procédés que Meyer au final : appliquer un force sur la molécule pour la casser.
Meyer met les électrodes dans l'eau ainsi il a plus de force.

Merci Tom pour tes essais.

Je pensais à un truc tout bête : emballer l'électrode central dans un préservatif(sans lubrifiant ^^) . ça résiste à l'eau, au courant, c'est fin et d'épaisseur constante Smile . ça pourrait le faire Smile

Ouais OK, je vais me coucher ==>[]

Résultat de Tom très encourageant ;) encore merci Tom ça remotive Smile Si t'as des photos de production de bulles fait tourner ;)
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyJeu 1 Avr 2010 - 17:34

Bonjour,

Aille ! Déjà un an !!!! Comme se déplait à dire Jeff sur un autre Forum en parlant de ce sujet : "C'est bête, ils ont laissé tombé !".


Pas forcément certain...

Tom,
As-tu ou comptes-tu reprendre tes essais ?

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyDim 5 Juin 2022 - 20:27

En tout cas...ce MEYER en aura fait couler ...De l'encre..Les années passent...Sans résultats tangibles...Hélas. On travaille on cherche puis...silence... Rien n'avance vraiment... Perso la THT je n'y crois pas vraiment... Toute tension provoque dégagement de gaz, maisla quantité de ce gaz produit semble ridicule en face de ce qu'il faut pour actionner un moteur thermique...Même petit. C'est désesperant
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
Arnold454545


Age : 37
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptySam 18 Juin 2022 - 17:45

Hélas oui,, la piste de l'énergie semble encore loin de notre portée...
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyDim 19 Juin 2022 - 18:38

Il y a plusieurs années un membre ici avait fait un montage sur banc.
1 moteur électrique qui entraînait un alternateur excité par un courant d'environ 2 Amp via une ampoule de stop 12V Tout ceci pour tenter de se mettre au mieux dans la fameuse configuration décrite par Mayer... Je lui ai suggeré d'ôter le régulateur d'origine "pour voir" il a constaté qu'ainsi, il générait énormement de gaz puisque son générateur H20 (constitué d'un filtre à piscine sous pression...Avait blanchi sous l'effet de la dilatation du plastic acrylic dû à la pression!!

Nous n'avions rien fait d'autre...Ni manomètre de contrôle de pression, ni débimètre... C'était juste pour vérifier la faisabilité... Je vais rechercher dans ce site les divers posts sur cette petite expérience...Des fois...on passe à coté en voulant aller très vite. Qui sait?

J'imaginais et le lui avait dit, qu'un alternateur triphasé muni de diodes de redressement pour avoir du courant continu était riche en diverses harmoniques et lui avait demandé de faire varier la vitesse du moteur pour vérifier si variations du débit de gaz ... Brutal vers certaines vitesses de rotation.
Je l'avais même appelé au tel puis , pris par mon travail, je n'ai pas suivi l'expérimentation...

Parallèlement j'avais réalisé un générateur PWM à 3 voies pour faire des mélanges à base de tout simples triggers montés en relaxateurs variables commandant des gros MOS, le tout mit sur un gros transfo env 100 Va avec tôles et un autre avec ferrite...Le tout redressé via diodes schotky car leurs fréquences était composites et assez élevées...

BERNIQUE cela ne donnait AUCUNE amélioration dans le débit de gaz...aussi bien avec le transfo a tôle que celaui avec circuit magnetique en ferrite. Je le voyais, car j'avais mit un seul élément coaxial (deux tubes inox maintenus par du verre fondu à chaque extremité) le tout dans une PETITE bouteille et mon expérience consistait à vérifier à quelle vitesse l'eau se transformait en gaz...

Une bouteille de 25 cL d'eau doit s'assécher en moins de 10 minutes, sinon c'est du pipeau...C'est le MINI pour faire tourner un moteur et entraîner un véhicule. Ben des bulles y en avait, mais après une heure de fonctionnement, le niveau ne descendait que de quelques centilitres . Un peu plus avec de l'eau salée, mais pas significatif donc ECHEC

Si je retrouve trace de cette expérimentation avec un alternateur débridé, je mettrai les liens ici Comme il ne m'a jamais rappelé, je doute que ses essais aient été concluants... Mais comme moi, il n'était pas retraité donc peu dispo aussi ...Ce n'est plus le cas.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
Arnold454545


Age : 37
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyDim 19 Juin 2022 - 19:02

Salut Chercheur, merci pour toutes ces infos et ces expérimentations, en effet cela pourrait être interressant de se replonger la dedans , Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyDim 19 Juin 2022 - 19:14

Je n'ai pas retrouvé les expériences avec un alternateur  je n'ai trouvé que cela sans grand interêt

Si, j'ai trouvé ceci ...et...Echec.
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
Arnold454545


Age : 37
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyDim 19 Juin 2022 - 20:24

Sympa les posts , merci l'ami. En ce qui me concerne j'ai été à l'époque assez actif sur le sujet "Joe Cell", je pense que tu dois connaitre, j'avais poussé la reflexion du sujet assez loin.
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyMar 12 Juil 2022 - 17:01

Dommage qu'il n'y ai quasiment plus personne actif dans ce site...Cela démontre le grand découragement de ceux qui s'y sont investi. J'ai mit un post dans les recherches via un alternateur suite a un schéma "soit disant" fait par ce S.Meyer.. AUCUNE réponse....

j"ai aussi contacté un certain "Phil" un canadien, pour lui demander pendant combien de temps il avait réalisé son électrolyse pour, avec le gaz récupéré avoir pu démarrer son Pick Up Chevrolet...(il l'a fait bouger des quelques mètres puis le moteur a calé.
En guise de réponse j'ai eu droit a une Nième vidéo sur des affirmations plus ou moins fantaisistes sur la production d'hydrogène mais AUCUNE réponse à ma question pourtant simple...
M'étant abonné à sa "chaîne" je n'ai rien reçu depuis...
Quant à celui qui a montré un groupe électrogène qui soit-disant tournait grâce à de l'hydrogène produit par de l'eau via ce groupe ..PAREIL: Aucune réponse à mes interrogations.

Seul un couple d'amis vivant en Amérique latine faisant fonctionner une petite moto 4 temps 125 cm3 m'a répondu...Nous on a mit de l'eau et du carbure de calcium et cela a fonctionné...Le temps que le carbure soit fondu dans l'eau... Sans grand intérêt donc. Lorsque j'étais tout gamin , sur les marchés les soirs l'hiver, les commerçants avaient ces petites lampes, ils achetaient le carbure de calcium à la droguerie du coin et pouvaient s’éclairer une heure environ avec ça.
Tout ceci me semble de moins en moins plausible ni sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptyVen 15 Juil 2022 - 8:16

Bonjour Dominique,

En effet, comme tu constates, l'activité du Forum est pour le moins inexistante.
Le découragement s'est peu à peu installé.

Pour ma part, j'étais (très) actif jusqu'en août 2015, jusqu'à l'abandon de mon binôme Francis (fc89) avec qui je travaillais depuis 2006. Son abandon justifié par un très grave problème familial survenu (décès de son épouse).

Quelques rares membres (dont toi) travaillent encore sur le sujet. Mais probablement sans assez de motivation, qui doit normalement être entretenue par un soutien, ne serait-ce que moral, d'autres membres, par un esprit d'équipe...

Dommage tout ça...

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique



Age : 66
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 EmptySam 16 Juil 2022 - 14:21

Bonjour En effet j'ignorais le drame vécu par Francis.
J'ai été très occupé par l'arrêt de mon entreprise d'électronique en fin 2009 quand j'ai décidé de l'arrêter car avec l’avènement des smartphones et...Leur prix, fabriquer en France était devenu une folie furieuse. Impossible de pouvoir payer le personnel avec des marges devenues nulles.
Donc comme 90% des constructeurs d'électronique en France, j'ai décidé d'arrêter le massacre laissant mon personnel aux bons soins d'un Etat complètement dépassé mais qui fanfaronne que demain tout va bien aller. J'ai passé l'âge de croire à papa Noel, même si je rêve encore un peu avec cet hydrogène...

J'ai donc fait autre chose, seul mais au ralenti. Et que les années passent vite.
...
Pour revenir à cette génération d'hydrogène....Force est de constater que cela semble de plus en une gageure d'y arriver "facilement" Le plan du montage du générateur tournant de ce fameux Meyer est à la fois étrange et aussi surprenant.

Il se pourrait que les prises au milieu des inductances fixes provoquent des collisions dans les molécules de l'eau...Pour que cela fonctionne, il semblerait qu'il faille avoir des inductances montées en série avec les diodes( car en fait il ne redresse QUE une seule composante du courant l'alternatif produit par sa machine tournante... Ce n'est donc PAS du courant continu mais du courant pulsé mono alternance. Donc effectivement , avec des alternateurs simples comme ceux que l'on utilise pour recharger des batteries, RIEN ne pourra fonctionner. Nous l'avons d'ailleurs expérimenté.

Tant que ceci ne sera pas tenté tel que décrit trop succinctement dans ses "plans" nous n'avancerons pas.Une fois un alternateur modifié en machine tournante telle que décrite par ce Meyer, il restera à trouver quelles valeurs utiliser pour les inductances et bien sur aussi à quel régime il faudra faire tourner ce générateur...Etrangement, il reste MUET sur tout cela... Soit c'est un sacré baratineur... Soit il y est arrivé plus ou moins par hasard...Comme c'est le cas de bien des inventions.

je vais réfléchir pour acheter un petit alternateur neuf, le modifier et le coupler à un moteur électrique muni d'un variateur et je ferai des relevés autour d'une simple cellule de production d'électrolyse.

A la suite de quoi, il sera inutile de persévérer si l'on obtient pas une très forte électrolyse après divers réglages et ajustages d'inductances diverses... Qui sait?

Aussi, il n'y a plus l'affichage des visiteurs sur ce site ...Avant cela fonctionnait.

j'ai parcouru pas mal de projets, tous infructueux hélas...Je pense qu'avec un pétrole super taxé VOLONTAIREMENT à plus de 2,20€ le litre alors qu'un baril de brut tourne autour de 100€ comme voici 15 ans...Y a un TRÈS GROS problème qui nous est plus ou moins caché.

Que dire pour les personnes se chauffant au fuel! Que dire encore pour tous ces HLM et leurs chaufferies dévoreuses de pétrole, de gaz et de plus en plus d'électricité alors que nos centrales sont à 50% arrêtées faute d'entretien ...Les moulins à vent et autre cellules solaires ne fonctionnant correctement que lorsqu'il y a du vent et du soleil donc avec un rendement déplorable... Réparer tout cela va prendre du temps et le prix du KW/h va TRIPLER avant 2 ans!

Si dans les campagnes le bois de chauffe sera probablement la solution, Ceci ne sera pas viable dans nos villes vu la densité de nos populations pour chauffer nos clapiers de banlieue par moins 10°C.

Donc cherchons...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.   Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer. - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tom redécouvre l'électrolyse de Meyer.
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Meyer... Meyer... Quand tu nous tiens !
» MEYER
» Discussions sur le brevet Meyer 4.798.661
» Electronique Meyer
» L'utopie de Meyer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: Meyer II :: Faisabilité-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré