Bureau d'études de Recherche et de Développement
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -31%
PNY – CS900 – SSD – 1 To – ...
Voir le deal
56.99 €

 

 Le V.I.C de S Meyer : La cellule

Aller en bas 
+7
Arnold454545
JCV
papy31
pacific
fc89
Asl
tom
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur



Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyDim 13 Oct 2013, 07:59

Bonjour,

Il est bien question d'isolation, mais s'est son degré qu'il nous manque.

Isoler avec la formation de la fameuse couche fine ne suffit pas, cette couche est très difficile à obtenir, voir mes essais et mes conclusions un peu plus haut.

L'isolation par électrolyse classique est très capricieuse, il suffit de monter le courant à 0.5A, pour décrocher quelques paillettes blanches, que l'on aperçoit bien au fond du récipient, ensuite il s'en suit une certaine escalade de la conso, qui détruit encore un peu plus la couche blanche.
Il y a donc une autre forme d'isolation, en industrie l'inox est passivée par l'acide nitrique, cette acide attaque le chrome présent dans l'inox, pour le transformer en oxyde de chrome, qui isolerait le tube.
Petite remarque, aucune des photos des tubes de Meyer, ne montrent cette couche blanchâtre.
Les photos du PDF, que Tom nous a postés, montrent bien au contraire une couche brunâtre.
Ce dépôt brun sur les électrodes, est aussi une certaine forme d'isolation, rappelez vous lors des essais avec la cellule d"Eco-Booster, à fort ampérage la conso diminuait progressivement au bout d'un certain temps d'utilisation en  continu. Et, à ce moment nous avions envisagé de changer la polarisation des plaques pour les nettoyer, ce qui fonctionnait très bien. J'ai pu le constater en démontant la cellule, une des deux plaques était toujours noire, cette couche noire était, elle aussi une certaine forme de passivation, transfert d'ions présents sur la plaque positive vers la plaque négative (tension).

Il y a matière à explorer cette voie de la passivation chimique ou électrolytique.

A+
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arnold454545
Membre Super Actif



Date d'inscription : 14/01/2009

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyDim 13 Oct 2013, 08:11

Une idée tout bête, ne suffirait-il pas de vernir l'intérieur des tubes pour obtenir une bonne isolation?
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyDim 13 Oct 2013, 09:38

Re,

C'est là ou j'attire votre attention, si une bonne isolation d'un des tubes, ou des deux et peu importe la matière, le secret de Meyer, aurait déjà et depuis longtemps été trouvé. Le net nous démontre bien que personne n'a trouvé, et ce ne sont pas les expérimentateurs qui manquent.

Une cellule de type ECCLES est parfaitement isolée et pourtant à plus de 20KV cela n'avait pas fonctionné.

A+

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tom
Chef de Projet
tom


Age : 52
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyDim 13 Oct 2013, 10:36

Arnold454545 a écrit:
Une idée tout bête, ne suffirait-il pas de vernir l'intérieur des tubes pour obtenir une bonne isolation?
Je pense que c'est beaucoup plus compliqué que ça en a l'air.

Je suis persuadé que Meyer a découvert par hasard le procédé d'électrolyse a haute tension et peut être même qu'il a essayer plusieurs sortes d'électrolytes en passant par l'acide phosphorique,  nitrique etc..
Il a peut être, sans le savoir électropoli ses tubes???

La couche brunatre dont parle Francis est peut être de la boue ou bien une sorte de transmutation ionique comme dans le procédé de la fusion froide?

La lueur bleu qui se forme entre les tube selon Mr Lawton est donc un signe de micro fusion froide!

J'en conclu personnellement que l'isolation artificielle comme le vernis sera forcément un échec, mais ce n'est que mon avis!

Il est aussi possible, même fort probable que la paire de tube (anode+cathode) soit en réalité un ensemble de composant comme cela:

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Passiv10

en haut a gauche le trait noire et gris représente lépaisseur de la paroi du tube passivé et le gris étant l'oxyde, en face le composant correspondant (diode)

en dessous en noir et sans oxyde, le tube extérieur avec un espace entre l'autre tube passivé et en face les composants correspondants (condo en série avec une diode)

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
tom
Chef de Projet
tom


Age : 52
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyDim 13 Oct 2013, 11:53

En fait, si vous vous remémoré le schema de Meyer, vous voyez une diode qui va vers le tube extérieur!
Là vous vous dites, "la théorie de Tom ne tiens pas la route!" car cela se résume a 2 diodes tête béche avec au centre en condo!

Comment le courant peut il passer???

Alors là il faut pensé au seuil max de tension inverse dans une diode, car la paire de tubes tel que représenté forme une forte impédance jusqu'a ce que la limite de tension inverse soit franchie!

Voila pour ma part, d'ou vient cette lueur bleu qui est en fait produite par micros arcages a la surface de la couche oxydé!
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyDim 13 Oct 2013, 12:20

Bonjour Tom,

Le tube intérieur qui se transforme en diode, cela peut se concevoir.

Bonne réflexion!

Je pense avoir de l'acide nitrique pour le week end prochain.

A+
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyDim 13 Oct 2013, 15:38

Un petit document sur les effets de la passivation:

La passivation

A+
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 14 Oct 2013, 06:56

Bonjour,

Pas mal ton document.
Enfin, il reste à en tirer un ou deux tests pratiques.

Francis a écrit:
Une cellule de type ECCLES est parfaitement isolée et pourtant à plus de 20KV cela n'avait pas fonctionné.
Oui et je pense la même chose, l'isolation seule ne devrait rien apporter ou pas grand'chose.
Il doit y avoir quelque chose en plus.

Alors pourquoi pas, comme le pense Tom, un "effet diode" ?

Bonne piste mais pas facile à définir quand même.

@++
Revenir en haut Aller en bas
tom
Chef de Projet
tom


Age : 52
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 14 Oct 2013, 07:58

Bonjour à tous!

Ce qui serait intéressant à faire, après la passivation à l'acide nitrique ou phosphorique, ce serait de mettre une paire de tubes (cathode passivée) dans de l'eau et mettre un oscillo sur la fonction testeur de composant pour voire si on a bien l'image du couple diode+condo!
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
JCV
Support Electronique
JCV


Age : 74
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 14 Oct 2013, 10:11

Bonjour à tous,

Ou simplement utiliser un multimètre en testeur de diode et voir la tension indiquée dans chaque sens de polarisation.

A+

JCV
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
Asl


Age : 71
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyMar 15 Oct 2013, 09:33

Bonjour,

Oui, exact et déjà en effet constater si différence (même légère) de tension.

Si oui, nous ne sommes plus dans le résistif classique.

@++
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptySam 19 Oct 2013, 18:22

What a Face  Bonjour pour la troisième fois.

Voilà 2 fois que mon message disparaît au moment de poster What a Face What a Face What a Face 

Alors je me répète, mon adorable fille m'a rapporté aujourd'hui l'acide nitrique, introuvable dans ma ville.

Je n'ai donc pas pu attendre pour plonger dans la bouteille un tube inox, ça fume un peu, ça pue un peu beaucoup, mais comme on dit c'est pour la bonne cause!

Je pense le faire 5 fois, pourquoi? Bof, je ne sais pas, disons que cela fera office de référence.

Pour le fun, j'avais une paire de tube dans de l'eau de pluie, j'y ai donc ajouté quelques gouttes de ce fameux acide.

Quelques remarques:
( alim 8V, conso 1.80A, fréquence 70KHZ, 6H de fonctionnement)
Pourquoi 70KHZ, ben, cela pour une conso moindre, sinon elle grimpe très haut.

1° pas de hausse de température de l'électrolyte (étrange)
2° pas de boue, l'électrolyte reste bien limpide (encore étrange)
3° bon bullage, pas de nuage, mais des bulles d'environ 1mm de diamètre

Et ce que je dois confirmer, à 70KHZ les créneaux sont de forme demi sinus, et je n'ai pas souvenir avoir des créneaux aussi bien visibles à cette fréquence.

Voilà, mon message semble rester, A+
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tom
Chef de Projet
tom


Age : 52
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptySam 19 Oct 2013, 21:53

Salut Francis, pour ma part je pense que tu es sur la bonne route!

Essais de vérifier si les surfaces sont toujours aussi bonne conductrices, sur un tube ou une plaque que tu aura au préalable plongé dans le bain d'acide en mesurant la résistance!

On tien le bon bout!
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyDim 20 Oct 2013, 17:50

Bonjour,

oui, je mesurerai une fois les 5 passages dans l'acide.

Actuellement trois bains. Je n'observe rien de particulier, le tube ne change pas de couleur.

Par contre, j'ai continué de faire des bulles avec l'autre paire de tubes, qui est plongée dans de l'électrolyte avec l'acide nitrique.
Une chose a changé, le tube intérieur devient brun, comme sur les photos des tubes de Meyer.
Qu'est ce? des ions de fer, de la pollution de l'eau? Je ne vois pas bien, mais j'ai l'impression que l'intérieur du tube extérieur devient brun aussi. Cela sera à vérifier!

Pour l'instant je ne constate pas de baisse de conso, mais attendons encore un peu.

A+



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
francoishho




Age : 84
Localisation : bourgogne
Prénom : françois
Date d'inscription : 25/06/2011

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: les tubes   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 21 Oct 2013, 09:10

21.10.201311:04:21

bonjour

Après quelques hésitations , je souhaite apporter un peu de mon expérience sur ce sujet

l'eau devient marron après quelques minutes d'utilisations de production de gaz;  pour voir apparaitre

une couche un peu blanche sur les tubes je laissais la gènératrice hors service pendant plusieurs jours
 et vide

je n'ai jamais eu l'impression que cela améliorai la production de gaz ; le courant et la tension ne variant pas

maintenant un meilleurs conditionnement des tubes : production de gaz tout les 1/4 heure pendant une matinées
puis repos vide et une batterie branchée + - pendant une journée minimum et un film blanchâtre apparait sur le tube extérieur mais très fin

je pense pas que cela apporte beaucoup ; les tubes sont en 304

il y a plusieurs  années que  je me suis posé ce problème ( l'eau dans le systheme devient orange )

j'espere que ma petite contribution peu vous aider cat 

trés sincères  salutations
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 21 Oct 2013, 16:38

Bonjour François,

Merci de nous rapporter les fruits de tes expériences.

Effectivement, avec une électrolyse classique, de l'eau brune, un dépôt blanchâtre tout cela nous l'avons également constatés.

Ce qui a changé avec de l'acide nitrique; plus de couche blanchâtre mais brune et l'eau reste assez limpide.
Et surtout, plus d'effet de joule de l'électrolyte.

Les essais avec ce nouvel électrolyte ne font que commencer, je vais poursuivre encore un peu afin de voir si la passivation se forme, et augmente la résistance interne des tubes.
Actuellement les essais se font avec de l'eau de pluie, ensuite je les ferai avec de l'eau du robinet.

A+

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tom
Chef de Projet
tom


Age : 52
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 21 Oct 2013, 17:28

Salut francis!
Si tu peux en parallèle faire une paire avec de l'eau déminéralisée, ce serait top, là, on pourrait comparé eau du robinet, de pluie et déminéralisé!
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 21 Oct 2013, 18:05

Re,

OK, Tom, je le ferai.

A+
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptySam 26 Oct 2013, 16:35

Bonjour,

La cellule est remontée, et plongée dans de l'eau distillée. Pour rappel, le tube intérieur a été plongé dans de l'acide nitrique.
12V en continu, elle ne consomme que 220mA, alors est ce l'eau déminéralisée ou la passivation, on le verra avec de prochains tests et d'autres types d'eau.

Dans un premier temps, je vais la laisser fonctionner ainsi et voir si la couleur du tube passivé change.
De toute façon, à ce stade avec une conso de 220mA, le tube n'est toujours pas suffisamment isolé. La résistance interne et dans de l'eau distillée serait de 55Ohms.
Autre chose, l'autre paire de tubes qui a fonctionné avec de l'électrolyte à base d'acide nitrique se nettoie automatiquement dès lors qu'elle n'est plus sous tension. Le tube intérieur redevient propre.
A+
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 04 Nov 2013, 18:50

Bonjour,

Ce week-end j'ai continué les expériences avec divers électrolytes et les tubes passivés à l'acide nitrique.
La meilleure isolation est avec de l'eau distillée, mas là rien de surprenant!
Pour l'instant rien de concret, pas arrivé à plus isoler les tubes, dommage!

L'unique phénomène que je suis arrivé à faire c'est brouiller ma box ADSL, alors que je pestais contre mon fournisseur internet pour des déconnections intempestives, je me suis rendu compte que certaines fréquences portaient assez loin, plus de 20M et étaient capables de brouiller la box.

Alors quoi faire maintenant? Nous savons que tant que la résistance interne des tubes n'augmente pas, pas question de produire de la HT dans les tubes.
A vous.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 04 Nov 2013, 19:00

Re,

Petite parenthèse, Christophe, si tu passes par là, une petite expérience que tu pourrais tester.

Pourrais tu ajouter un peu d'acide nitrique à ton générateur chalumeau.

Constater la chaleur du réacteur, le débit, la conso et le voltage tout en ayant auparavant fait les mêmes relevés avec ton système actuel.

Merci, A+

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Edenguard
Chef de Projet
Edenguard


Age : 36
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyLun 04 Nov 2013, 20:42

Bonsoir Francis,

Pour le brouillage je connais bien, le simple fait d'utiliser mes DDS parasitent un max le poste radio du coin.
Sans rien brancher dessus, ni bobine ni rien, juste le DDS suffit à parasiter, à certaines fréquences, en dehors de la fréquence du poste radio bien sur.

Pour ma part, je penses que pour hacher de la THT, il faut hacher de la THT Smile
C'est à dire, passer par un flyback, dans un condo, et hacher çà avec un gros tube.
La on aura pas de souci d'impédance ou autre, le condo sera déchargé direct avec la bonne tension Smile
C'est pour çà que je comptes aussi utiliser mon thyratron pour ces essais là, pour hacher directement de la THT dans ma bobine Tesla et dans ma cellule Meyer.

Ok alors, merci pour le conseil de l'acide, mais çà me fait un peu peur ce machin ^^
Mon système actuel doit être démonté car il fuit et chauffe trop vite, avec un rendement assez pourri.
Pour mettre l'acide il faut que je nettoie tout avant je suppose, sinon risque de problème avec le NAOH ou KOH non?
Mais pour tout nettoyer quelle galère.... Sad

Je vais essayer mais je te promet rien, c'est chaud...
Sinon je peux essayer avec ma drycell en 12V, surement + accessible.

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyMar 05 Nov 2013, 18:17

Bonjour Christophe,

Oui, si tu veux tu peux utiliser ta Dry cells.
CE qu'il nous faut, c'est un comparatif, connaitre la différence entre les types d'électrolyte.

Il semblerait, qu'avec de l'acide nitrique, moins de tension, moins de chaleur et plus de bulles.
Il y a également moins de boue, et les électrodes se nettoieraient automatiquement en l'absence de tension.

Pour la HT, j'ai déjà fait quelques expériences, si la résistance entre les électrodes n'est pas suffisante, plus de HT, c'est comme pour les bougies de moteur, si la bougie est noyée, plus d'étincelles car plus assez de tension. En plus il y a un risque de cramer le secondaire de la HT, car la baisse de la tension fait augmenter considérablement le courant.

C'est actuellement le problème que nous rencontrons avec le système Meyer.
Même si le transfo que nous utilisons est capable de sortir plus de 1000V à vide, dès qu'il est branché aux électrodes immergées, la tension s"effondre.
Nous tournons en rond...
A+
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Edenguard
Chef de Projet
Edenguard


Age : 36
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyMar 05 Nov 2013, 22:41

Bonsoir Francis, et tout le monde Smile

Ok alors, merci pour l'électrolyte, je tenterais car j'ai un rendement minable avec ma grosse drycell.
Mais pas évident en ce moment...

Et oui mais non, là je ne suis pas entièrement d'accord Smile
Enfin sur le principe d'un système avec un transfo, çà oui, comme les bougies noyées, je comprends bien et je suis d'accord Smile
Mais moi je parlais de charger un condo en THT, et de le décharger dedans.
Là ce n'est plus la même chose, la THT charge un condo, qui se décharge par la suite.
Tu auras donc bien la THT présente dans le géné HHO, pendant un tres bref instant oui, mais c'est peut être suffisant !
Vois tu ce dont je parles?

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
fc89


Age : 59
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyMer 06 Nov 2013, 18:06

Bonjour Christophe,

Je vois mieux où tu veux en venir avec ton condo.

Mais vue la résistance interne d'une cellule, le courant sera toujours en avance sur la tension.

Actuellement la loi d'Ohm s'applique parfaitement à nos systèmes. La résistance d'une cellule ne dépasse pas les 50 Ohms au mieux, et pour avoir 1000V avec une conso de 0.5A, il faudrait avoir une résistance interne de 2Ko, ce que nous n'avons pas.

Une chose reste à déterminer ou à tester, c'est le mode impulsionnel, peut être que le déphasage courant, tension s'inverse à une certaine fréquence.
Mais là, même mon expérience, mes essais n'ont pu déterminer la bonne adéquation.No 

A+
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Edenguard
Chef de Projet
Edenguard


Age : 36
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyMer 06 Nov 2013, 19:35

Bonsoir Francis,

En fait je voyais plutôt cela par rapport aux résistances internes des "alims".
Avec un transfo THT ou équivalent, il y a une résistance assez grande, qui dépend de la longueur des fils, etc...
Alors qu'avec un condo la résistance est largement plus petite, donc moins de pertes de tension.

Après c'est sur qu'il n'y aura que les tests pour voir si cela fonctionne ou pas...
J'y suis presque, aujourd'hui j'ai fabriqué la partie électronique de gestion du thyratron , qui nécessite un pilotage un peu spécial donc assez délicat.
Me manque qu'a intégrer le tout dans un beau boitier et j'aurais mon alim THT pulsée Smile
Alim qui servira pour tester ma bobine Tesla, et le système résonant Meyer.

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
STF36




Age : 38
Localisation : au nord de toulouse
Prénom : Stéphane
Date d'inscription : 24/04/2014

Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 EmptyJeu 24 Avr 2014, 15:36

Je viens de lire les douze pages,si toute fois vous avez besoin d'un coup de main pour les soudures je me ferais un plaisir de vous aider (je suis soudeur aéronautique,et le matériel à disposition) par contre je me permet de poser des questions: vous deviez accorder vos tubes mais vous n'en avez pas beaucoup parler ,sur le moyen d'accorder les tubes . Je ne veux offenser personne ,mais sur le dessin du tube tenu par la patte a modeler et l'autre par le fil de fer n'est pas représentatif du mode de fixation du systeme meyer,peut être les as t ils accorder en place sur leur support pour moi dans ce que je vois tous les plus petit tube en diamètre sont montés sur un disque et tous les gros tubes sont montés et raccorder sur leur socle en plexiglas ,bonne soirée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le V.I.C de S Meyer : La cellule   Le V.I.C de S Meyer : La cellule - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le V.I.C de S Meyer : La cellule
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Générateur de Chercheur
» Résultats préliminaire Cellule Stanley Meyer
» La cellule
» Meyer... Meyer... Quand tu nous tiens !
» La cellule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: Meyer II :: Faisabilité-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré