Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réalisation d'une alimentation à découpage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur


Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Mer 14 Oct 2009 - 18:53

Bonjour,

Oui, Jean-Claude, lors de la division du sujet, j'avais en effet omis quelques messages... c'est corrigé, merci.

Quant à ton schéma, hier soir, je n'avais rien, ni même un lien, donc le pourquoi de ma question (mais en ce moment le serveur ForumActif effectue quelques opérations de maintenance ce qui occasionne parfois quelques dysfonctionnements).


Pour ton schéma, il faut dire que c'est assez original et ingénieux (mais tu ne m'étonnes pas ! Smile ).
Et en effet une autre zener, 3v par exemple, pour conserver toujours la même ddp d'environ 3v aux bornes de la cellule.
Et quel que soit le courant demandé par la cellule le condo restera forcé à la tension de la zener (c'est pas pour toi que j'explique !! Very Happy ).
Avec en plus un avantage peut-être non négligeable puisque normalement l'ondulation en sortie, malheureusement inhérente à ce type d'alimentation, devrait être totalement absente.

Le seul point qui risque de ne pas convenir par rapport au "cahier des charges" de Francis, c'est de pouvoir réguler le courant en fonction des besoins.
Or là, on force en effet une tension aux bornes de la cellule mais la cellule consomme ce qu'elle veut en courant.

Mais dans tous les cas, dès passé aux essais pratiques il va falloir voir ce que ce montage donne, car il est intéressant.

Francis,
Citation :
... Que la tension s'adapte au courant demandé...
Ah bon ? Mais je n'avais pas du tout compris ça.
Il me semblait que tu voulais un potentiel fixe aux bornes de la cellule ET une variation possible du courant (en fonction du régime moteur par exemple) mais sans que la tension aux bornes de la cellule en soit affectée.

Autre chose, dans le schéma que tu as communiqué il y a une toute petite différence par rapport à ce que tu voulais employer comme mosfet.
Car sur le schéma c'est un canal P et ton mosfet est N.
De ce fait, je suis parti sur un canal N (ton mosfet) ce qui nécessite bien sûr un circuit boot-strap entre le régulateur et le mosfet.

Quant à la régulation de courant, concevoir un générateur de courant (miroir de courant) réglable de 0-20A dépasse un peu (beaucoup, passionnément, à la f...) mes connaissances.
C'est pour cette raison que j'ai proposé que cette régulation soit effectuée au niveau de la carte d'appli sur le mosfet de commande.

Voilà où j'en suis (schéma de principe) : Schéma de principe Alim
Alors bien sûr, pour cause de canal N, le boot-strap est obligatoire en sortie du régulateur. Ce qui nécessite un oscillateur (555 par exemple).
Eventuellement utiliser la sortie du régulateur comme oscillateur. Car pour 5v en sortie, le rapport cyclique sera d'environ 40% et ça peut être jouable.

Lorsque le commutateur est sur "OFFSET OFF" l'alimentation fonctionne de façon tout à fait classique.
Si nous réglons par P1 une tension de 3v par exemple et que nous passons sur ON, V OFFSET (qui correspond à la tension aux bornes du mosfet et des résistances de mesure du courant), se rajoute (par U1) au 3v programmés.
Donc même si le courant évolue (donc variation de V OFFSET) le régulateur régulera toujours la tension de sortie à : 3v + V OFFSET, donc toujours 3v aux bornes de la cellule.

Pour la commande du courant, j'en suis resté au niveau de la carte d'appli (Commande MOSFET).
Et pour le projet en cours, ce serait un potentiomètre qui agirait sur la conduction du mosfet.

Bon, mais maintenant je ne sais plus trop ce qu'il faut faire ou même suivre.
Mais dans tous les cas, je suis... le courant Razz Laughing (elle est bonne celle-là !!!).

@++
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur


Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Jeu 15 Oct 2009 - 18:08

Bonjour Alain,

Tu dis:
Citation :
Citation:
... Que la tension s'adapte au courant demandé...

Ah bon ? Mais je n'avais pas du tout compris ça.

C'est normal, puisque cette idée n'est venue que plus tard!

Mais elle est de bon sens, puisque nous recherchons le meilleur rendement.

Si en faisant baisser la tension nous faisons également baisser l'ampérage, le rendement n'en sera que meilleur, non?

Il vaudrait mieux opter pour cette configuration.

A+
Revenir en haut Aller en bas
JCV
Support Electronique
avatar

Age : 69
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Jeu 15 Oct 2009 - 18:41

Bonsoir,

fc89 a écrit:
Si en faisant baisser la tension nous faisons également baisser l'ampérage, le rendement n'en sera que meilleur, non?

Oui, c'est exactement cela.

A+

JCV
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Jeu 15 Oct 2009 - 20:00

Bonsoir,

Citation :
Si en faisant baisser la tension nous faisons également baisser l'ampérage...

Merci pour le scoop !!! Laughing Very Happy Razz

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
tom
Chef de Projet
avatar

Age : 47
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Jeu 15 Oct 2009 - 20:16

Et si ,admettons, on met derriere ce montage un Hacheur (555 et mosfets en conséquence), on
pourrai faire un reglage commandé par un capteur sur le volant moteur, du genre plus le moteur tourne vite plus on met la sauce!
Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Ven 16 Oct 2009 - 14:36

Bonjour,

Oui, Tom, presque tout est faisable... et sera fait ! Smile

Francis,
Je reviens sur le courant max de l'alim.
Tu souhaites pouvoir disposer de 25A. Pour moi, c'est beaucoup trop, 20A n'est pas mal.

Qu'est-ce que 5A de plus ou de moins ne diras-tu ? Pas grand'chose et pourtant si, je m'explique :

D'abord, le courant max disponible ne va être défini que par les condensateurs de sortie (je me répète : je résume, mais en gros, c'est ça).

Et déjà même avec que 20A nous aurons pas mal de mises au point à effectuer.

C'est vrai qu'on peut en effet même réaliser une alim de 50A peu importe, s'il n'y a que des mises au point à faire et on en a vu d'autres !!

Autre point :
La résistance de "mesure du courant" de 0,1ohm est (presque) obligatoire.
Car c'est notre seul moyen de pouvoir mesurer le courant dans la cellule. A moins que tu possèdes un ampèremètre allant jusqu'à 30A !!
Alors qu'avec cette résistance une simple mesure de la tension à ses bornes nous indique le courant.
Et aussi obligatoire pour tout éventuel "asservissement" du courant.

Alors pourquoi que 20A ?

Résistance de 0,1ohm / 10W. Je pense que c'est le maximum que l'on puisse prendre en terme de puissance. Après (les 20, 30, 50W) coute un prix exorbitant.
Or, cette résistance ne peut supporter que 10A (puisque 10W).
Donc pour 20A max il nous en faut 2 en parallèle.
Et pour 25A... plus que 2 donc ... et à 5 ou 6 euros minimum l'unité !!!

Je pense qu'il faut aussi prendre en compte le cout financier de l'ensemble.
Mais je ne fais que penser... Laughing

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Ven 16 Oct 2009 - 16:21

Bonjour Alain,

Pour l'ampèremètre, pas de problème, j'ai celui du boulot, jusqu'à 1000A.

Partons pour 20A, et si ça ne suffit pas, il sera toujours temps de rajouter une résistance de 10W.

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Ven 16 Oct 2009 - 16:40

Bonjour,

J'ai fait une petite recherche de ces fameuses résistances.

On trouve de R 0.1Ohm 50W 5% pour 4.5$ .

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Ven 16 Oct 2009 - 20:28

Bonsoir Francis,

En effet une 50W pour moins de 5 euros...
Mais il est vrai que je regarde d'abord sur RadioSpares (mon ancien fournisseur)... et là c'est très différent surtout pour les prix.

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Sam 17 Oct 2009 - 21:59

Bonsoir,

Bon, on va regarder un peu du coté de la self et du condo.

Et donc nous avons besoin de la fréquence de découpage ce qui nous conduit au circuit régulateur.

Tous sont bons surtout qu'étant donné qu'il ne pilotera pas directement la self, uniquement les "fonctions de base" seront utilisées.

Le choix de ces cis est très large.
Soit fréquence basse (<100khz) : self/condo plus grands et routage (typon) classique.
Soit fréquence élevée (> Mhz) : self/condo beaucoup plus faibles mais routage du typon plus délicat, et à rajouter les "petites" perturbations électromagnétiques !!!

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Mar 20 Oct 2009 - 17:30

Bonjour,

Le choix du régulateur c'est porté sur le LM2575. Non pas qu'il soit plus extraordinaire que les autres mais tout simplement parce qu'il n'est pas cher et simple à utiliser.

Et bien que ce soit le projet Eco-Booster de Francis qui a déclenché cette conception, nous n'avons pas voulu créer une alim qui ne soit spécifique qu'à ce projet.
C'est donc une alimentation autonome, de faible cout de fabrication, et qui pourra être utilisée pour tous nos projets.

Le schéma de "votre" future alimentation à découpage 2-24v 20A : Alimentation à découpage v0.3 (voir message plus bas la version 0.4).

Plusieurs parties seront à mettre au point en live, mais auparavant je vous demande de l'étudier avec un oeil critique afin de déceler tout de suite ce qui pourrait soit ne pas aller, soit à être améliorer. Tout le monde bien sûr, mais je pense en particulier à Jean-Claude (of course !) Smile

Le schéma se découpe en trois parties :

En haut, l'alimentation à découpage proprement dite.

La tension d'entrée est obligatoirement en DC.
Soit 12v (batterie de voiture par exemple) soit provenant d'un transfo 24v + redressement/filtrage.

L'élément principal est U1 (LM2575) qui se charge de presque tout le travail. Il délivre des créneaux (fr 52khz) dont le rapport cyclique est proportionnel à la tension désirée en sortie.
Ces créneaux pilotent un circuit bootstrap qui permet de délivrer des créneaux d'une amplitude suffisante au mosfet Q4.
Ce sont les créneaux de U1 qui font office d'oscillateur pour le doubleur de tension.
Option à valider néanmoins lors des tests surtout à faible tension de sortie et donc avec un rapport cyclique faible.
Dans le cas contraire cela nous obligera à rajouter un oscillateur externe (à 555).

Le mosfet Q4 est donc attaqué avec des créneaux à fronts très raides d'une amplitude de 22/23v environ.

Partie puissance (en plus de Q4) : L1/C2 plus un filtre supplémentaire L2/C3 et la diode schottky D4. C'est une diode 60A. On pourrait peut-être en prendre une un peu plus faible mais étant donné que nous allons faire en sorte de faire débiter 25A à l'alim, je pense que c'est vraiment le courant minimum qu'elle doit pouvoir supporter.

P1 est le potentiomètre de réglage de la tension.

La partie du bas : sécurité courant
Je passe directement à la partie du bas pour plus de compréhensibilité dans l'explication.

Nous allons pouvoir mesurer le courant consommé par la carte d'application.
Le moyen le plus facile pour cela est de mesurer la tension aux bornes d'une résistance et qui sera donc proportionnelle au courant.
Il va de soi que cette résistance doit être de très faible valeur.
C'est R11/R12 qui se charge de cette fonction. J'ai prévu la possibilité d'en mettre deux en //.
Mais au moins une et d'une valeur au plus égale à 0,1ohm. Et si vous voulez disposer des 20A, il vous faudra en mettre quand même deux en parallèle puisqu'une résistance de 0,1ohm/10W ne peut supporter que 10A !!
Et c'est malheureusement, il me semble, le poste le plus cher de cette réalisation.

Francis a combiné rentabilité et performance puisqu'il a trouvé sur EBay une résistance de 0,05ohm / 50W !!! Et pour un prix très intéressant.

Nous disposons de cinq seuils pour la sécurité courant : 5A, 10A, 15A, 20A et... 25A ! Sélectionnables par SW2 (en réalité plus que 5 avec les différentes combinaisons des switchs).

La tension aux bornes de R11 (proportionnel au courant donc) est comparé par U2:D au seuil sélectionné. Si franchissement, l'alimentation est stoppée, il y a mémorisation de cette alarme (le ré-armement devant s'effectuer manuellement par SW1) et une led s'allume.

Mais il peut aussi arriver qu'une application, fonctionnant normalement, ait parfois, et de très très courte durée, un ou plusieurs franchissement de seuil du courant.
Par SW2 8-9, il est possible de désactiver l'arrêt de l'alimentation si alarme courant. Si bien que, même si dépassement (très bref) du courant, l'appli continuera de tourner, mais nous serons averti par la led qu'il y a eu un ou plusieurs dépassements de seuil du courant.

Il sera obligatoire, avant la 1ère mise en service, d'étalonner l'amplitude du "courant" recueillie par la résistance R11 (car chacun pourra mettre la valeur qu'il dispose et donc différente pour chaque carte).

Le pont diviseur R20...R25 délivre les tensions proportionnelles aux seuils des courants que nous voulons "surveiller".
Le seuil V_5A est celui pour 5A et il est de 1,66v.

Supposons que nous ayons mis en R11 une résistance de 0,1ohm. Pour un courant de 5A il y aura donc 0,5v à ses bornes.
Pour que le comparateur puisse remplir son rôle, il est nécessaire d'amplifier cette tension à 1,66v.
C'est le rôle de U2:C.
La procédure d'étalonnage sera décrite en temps utile.

Dans des applications travaillant avec de forts courants, il va donc exister une tension "parasite" (que j'appelle "offset") composée de la tension aux bornes de R11 et aux bornes du mosfet.
Avec R11=0,05ohm + le mosfet et avec un courant de 25A cela représente 1,75v environ. Ce n'est pas rien et cela peut parfois gêner les tests en cours.
Il y aura donc la possibilité, au lieu de connecter le retour en J2 Out0v, de le connecter directement à J3 GND. Dans ce cas, vous n'aurez que la tension aux bornes du mosfet comme offset (0,5v pour 25A).
Mais dans ce cas vous vous enlevez la possibilité de mesurer (facilement) le courant de votre appli et vous ne disposez plus de la fonction sécurité courant.

La partie du milieu (que j'ai nommé "offset")
C'est la possibilité de pouvoir toujours conserver la même amplitude aux bornes de notre cellule quelques soient les variations de courant.
Cela sort un peu du cadre spécifique d'une alimentation à découpage mais devrait être très utile pour nos projets.

L'entrée offset est reliée à l'autre côté de la cellule donc plus généralement sur le drain du mosfet de commande de votre système.

Voyons tout d'abord comment fonctionne notre régulateur LM2575 :
    Une partie de la tension de sortie est prélevée par le pont diviseur P1 est appliquée à l'entrée Feedback du régulateur.
    Et le régulateur va toujours ajuster le rapport cyclique de ses créneaux de sortie pour que la tension présente à l'entrée Feedback soit exactement de 1,23v (sa tension de référence).
    Par exemple à la mise sous tension : il y a 0v sur Feedback.
    U1 va donc délivrer ses créneaux (probablement avec un rapport cyclique maximum) qui chargera C2 jusqu'à ce qu'à son entrée il y ait 1,23v. A ce moment là, U1 garde le même rapport cyclique.
    Si nous branchons une charge, la tension va donc diminuer ce qui va être rattrapé immédiatement par une augmentation du rapport cyclique et... ainsi de suite.
Prenons un exemple concret pour nous : Nous voulons appliquer aux bornes de notre cellule une tension fixe de 3v.
Si nous réglons la tension de sortie à 3v et suivant le courant, il n'y aura jamais 3v aux bornes de la cellule puisque le mosfet et R11 vont en "prélever" une partie (offset).
Donc le principe est simple, il suffit de soustraire cette tension d'offset à la tension fournie par P1, et le régulateur agira pour augmenter la tension de sortie de cette valeur d'offset. Nous aurons donc toujours aux bornes la cellule la tension préalablement réglée par P1.

Il faut bien sûr parler avec la même échelle de grandeur que le LM2575. Je vous passe les calculs mais un volt en sortie correspond à une variation de 0,41v (j'arrondis au centième de volt) sur Feedback.

Le pont diviseur P3/R28 va permettre d'étalonner la chose (division par 2,44).
La procédure d'étalonnage sera décrite en temps utile.
Cette tension d'offset va donc être retranchée (par U2:A) à la valeur initiale de P1 afin que U1 corrige la tension de sortie en fonction.

Dernier point : la tension d'entrée pouvant être soit de 12v soit de 24v, un circuit abaisseur de tension Q6 a été mis en place. En réalité uniquement pour le 4013 (U3) qui ne peut supporter que 20v max de Vcc.
Et lorsque la tension d'entrée sera de 12v, il sera nécessaire de court-circuiter cette fonction par SW3.

Je viens de me rendre compte affraid qu'il manque une fonction essentielle : LA MACHINE A CAFE !!! Very Happy

Mais c'est l'électronique de sélection des grains qui va demander le plus de travail !!! rabbit

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)


Dernière édition par Asl le Ven 23 Oct 2009 - 12:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Mar 20 Oct 2009 - 18:24

Bonjour,

Quel excellent travail d'Alain!

Et surtout bien pensé!
Juste un petit bémol, comme Alain l'a dit, le café, il faut encore se le faire à la main!!!

En tout cas ne vous gênez pas, pour faire de l'hydrogène basse tension, c'est ce genre d'alimentation qu'il vous faudra.

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Mar 20 Oct 2009 - 20:31

Bonsoir,

Merci Francis.

En ce moment la version 0.4 est en cours... car actuellement la fonction offset n'est utilisable que pour une commande en courant continu de la cellule, et non pas avec des créneaux ce qui est quand même la majorité des cas.

Actuellement, je suis en train de plancher sur ce point.
Et c'est publié dans pas longtemps.


@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Ven 23 Oct 2009 - 11:57

Bonsoir,

Schéma de principe général du système que nous utilisons (ou allons utiliser) :



Et la version 0.4 intégrant l'offset avec une commande par créneaux de la cellule : Version 0.4 - Général

Car la version .03, pour l'offset, ne prenait en compte qu'une alimentation de la cellule en continu.
Cette tension est recueillie en J2 (Offset) et entre dans la "boite" BOXCAR (mise sur un autre schéma, voir plus bas, afin de ne pas surcharger le schéma actuel) en tant que signal V_OFFSET.
Cette tension ressort directement par OFFSET_DC, donc sans passer par un quelconque ci, et attaque le pont diviseur P3/R27 pour mise à une amplitude conforme pour le LM2575.


Deux fonctions sont rajoutées :

1/ L'offset
Dans le cas d'une commande du mosfet de la carte d'application (Q1) par des créneaux.
Le boxcar : Version .04 - Boxcar
Petit rappel de la forme du signal à l'entrée de l'alim : Lorsque le mosfet de la carte d'application est bloqué, le niveau est au Vcc (+Vout) et dès qu'il conduit, le niveau du créneau est de 0,5v à 1,5v environ (dépendant du courant et donc de la ddp aux bornes du mosfet Q1 et de la résistance de mesure de courant R11).

Et c'est ce niveau bas du créneau qu'il faut mémoriser.
Pour ce faire, nous créons un signal "horloge" débutant en même temps que le créneau et d'une durée de 9us. C'est durant ce laps de temps que le condensateur C12 va pouvoir se charger à la valeur de l'amplitude du créneau d'entrée et donc "mémoriser" son amplitude. C'est la tension offset (OFFSET_PULSE).
Avec cette durée de 9us, nous pouvons donc faire travailler le mosfet Q1 avec des fréquences de 50khz maximum (pour un rapport cyclique 50/50).

Suivant que nous faisons travailler la cellule en continu ou par créneaux, nous positionnerons les swiths 8-9 (créneaux) ou 7-10 (continu) de SW2.

2/ Alimentation supplémentaire 12v
Avoir une alimentation à découpage c'est super.
Mais s'il faut, pour alimenter ne serait-ce que pour nos deux 555 pilotant le mosfet, devoir apporter une autre petite alimentation extérieure... je ne vois pas trop l'intérêt !
C'est pour cela que la carte alim fournira (en 2 de J2) une tension régulée de 12v qui permettra de fournir le 12v nécessaire aux quelques cis de la carte d'application.

Pour résumer, avantage de cette alimentation à découpage :
Supposons que vous vouliez alimenter votre cellule sous 5v / 20A.
Dans ce cas, il ne vous faudra en entrée de la carte alim, qu'un transfo de 15v par exemple, et n'ayant à délivrer que 7A !!! (pour 20A dans la cellule).

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Ven 23 Oct 2009 - 19:45

Bonjour,

Toujours du bon boulot Alain,

Possibilité, d'une tension continue, ou pulsée.

La carte, alimentation à découpage a gonflé, mais heureusement avec des composants que l'on trouve un peu partout.

L'électronique nous rendra bien service une fois de plus!

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Dim 25 Oct 2009 - 19:09

Bonjour à tous,

Alain a écrit:
Citation :
Pour résumer, avantage de cette alimentation à découpage :
Supposons que vous vouliez alimenter votre cellule sous 5v / 20A.
Dans ce cas, il ne vous faudra en entrée de la carte alim, qu'un transfo de 15v par exemple, et n'ayant à délivrer que 7A !!! (pour 20A dans la cellule).

5V ; 20A = 100W
15V ; 7A = 105W

Là, je dis super! La batterie n'en sera plus que soulagée. bounce
C'est marrant, certain ont pensé à supprimer les ampoules à incandescence, mais pas les alimentations linéaires???

A+

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Dim 29 Nov 2009 - 15:03

Bonjour à Tous !

Non, non, nous n'étions pas morts !

Uniquement à travailler, enfin plutôt mettre au point avec Jean-Claude et Francis.

Voici donc le schéma de base de notre alimentation à découpage : Testalimv1.d.pdf

Don't happy, tout n'est pas terminé.
Nous venons juste de résoudre les quelques problèmes que le LM2575 nous a posé.

Il nous reste maintenant la partie la plus difficile peut-être, la fonction découpage proprement dite (à partir de Q4).

Mais ça avance...

Q7 aura pour fonction de rabaisser encore le seuil de la diode shottky D4 ce qui ne pourra qu'augmenter encore le fonctionnement (surtout pour l'ondulation de sortie).

Les signaux sur les gate des mosfets (en haut Q4, 22v et en bas Q7, 12v) :

Au simulateur, car Francis n'a pas encore pris les photos "réelles". Ceci sera fait pour l'établissement de la documentation.

Et la carte Eco-Booster (car c'est elle qui nous intéresse !!!) : Eco-Booster v1.0
Je rappelle que Eco-Booster est une application (presque) stricte d'une électrolyse classique.

Voir en parallèle sur econologie "Electrolyse améliorée". Sujet initié par nlc (Cyril) et ils ont très bien, même superbement, avancé sur ce sujet.
Leur quantité de gaz produite est malheureusement un peu trop faible.
C'est ce que nous allons essayer de combler. Que le Dieu des bulles nous entende !


Les deux signaux (enfin, tensions actuellement) R_PLUS et R_MOINS seront utilisés plus tard pour l'offset et la possibilité de piloter la cellule avec des créneaux.

Donc au final, nous voulons piloter la cellule de Francis sous une tension de 2v environ, et tension qui restera toujours la même aux bornes de la cellule, quel que soit le courant.
Et ce courant est justement variable (plus tard en automatique je l'espère) pour limiter la production en fonction des besoins du moteur.

Et l'investissement pris dans cette alimentation à découpage est rentable :
Si la cellule est alimentée sous 2v et 20A, la batterie n'aura à délivrer que 4,2A !!!

Bon, je mens un peu car en réalité ce sera près de 7A à cause de la ddp aux bornes de la résistance de mesure du courant et du Rdson du mosfet.
Mais c'est pas mal quand même !


@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Mar 1 Déc 2009 - 20:07

Bonjour vous deux,

Rien que pour vous en avant première.

Avec une R de 650o (je n'ai pas de 470o), et les selfs, confectionnées au pif avec un peu plus de tours, car coupé deux fois, deux fois trop courts, je mets sous tension, et ma fois, avec réjouissance ça fonctionnait à merveille, mini 2v maxi 12v.

Je laisse tourner un peu, vérifie si un composant chauffe, non, tout est normal, conso de à peine 10 à 50mA.

Sur ce, je n'ai pas pu m'empêcher de brancher une charge, alors quoi? Ben..., une ampoule 12v 21W d'auto par exemple.

La conso est surveillée par un vumètre de 350mA.

Le tout branché, je mets sous tension, et là, rien

Mince, que se passe t'il? Je vérifie les 22v, horreur, à peine 10v.
Je continue à vérifier, et, tout est à moins de 10V, ce n'est pas possible..., je vérifie la source et je comprends, la source était aussi à 10v, mais pas la sortie de mon alim.

Ca y est j'ai compris, le vumètre écroule la tension puisqu'il ne supporte que 350mA.
Je l'enlève, branche mon multimètre à la place, et maintenant c'est repartie, le jus...

L'ampoule s'illumine, YES, ça fonctionne!

Je manipule un peu le potar, pas mal, l'ampoule réagit!
Une sonde juste avant l'ampoule, impec, pas de créneau, lisse.
Je vérifie le reste, toujours impeccable, les tensions sont au rendez-vous.

Mais alors, qu'en ait'il du rendement, le but de nos efforts, non?

Je vous laisse apprécier:
En entrée, 12.6V, conso 0.63A
En sortie (sur l'ampoule), 6V, conso 1.21A

Pour le mini:
Entrée, 12.6v, conso 0.15A
En sortie, 2V, conso 0.72A

Quand pensez vous? Ce n'est pas beau çà?

Pour les selfs, je n'en connais pas les valeurs, mais cela viendra avec le selfmètre!

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
claude3



Age : 69
Localisation : st-jean-richelieu
Prénom : claude
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Sam 5 Déc 2009 - 23:45

bonjour à tous,
je m'excuse pour le faux message que j'ai envoyer.
C'est pour vérifier si j'etais toujour connecté.
Revenir en haut Aller en bas
claude3



Age : 69
Localisation : st-jean-richelieu
Prénom : claude
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Dim 6 Déc 2009 - 0:07

bonjour à tous,
dans les brevets de Stanley Meyer il parle de l'importance de la fréquence de résonnance
du haut voltage.Nous devons suivre la résonnance de la cellule et de l'eau.Est-ce que
votre circuit peut le faire? Si non le :CD4046 le peut mais je ne sais l'intégrer au circuit.
claude.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Dim 6 Déc 2009 - 8:41

Bonjour Claude,

Ici, dans ce topic, le but est de réaliser une alimentation à découpage de forte puissance.

Il est prévu, qu'elle serve à quiconque désirant faire des essais d'électrolyse, ou tout autre utilisation.

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Dim 6 Déc 2009 - 15:28

Bonjour Claude,

Oui, cette alimentation à découpage, et nous espérons pouvoir lui faire débiter 20A (au minimum?), sera de faible cout et pourra comme l'a dit Francis être utilisée comme toute alim "normale".

Pour ce qui est de Meyer en effet son système ne fonctionnerait qu'à la fréquence de résonance (normal d'ailleurs).
Le PLL le plus classique est en effet le 4046 qui permettra de réaliser un asservissement, ou plutôt une poursuite, de cette fréquence.
Mais l'intégrer dans une électronique n'est pas le problème, ce qu'il faut d'abord savoir c'est ce qu'il y a à poursuivre (signaux, tension, courant ?).

Mais cette discussion, s'il y a lieu, doit se poursuivre dans le forum dédié à Meyer permettant le regroupement de toutes les infos d'un sujet dans un même espace.

@++

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
claude3



Age : 69
Localisation : st-jean-richelieu
Prénom : claude
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Dim 6 Déc 2009 - 22:11

bonjour Francis et Alain
Merci pour cette précision, je n'avais que le modèle de Meyer en tête,de là l'erreur.
Votre idée d'une alimentation universelle est exellente et sage de s'en tenir à 20 A
pour débuter.C'est ma première alimentation à découpage que je vais réaliser,ca vas
me dérouiler un peu.C'est grâce à vous si je peux le faire.
claude
A+
Revenir en haut Aller en bas
tom
Chef de Projet
avatar

Age : 47
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Lun 7 Déc 2009 - 10:10

Bonjour à tous!
Tu as raison Claude, il ne faut pas rater cette belle occasion pour réaliser cette alim!
A+

TOM
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Ven 11 Déc 2009 - 18:58

Bonjour à tous,

Ca avance, ça avance.

La forme du signal de sortie de l'alimentation est presque terminée.

Le montage a actuellement un rendement de 91% à 6V.

La tension se règle sans problème de 2V à 12V.

On pourrait aller plus vite, surtout moi, mais j'ai deux profs sur le dos qui pinaillent tout le temps, ils veulent toujours des photos de signal à l'oscilloscope, les valeurs hautes et basses d'un drain, d'une source, d'un gate d'une résistance quasiment tout quoi Laughing Laughing Laughing

Maintenant nous allons passer à la régulation de courant, avec un tension qui ne devrait pas changer.

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
tom
Chef de Projet
avatar

Age : 47
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Ven 11 Déc 2009 - 19:05

C'est qui le deuxieme prof? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   Ven 11 Déc 2009 - 19:08

Re,

Il y a Asl et JCV. I love you

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réalisation d'une alimentation à découpage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réalisation d'une alimentation à découpage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: NOS REALISATIONS testées et... reproductibles par Tous ! :: Alimentation à découpage-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré