Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 TESTS ALTERNATEUR FC89

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Chercheur
Support Electronique


Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: tests pas concluants   Sam 2 Fév 2008 - 20:38

Aussi, as tu relevé les frequences des signaux ou au moins le nombre de carreaux dans une alternance entre doucement et très rapide? Pour qu'on calcule la plage couverte.

LA PRESSION TU AVAIS COMBIEN 0,5 Kg? Moins? Plus?

L'eau te court circuite ton signal c'est sur, pareil que pour moi.

Tes 200 volts donc s'écroulent...OK.

Mais si tu as le temps, démarre tout doux (3000 tours avec juste un peu d'excitation et quand t'auras 500 Grammes ou 1 kg de pression par exemple, laisse filer le gaz un peu si tu le peux et augmente la vitesse en diminuant l'excitation. de toutes façon jusqu'à 2,5 Kg c'est pas dangereux mais si la tension monte au dessus de 150 volts, de suite tu redescends l'excitation hein, pasque si il y a un arc sous 1Kg de pression je te raconte pas la bombinette. Peut être qu'il faut beaucoup d'electrolyse avant que cela ne démarre, j'en sais rien.

Trofe va tester de son coté. Je crois que ce Mr Meyer a pris ses rêves pour des réalités...En théorie ça DEVRAIT fonctionner, si l'eau devient TRES résistive... Il y a bien sur les selfs, MAIS il n'a pas découvert le phénomène en mettant des selfs dès le départ ...Enfin je suppose que non... Mais bon, testons cela aussi.

Qu'a tu comme selfs? Cela va dépendre de la capa des cellules . Moi la mienne est très petite je n'ai pas pensé à l'effet capacitif peut être prépondérant pour la résonnance.

Donc une résonnance avec le secondaire d'un transfo et des selfs est délicate, je pense doit falloir travailler plus bas. Un L-C pour que cela fonctionne bien (bonne surtension) il faut que L soit compatible avec C et comme on a RIEN au départ qui soit chiffré... On pateauge dans la semoule grave, moi aussi.

Pour avoir de l'énergie lors de la surtension faut que C ne soit pas ridicule en tout cas. Mais on ne connait pas le comportement de l'eau et la capacité réelle de la cellule en fonctionnement...

Sans bonne electrolyse, pas de bulles dans la cavité donc résistance trop faible et pas de résonnance, c'est ce que moi je constate. lui il avait l'eau toute blanche jusqu'en bas, moi juste en haut cela m'intrigue.

Mais on a une photo, environ 70 Cm sa cellule...Unique je crois, donc une double ou triple de 30cm devrait presenter à peu près la même capacité.
C'est un difficile travail tant de bricolage mécanique que de recherches car on a en fait RIEN que de l'électrolyse ...Comme TOUT le monde...

Je pensais que sous pression peut être...Les bulles seraient plus confinées entre les deux electrodes et là... Mais apparemment il n'en est rien... je te remercie d'avoir tenté car ça n'a pas dû être facile de changer tout cela.

Je ne vais pas y bosser demain, je dois y réfléchir mais plus ça avance plus ce que mes potes me disaient y a 1 mois me sifle aux oreilles...

"Domi, tu retombes en enfance... Ce type est un gogo voyons et tu le sais bien!" J'vais finir par m'acheter un bonnet d'âne et leur payer une bière na!

Heureusement, ma tendre épouse ne sait RIEN, elle m'a fait des crêpes pour la chandeleur et je vais me venger dessus. Dur dur Francis et merci encore...
Bon dimanche.


Dernière édition par le Sam 2 Fév 2008 - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 2 Fév 2008 - 20:45

Citation :
Si je laisse faire à fond (excitation 24V) j'ai 100v à la cellule et une conso de 6A.
C'est un alternateur 24 Volts? Fichtre! Ne met pas 6 ampères d'excitation tu vas fiir par niquer l'alternateur.

Citation :
Il faut chercher autre chose, peut être un courant puslé à l'éxcitation.

pourquoi? les pulsations sont données par...les pôles de l'alternateur... Dans un générateur statique OUI, mais là...
Je ne vois pas ce que cela changerait à part diminuer l'excitation...
Citation :
Ou changer la taille des tubes?
Ca peut être, ils font quelle taille?
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 2 Fév 2008 - 21:32

Bonsoir,

Il y a 2 tubes dans la cellule.
Ils mesurent chacun environ 25cm.
L'excitation ne dépasse jamais les 0.5A.
En gros j'ai une dizaine de volt par ampère, ex. 50V 5A.
Ce qui est étrange, c'est que la tension monte avec l'ampérage.
En tout cas à l'aide du scope je tente de voir la moindre monté de tension mais il n'y a rien.
La cellule avec ses 2 tubes:

A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 2 Fév 2008 - 22:27

Citation :
Il y a 2 tubes dans la cellule.
Ils mesurent chacun environ 25cm.
Ce qui fait 50 c'est dejà long

Citation :
L'excitation ne dépasse jamais les 0.5A.
En gros j'ai une dizaine de volt par ampère, ex. 50V 5A.

a vide?

Citation :
Ce qui est étrange, c'est que la tension monte avec l'ampérage.
non, tu restes dans l'electrolyse, t'es pas dans l'effet Meyer, donc plus il y a de tension et plus l'intensité grimpe puisque l'eau garde apparemment la même résistance...

Reste à 2/3000 tours et augmente l'exitation, l'intensité va grimper et la tension aussi.
Tandis que Mr Meyer dit dans ses brevets: la tension monte brusquement à la résonnance alors que l'intensité (le courant) diminue... Ce qui en plus est totalement LOGIQUE
Mais Tant qu'on est DANS l'electrolyse... C'est totalement IMPOSSIBLE...Evidemment!

Citation :
En tout cas à l'aide du scope je tente de voir la moindre monté de tension mais il n'y a rien.
Oui comme chez moi...

Citation :
La cellule avec ses 2 tubes:
Belle réalisation en tout cas. Pfff ca gonfle! Je n'ai aucune idée autre...AUCUNE .Nous allons attendre les tests de Tophe1 puis il faudra bien en tirer les conséquences...Amères. Tout cette fois ci a bien été fait comme le décris Mr Meyer...

T'as laissé un peu tourner entre chaque palier? Parceque si c'est l'accumulation des bulles sous pression qui fait un peu grimper puis qui permet une résonnance, le truc ne doit pas être fastoche à regler... Ni rapide...on est pas dans un circuit oscillant pur mais dans un systeme mi liquide mi gazeux, donc faut peut être beaucoup de temps entre deux mesures de régime (1 ou 2 minutes) mais à part cela...

Moi c'est pareil, je n'arrive pas à produire une résonnance mais je n'ai pas tenté sous pression, il faut que je modifie mes tubes et que j'achète un petit manometre. Mais perso là j'ai de gros doutes à present pasque ton alternateur il fait ce qu'il faut, pas comme mon générateur.
Bon je coupe.
Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Dim 3 Fév 2008 - 12:53

Bonjour,

Il y a peut être un espoir!
A un certain moment la tension montait à 200v puis tout de suite l'ampérage prenait le dessus, par contre ça le faisait plusieurs fois, je dirais 5 ou 6 fois puis plus rien.
Car à chaque fois que l'ampérage grimpe le régime moteur chute, il très difficile de garder un régime constant.
J'essai de retrouver ce moment là mais c'est très dur car tous les paramètres changent instantanément.
Il faut absolument que je me fasse ou trouve un compte tours (si possible optique).
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Dim 3 Fév 2008 - 19:07

Bonsoir,

J'ai tout gagné, la meuleuse a chauffé et la cellule est devenue opaque.
Je voulais faire descendre le nuage produit par les tubes afin qu'il repasse dedans.
Le nuage blanc n'allait guère plus bas que les trois quart, donc j'ai laissé monter la pression jusque les 5.5b
Ca n'a servi à rien.
Au moment où je décide d'arrêter la meuleuse se coupe, je décide donc de vider la cellule de son gaz et la, une quantité de bulles de grosses bulles sortait de partout, j'avais chargé l'eau en gaz ou j'avais fait du gaz liquide (je pense que cela était très dangereux), puis à nouveau un nuage blanc, enfin je le croyais car c'est le plexi de la cellule qui est devenu blanc, comme si je l'avais trempé dans un solvant.
Sacrè flotte!!!
Toph, si tu te lances ne dépasse pas les 1b.
Je regardé à nouveau les vidéos de Meyer et il travaillait en dessous du 1b.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 4 Fév 2008 - 9:24

Bonjour... Quelle frayeur à ce que j'en lis.
Le plexi tout blanc ce doit être un dépot dû à l'électrolyse ou au gaz
Ou bien c'est pas des réservoir prevus pour tenir 8 bars mais 4 ou 5 et lors de la détente brutale du gaz, le plexi c'est microfissuré sous la détente et la baisse de température brutale...

Nous ne sommes pas physiciens, y aller mollo.

Le gaz: lorsque l'on détend un gaz, il y a une baisse soudaine de la température (quand on le comprime, c'est le contraire.) C'est tout simplement le principe du frigidaire

Donc TOUJOURS détendre doucement (comme on l'a comprimé ou presque) afin que la structure interne ne change que lentement. Inutile de fatiguer les matériaux pour rien.

5 Kg c'est pas terrible, mais s'il ne se passe rien à 5 Kg ... Enfin si le gaz n'occupe pas la TOTALITE de l'espace dans laquelle se trouve la cellule pourquoi monter plus? C'est inutile.

L'objectif n'est pas la pression, c'est la dissolution du gaz dans l'eau pour la faire changer d'état dans sa conduction.;)

Par contre la meuleuse: (moteur) Si avec 0,5 amp d'excitation elle peine, c'est que l'electrolyse tire beaucoup sur l'alternateur...

Y aller par paliers, si t'as une valve, le gaz ne va pas s'échapper.
Laisser refroidir la meuleuse (le moteur) 10 minutes ou la ventiler avec un petit ventilateur d"alim de PC ajusté dessus , une meuleuse n'est pas destinée à tourner 20 ou 30 minutes en continu, mais à fournir un travail intense durant 5 à 10 Mn maxi. Ensuite elle se repose et refroidit.

En général elles ont une securité thermique dans le bobinage qui ouvre le circuit au dessus de 80° ne se réarme que sous 70°c . (il y a un bilame souvent noyé dans le bobinage inducteur dans les modeles sérieux le rearmement est automatique mais l'hystérasis est assez grand (plus de 10°c )

Gaz: (Toujours) Si l'electrolyse développe une quantité de gaz importante, il faut réfléchir... Remplir le récipient n'est peut être justement pas la solution :soulever la cellule du fond comme nous en avons discuté et remplir juste à la moitié est certainement une bonne solution pour obtenir une homogénéisation TOTALE ou presque du gaz dans l'eau sans atteindre de pressions hallucinantes et peut être dangereuses.

Nous sommes ici dans l'inconnu pour nous, donc ne pas vouloir aller trop vite, prendre son temps et tester sans precipitation et en réfléchissant

Si ton, plexi est microfissuré, change le récipient, car c'est pas bon pour les expérimentatiuons et ne dépasse plus 4 Kg, c'est certainement inutile. Ce qu'il faut c'est avoir du gaz PARTOUT autour de la cellule, au dessus et au dessous. Le reste n'est pas important en fait je pense.

Mr Meyer ne dis RIEN sur le niveau d'eau dans sa cuve EVIDEMMENT... Et RIEN sur l'electrolyse de départ...EVIDEMMENT a nous de re découvrir...On prends son temps.
Bonne journée...
Revenir en haut Aller en bas
tophe71
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 53
Localisation : France
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 4 Fév 2008 - 9:38

Bonjour,

Allez-voir du coté du brevet Meyer US 4.613.779 de 1986 il y peut-être des explication sur l'architecture de l'alternateur. Rien ne dit que le sien était classique!

Chercheur, toi qui oeuvre avec du statique regarde celui-ci: EP 0098897 de 1982.

je ne pense pas qu'il faille utiliser la pression.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: L'eau, la pression, le milieu gazeux.   Lun 4 Fév 2008 - 10:27

Bonjour Christophe
As tu un lien direct vers ce brevet?

La pression n'est pas en cause... Par contre, PEUT ËTRE que ce qu'elle PERMET l'est!

Faut tester.

Si on doit pouvoir craquer les molécules d'eau par des électrons comme le dit Mr Meyer, c'est certainement pas sous des tensions ridicules de 100 Volts mais BIEN PLUS...

Donc pour obtenir cela DANS l'eau, cela "semble" impossible sauf que peut être...Dans un milieu gazeux sous petite pression avec l'eau qui reste au fond sans toucher la cellule, les molécules de gaz emprisonnant en suspenssion les molécules d'eau isolées les unes des autres par les micro bulles de gaz ...Là peut être... Héhéhé.

Mais c'est pas à la pression ambiante que tu pourras espérer le mettre en évidence...H² est très léger, c'est le gaz le plus léger de tous les gaz, donc il fiche le camps et tu restes avec ta flotte qui te court circuite ton joli système ...
Tentons differemment...

Un brevet n'est que la description d'un MOYEN, pas forcé qu'il décrive TOUT...

Hier je bricolais un réservoir de lokeed fendu. je l'ai réparé à chaud et je regardais...Breveté SGDG on se marre... Un pot en plastique un couvecrle avec un trou, une plaque pour masquer le trou en dessous, soudées aux 4 coins et un tube fileté extérieur avec deux écrous et deux rondelles... "Breveté SGDG" ben voyons! Donc on garde raison et calme.

Nous avons des tas de tests à faire encore, avec un alternateur ET un géné HT...

Exemple: une mini cellule au fond avec de la flotte (salée ou pas salée) on s'en fiche das ce cas.
Un autre cellule plus longue et plus haute qui ne touche pas l'eau et va se retrouver dans un brouillard constitué de gaz et d'eau entrainé par les bulles, qui sait? On a TOUT pour tester cela, mais personne ne l'a encore fait...

Ou juste un niveau d'eau faible, on electrolyse et on passe ensuite à autre chose puis rebelote ajout d'eau electrolyse et on repasse à la HT au fur et à mesure en ajoutant juste l'eau qu'il faut, je ne sais...
Si cela fonctionne, le brevet de Mr Meyer reste valable...

Nous avons encore quelques pistes à tenter et à explorer avec malice... Ensuite faudra se résigner à penser que c'était un gros mytho. J'en suis pas encore persuadé.
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 4 Fév 2008 - 17:41

Bonjour,

tophe71 a écrit:
... Allez-voir du coté du brevet Meyer US 4.613.779 de 1986 il y peut-être des explication sur l'architecture de l'alternateur. Rien ne dit que le sien était classique!...
Je n'ai fait que regarder les schémas, mais si c'est une forme d'alternateur, en effet il ne parait pas très classique.

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 4 Fév 2008 - 17:48

Bonjour,
Dominqiue a écrit:
... As tu un lien direct vers ce brevet?...

Pour toute recherche de brevets : http://ep.espacenet.com/advancedSearch?locale=fr_ep

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 4 Fév 2008 - 17:53

Bonjour,

Dans pas mal de ses démos, Meyer ne dépassait pas le 1b.
Sinon, au dessus c'est l'eau qui se charge en gaz, comme du Perrier, le gaz est là dans l'eau sans que l'on puisse le voir,
puis quand la pression interne n'y est plus le gaz se libère, comme quand vous vous servez un verre de boisson gazeuse.
Dans un premier temps je ne vais pas raccourcir mes tubes(car deux fois coupés, deux fois trop court), mais plutôt les isoler par un vernis et faire des lumières juste au dessus du vernis pour y faire entrer le brouillard.
Je vais intercaler un magnéto-thermique avant la meuleuse comme cela si elle chauffe ça disjonctera.
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 4 Fév 2008 - 18:04

Re,

Pour le brevet 4.613.779, c'est peut être un truc qu'il a imaginé!
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 4 Fév 2008 - 19:24

Bonsoir.

Comme tu veux, mais il FAUT que ce qui trempe dans l'eau restante soit TRES bien isolé.
Maintenant, pour AVANCER sans modifier les tubes on peut faire cette expérience:

Tes tubes font environ 50 Cm, tu ne touche RIEN et tu mets de l'eau aux 3 /quarts ou à la moitié plutôt.
Tu fixes deux tiges acier inox (ou pas d'ailleurs) sur le couvercle du dessus, tiges de 20 cm qui donc vont être dans le vide et tu les tors pour qu'elles soient environ à 3 mm l'une de l'autre ( mais pas dans l'eau)

Puis tu mesures la résistance entre les deux tiges, normalement plus d'un MOhm et tu lances l'electrolyse tranquille. Monte jusqu'à 2 ou 3 bars pas plus.
Les tiges vont être dans ce brouillard, mesure la résistance et communique nous la valeur, si elle est elevée (plus de 5000 Ohms) on tient peut être le bon bout. Ne monte pas plus en pression, profite en pour voir si l'eau baisse au profit du gaz et de combien, a mon avis, juste quelques mm.

Mon idée est que SI ce brouillard est vraiment constitué de molécules H² et de O et d'eau, qu'elles ne se recombinent pas toute seules sous faible pression, elles peuvent faire isolant... DONC là, l'effet meyer PEUT en fait craquer cette eau en brouillard et décupler la production de gaz SANS consommer comme avec l'electrolyse.

je m'explique:
Disons l'électrolyse gazéifie 5% et les electrons 70% de PLUS de ce même gaz ce qui fait qu'en fait, là on PEUT avoir un rendement sur unitaire et de beaucoup. A tester.

Mais ne nous refait plus cette trouille de monter à 6 bars et surtout de purger rapide...Faut purger tout doux et...Sans fumer! Puis ventiler la pièce car c'est du GAZ! Et pas du gaz de Perrier!
Ta cuve, le blanc c'était quoi?
Revenir en haut Aller en bas
coxmaster
Membre Super Actif
avatar

Age : 35
Localisation : bretagne
Prénom : Fab
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: tests alternateur   Mar 5 Fév 2008 - 1:02

Bonjour a tous, je pense que ceci peut t'aider, fc89:
c'est la formule qui permet de calculer la capacitance d'un condensateur.


C(pF) = 0.0885 x K(S/d)

K : dielectric constant (constante de l'eau+de ses gaz lorsque la cellule en produit.)

S : surface of one of the facing
plates in cm²(surface d'une plaque ou tube)

d : distance between plates in cm.

For multilayers capacitors,
multiply by the number of
pairs of facing layers.

(c'est mon avis, appuyé par la formule ci dessus ,rien de plus.) Si tu veux que la capacitance de ta cellule change grace aux bulles, afin de monter encore plus en tension, il va falloir isoler tes electrodes partout sauf les surfaces de tes tubes qui se font face (ext du tube int et int du tube ext), afin que les electrodes ne se courtcircuites pas dans l'eau et que tout le courant passe entre les deux tubes.

d'après la formule ci dessus on peut deduire que le fait d'isoler les tubes ne changera pas le comportement de la cellule en tant que condensateur, sauf si on joue avec de la ht, car la on l'empêchera de passer par l'eau et le courant devra passer par les gaz contenus entre les deux electrodes, qui devrait etre plus isolants que l'eau. et donc on pourrait monter bien plus en tension avant que le condensateur ne se court-circuite.

j'espere que ça t'aidera, en tout cas bravo pour ton montage, tres propre, et merci de partager tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 5 Fév 2008 - 17:31

Bonjour,

Chercheur la cellule est restée blanche malheureusement.
Je ne vais plus pouvoir regarder au travers (il me faut la changer).
Trop tard les tubes de 22cm sont déja recouvert de vernis sur 10cm et aujourd'hui, j'y ai fait des lumières.
Quand à mesurer la résistance avec les deux tiges, j'ai bien peur que la tension qui se trouvera dans l'eau après le démarrage de l'alternateur fausse le multimètre.
Merci Coxmaster, le fait d'isoler les parties ne servant pas à l'electrolyse peut apporter un plus.
Chercheur si les tiges (pour test) ne sont pas dans l'eau, on ne pourra rien mesurer, car le brouillard est toujours dans l'eau et non au dessus!
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 5 Fév 2008 - 18:19

Citation :
Chercheur si les tiges (pour test) ne sont pas dans l'eau, on ne pourra rien mesurer, car le brouillard est toujours dans l'eau et non au dessus!
Même sous pression? Ah bin! mais il serait interessant tout de même de mesurer quand c'est quasi tout blanc.
Je vais achetere un rederc=voir de filtration mais ils vendent cela cher j'ai regardé en allant acheter ma nouvelle pompe (pour rien!)

Pour ton récipient, une fois vidé et essuyé, regarde de près ce que c'est... Vu l'épaisseur de ce genre de résine il m'étonnerait que ce soit des micro fissures..C'est étrange ce phénomène, ce ne serait pas le calcaire qui c'est precipité sur les parois? Essaie de frotter un petit endroit avec du Mirror de frotter à l'intérieur à un endroit pour voir si cela part, le Miror fait parfois des MIRACLES pour polir le plastique c'est pas QUE pour faire briller le cuivre et le laiton.
Si ça part, met de l'acide chlorydriquye à 10% dans le recipient ...Immédiatement le calcaire sera dissous et tu retrouveras ton récipient comme neuf.

Moi c'est ce que je fais pour la gamelle d'eau de mon chien Jules. Elle reste neuve alors qu'avant, le depôt de calcaire s'accrochait grave au plastique...Même poli.

Ma pompe refonctionne Pfff j'en ai bavé. J'arrive juste. Une journée pour réparer, j'ai pas pu la remplacer hélas, les raccords soit disant standard ne sont pas pareil! Les industriels vraiment...CE ou pas CE, ça change pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 5 Fév 2008 - 18:22

Bonsoir Coxmaster
C'est effectivement une excellente idée pour les tests ...Si le vernis tient dans l'eau... Mais ca va aider pour les mesures.
Très bonne idée.


Dernière édition par le Mar 5 Fév 2008 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 5 Fév 2008 - 18:32

Re,

Par contre je pourrais avec une paire de tubes de 2cm de haut faire des mesures, là je pense que le brouillard pourra les recouvrir.
Je dis bien "si", car une fois l'électrolyse lancée, il y a une tension dans l'eau qui fausse les mesures.
Pour l'instant, je repare également le gradateur, j'ai une petite zener qui ne donne plus rien, je cherche à la remplacer mais je ne trouve pas sa valeur?
Pour la cellule, il ne peut y avoir du calcaire puisque c'est de l'eau de pluie.
A quoi te sert la pompe?
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Pompe à eau   Mar 5 Fév 2008 - 19:54

Hihihi, c'est qu'en ce moment, j'ai pas trop de chance...Avant hier ma femme m'appelle: Plus de chauffage!
j'arrive, chaudière pas en panne et en sécurité MAIS pompe de circulation bloquée!
10 ans que j'dis: Tiens va falloir que j'en achète une en prévision... Mais elle est si tendre et discrète qu'on oublie...PAS ELLE!

Je ne m'affole pas, je file en acheter une neuve de 180mm de long comme l’autre et on me dit: "C’est standard les pas de vis des raccords…"
Je rentre, je purge les tuyaux (galère!) et… Je démonte. (y pas eu de vanne de sectionnement de monté comme d’hab donc GALERE)

Et je présente la nouvelle pompe, déjà pour démonter …J'ai du acheter THE clé à griffe! (60!) et tirer comme un malade. Avec leur filasse y sont pas trop moderne… Au bout de 20 ans, pour démonter…Bernique.
Mais bon, on chauffe une demi heure et on y arrive… Horreur! C’est 5 mm plus gros que ma nouvelle pompe!

Et paraît que c’est comme ça et que c’est plus possible d’en avoir d’autres! Circulez y a rien à voir et chez moi c’est TOUT acier, donc…Chalumeau patin couffin…Ou on tente une réparation.
Alors, démontage, punaise c’est ingénieux, le rotor est dans l’eau et les paliers …En GRAPHITE dur PUR.
L’axe avec le temps c’est dépoli et a grippé. Démontage complet , polissage au 600 de l’axe, remontage et ça roule, sauf que … 6 heures de taf au lieu de deux!

Et en plus ca va recommencer! L’axe est poli chromé et le chrome est niqué par endroits…(usure) donc Si elle tient 2 mois j’aurai du bol, ensuite je vais me scier le corps de pompe et adapter l’ancienne à la soudure électrique, je n’aurai à le faire qu’une fois. Ensuite je ne changerai… Que moteur et aubes.
Et puis si ça tient 20 piges, après je serai mort ou tout comme, alors…Paraît qu’au paradis, le chauffage est gratuit.
Vous pouvez enlever ce post demain, c’est juste pour info de la misère du monde…;)


Dernière édition par le Mar 5 Fév 2008 - 20:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 5 Fév 2008 - 19:58

Dans un gradateur y a pas de zener mais un DIAC (genre de double zener) s'il est coupé, dur dur ... Contrôle avant de rebrancher avec une neuve la gachette de ton triac. T'es comme moi, t'as pas de bol. mais si tu savais comme c'est chouette de ne pas aller au lit avec 5° dans la maison! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 5 Fév 2008 - 20:07

Citation :
Pour la cellule, il ne peut y avoir du calcaire puisque c'est de l'eau de pluie.
J'avais pas fait attention excuse.

Peut être mais fais le test quand même les résines de synthèse de nos jours c'est TRES solide et c'est pas 5 bars ou même 7 qui peuvent faire cela ...Après je dis pas...

Depuis mes mésaventures avec mon générateur je deviens comme St Thomas: Je ne crois que ce que l'on expérimente VRAIMENT.Laughing
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 5 Fév 2008 - 20:54

Donc je ne peux pas tester un Diac avec mon testeur?
Le dessin du circuit représente le symbole d'une Zener, c'est pour cela que j'ai cru que ...
Pour ta pompe regarde bien avant de la souder, car beaucoup sont en fonte.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mer 6 Fév 2008 - 11:52

Oui souvent quand y a une serigraphie y a zener à la place de DIAC. Un DIAC est une double zener afin de ne passer qu'à une certaine tension l'alternatif de commande

Pour tester un Diac faut faire un petit montage : Avec un PETIT transfo ou direct sur 220Volts si t'a un variateur de tension met une resistance de 10000 Ohms en serie et kle diac aux bornes du Diac la tension FIXE doit être pareille dans les deux alternances il en existe à 20, 50 100 volts je crois le reste de la tension est dissipé dans la résistance si l'une des deux est coupée t'auras plus un signal symetrique et le triac n'est plus commandé en général. Si eel a grillé c'est pas bon signe pour le triac mais j'y connait pas grand chose en electronique de puissance alternative vois ALS
et en attendant lis cela
http://etronics.free.fr/dossiers/analog/analog33/diac.htm

Bonne réparation.
Oui les corps de pompe sont en général en fonte mais il existe des baguettes de soudure qui soudent très bien la fonte et ça tient (SAUF pour les collecteurs d'échappement) là ça se fends juste à côté, je ne sais pourquoi (dilatation différente peut-être) un voisin le fait courament, il répare même des élements de chaudière quand ils ne sont pas pourris et m'a dit que ça tient... il champreine et rempli le sillon avec ce métal d'apport. Alors qu'au chalumeau il n'y arrivait pas. Mais c'est pas l'objet du forum, passons. Elle re-tourne toujours et sans bruit... Croisons les doigts pourvu que cela dure!
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mer 6 Fév 2008 - 11:54

Au fait alors, ton réservoir devenu opaque qu'est ce que c'est ?
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mer 6 Fév 2008 - 12:51

Bonjour,

Francis, pour tester un diac, comme le dit Dominique, tu mets une résistance en série et, le plus simple si ton alim variable monte assez haut (je ne m'en rappelle plus), tu montes la tension progressivement.
Arrivé aux alentours de 30v, le diac devient conducteur et tu recueilles la tension aux bornes de la résistance.
Il ne te reste plus qu'à tester la même chose en inversant le diac.

Mais il faut que ton alim puisse monter au moins jusqu'à 50v. Sinon, retour à la soluc de Dominique : avec un transfo qui doit quand même pouvoir délivrer une cinquantaine de volts.
Et si tu n'as pas le transfo "idéal"... directement sur secteur :
Le diac et une résistance de 270Ko, le tout en série.
Mesure aux bornes de la résistance.
J'espère que le diac ne nécessite pas un courant minimum pour se déclencher (je ne m'en rappelle plus) car il n'aura que 800uA de dispo (et on est obligé d'avoir une 270ko sinon on rentre dans les résistances de plusieurs watts).
A valider.

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Protégeons nous qu'ils disent...   Mer 6 Fév 2008 - 15:33

C'est vrai que j'ai oublié de préciser que la résistance ... Faut faire gaffe Alain a raison.
En voici le calcul prévisionnel niveau calcul élementaire problème de robinets qui fuient, d'eau qui s'evapore et de trains qui se rattrappent et de confiture qui se réduisent dans la gamelle Laughing

I=U donc 220v: 10.000 Ohms= 0,022 Amp
comme P = U x I nous aurons donc...220 x 0,022= 4,84 WATTS! Donc une GROSSE résistance indispensable...

Mais bon ....Le mieux est de changer le Diac Et le Triac et d'en mettre un de 12 ou 16 Ampères. C'est quasi le même prix, ne pas oublier une VDR ou un RC en parallle entre la charge en cas d'usage sur circuit inductif car c'est ça qui fait en général claquer les triacs.

Vaut mieux perdre une demi heure a chercher une bonne varistance (une costaud de 380 ou 420 volts. Une varistance c'est un peu comme un diac: RIEN ne passe dans les deux sens tant qu'on a pas la tension prévue pour l'amorçage, quand la tension dépasse 380V (on y est vite en 220 sur un moteur fortement inductif tel que celui qu'une meuleuse) RIEN ne se passe ...

Dès que ça dépasse... Hop, la VDR présente un quasi court circuit et la surtension se dissipe en chaleur DANS la VDR (Varistance) au lieu de chatouiller désagréablement les jonctions du Triac.(le pov!)

Cette manip est intéressante car si VRAIMENT nous arrivons à faire ce que ce Mr Meyer raconte dans ses brevets, supposons qu'on y arrive avec ...350 volts de TENSION entre electrodes... On va obtenir ENFIN une méga production de gaz ok, mais c'est super dangereux si étincellage.

Pour éviter les arcs aléatoires, une vulgaire VDR à 0,30 euro va nous sécuriser les cellules tranquille... Ben oui! S'il faut plus, on en met deux en série etc.
ceci en parrallele sur la cellulen la VDR elle est invisible tant qu'elle n'amorce pas, aussi de nos jours y a mieux (moins capacitif) ce sont des éclateurs à gaz rares radioactifs. Nous verrons tout cela plus tard pour ne pas se faire sauter le caisson. Pour l'instant, du gaz, ben on en a pas!Sad

Pour ton variateur
Comme c'est un MOTEUR TRES puissant donc fortement inductif et non un RELAIS, les impulsions sont TRES fréquentes donc prévoir une VDR COSTAUD!

Ou bien être malin: ;) Monter en serie avec la VDR un condensateur avec une résistance en parallele (200 Ohms ) l'impulsion passe la conduction de la VDR, elle charge la capa (attention: THE capa) 2µF 400 Volts ALTERNATIFS puis quand plus d'impulsion, la capa se vide DANS la résistance qui dissipe l'énergie en chaleur cool et tranquille. Là c'est béton la VDR ne grillera jamais, ni le Triac, à cause d'une surtension.

Pour des raisons d'économie, on ne voit ce genre de bidouilles QUE dans du matos PRO et encore...Si c'est conçu par des vieux boucs sérieux! Laughing
Bonne réparation.

Il me tarde de savoir pour la résistance inter-électrodes dans ce magma gazeux pasque là on avance plus, plus du tout!
A+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   

Revenir en haut Aller en bas
 
TESTS ALTERNATEUR FC89
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: Systèmes avec alternateur :: Essais en cours-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré