Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 TESTS ALTERNATEUR FC89

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur


Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 29 Jan 2008 - 18:22

Bonjour,

Cette fois ci j'ai tout le matos pour faire golaper l'alternateur.
Une poulie émettrice X3, entrainée par une meuleuse d'angle Bosch 1000w tournant à 11000T.
Demain je commencerai l'assemblage de tout cela.
Je pense être prêt pour ce week-end.
Chercheur tu vas les avoir tes 10000T.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 29 Jan 2008 - 18:27

Very Happy faut de 8 à 15000.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 29 Jan 2008 - 19:06

Re,
Si la meuleuse ne peine pas trop je pourrais même allez plus vite. Imagines, 11000T X 2, l'alternateur n'a qu'à bien se tenir!
Par contre je n'ai pas de régulateur de vitesse.
A+
Revenir en haut Aller en bas
tom
Chef de Projet
avatar

Age : 47
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 29 Jan 2008 - 19:22

Very Happy ou un moteur d'aspirateur!!
sa tourne a fond ce truc
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mar 29 Jan 2008 - 20:00

Si tu n'as pas de régulateur tes tests sont inutiles...Car une résonance se fait par rapport à une FREQUENCE celle ci dépend de la vitesse de rotation... En dessous... RIEN ! Au dessus RIEN... Donc t'aurais une chance de cocu de tourner à donf et de tomber ..sur la fréquence de résonance de ta ou tes cellules dans le circuit! Une chance sur...1000 et encore...
T'es marié? Embarassed

Trouve un variateur d'halogène fichu un de 750 Watts tu démarre à fond puis tu réduis, ça tiendra. 15 euros à la foirefouille. 10 chez bricomachin chose le roi des "arrivages"
(Brico Dépot) pour 5 euros de plus il te refilent le moteur de la meuleuse avec. C'est démoralisant.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mer 30 Jan 2008 - 17:36

Bonjour,

Le banc de l'alternateur est prêt, j'ai fait un premier essai de fonctionnement, ça tourne bien. Sur le papier je peux faire tourner l'alternateur à 20 000T.
La peinture sèche, demain je chercherai un variateur, je dois avoir un veil aspirateur qui traîne quelque part dans mon garage, je vais tenter de lui arracher son variateur.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Mer 30 Jan 2008 - 18:22

Arracher avec délicatesse...Et démarrer à fond puis reduire APRES car si ton moteur est puissant et chargé, le triac au démarrage ne va pas apprécier le voyage...

Ensuite quand ça tourne, l'impédance des enroulements du moteur augmente, donc même si le triac ne tient que 500 à 750 Watts il tiendra! Autant le faire durer...

Tu mets de quoi faire une chouette electrolyse au départ (disons 2 amp d'excitation) puis tu montes la vitesse par petits paliers et tu surveilles la TENSION aux bornes de ta cellule Neutral si elle monte alors que l'intensité baisse... Bingo t'es le roi du pétrole! bounce

Quand je dis elle monte (en alternatif) c'est pas de 40 ou 50 volts à 80V c'est de 50 Volts à 150 ou 250 V...

Là t'es plus dans l'electrolyse (Impossible ou alors ça boullionnerait grave!) t'es dans le craquage de l'eau, t'es au Paradis.
Veinard!
Bonne chance! lol!
Tiens nous au courant...Alternatif dans ce cas précis.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Jeu 31 Jan 2008 - 18:44

Bonsoir,

Je rentre juste du boulot alors, je n'ai pas eu le temps de m'occuper du variateur, demain.
A+


Dernière édition par le Dim 3 Fév 2008 - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Jeu 31 Jan 2008 - 18:56

Bravo! nous allons enfin savoir...
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Ven 1 Fév 2008 - 13:18

Bonjour,

La maquette fonctionne et tourne.
La courroie sur la plus grande gorge.
A vide la meuleuse consomme 4A (sur 4.8 max).
J'ai le primaire sous 3.5v, toujours de l'électrolyse classique pour l'instant.
Si je monte le primaire, le courant de la cellule grimpe 1.5A par phase, et la meuleuse peine, en fait je ne peux dépasser les 5V au primaire.
Je ferai des relevés et les noterai dans le fichier XLS de la premirère page.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Sur excitation   Ven 1 Fév 2008 - 14:55

Bonjour!
Ce que tu appelles le primaire c'est l'excitation?
Pas besoin de mettre beaucoup, tu vas niquer ton moteur pour rien.
Du moment que tu as de l'electrolyse ça roule, au contraire faut diminuer en surveillant la tension aux bornes de ta cellule pour voir si a un régime elle monte. T'en a mis UNE? Ou les 3 en parallele? Met les 3, la fréquence de résonnance devrait être plus basse si elle existe.
4 ampères à vide ca fait presque 1 Kw. Fichtre ça rigole pas ce moteur!
Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Ven 1 Fév 2008 - 16:34

Bonjour,
Oui, primaire = excitation.
Pour l'instant il y a deux cellules en parallele.
Il y a un phènomène, pas nouveau pour moi, l'alternateur se fout totalement de la cellule. Pourquoi lorsqu'il n'y a pas de charge à l'alternateur il peine rien qu'avec la montée en tension de l'excitation?
Donc je ne peux monter la tension à la cellule.
En faisant très vite, je peux tout de même monter la cellule à 200V avec 24V d'excitation.
Pour l'instant à aucun moment je n'ai vu la tension faire un bon en changeant la vitesse de l'alternateur.
Le signal est de 0.2ms
Mais je n'arrive pas à trouver la vitesse de l'alternateur!
1 phase, 3 phases à l'oscillo?
12 pôles, pour 1 phase, les 3?
Comment fait on pour trouver le régime?
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Ven 1 Fév 2008 - 16:57

Citation :
En faisant très vite, je peux tout de même monter la cellule à 200V avec 24V d'excitation.
Attention aux mesures! tu lis 200 Volts où? sur un voltmètre?
Quel type: Digital? Analogique? (à aiguille)

Il faut regarder les PICS de cet alternateur au scope en position Alternatif il y a fort à parier que c'est pas 200 volts mais bien plus que tu va voir (à vide) (des pics tres fins)

Citation :
Pour l'instant, à aucun moment je n'ai vu la tension faire un bon en changeant la vitesse de l'alternateur.
Sur la cellule?

A vide c'est normal, car il n'y a pas de circuit résonnant
Sur la cellule faut d'ABORD je pense qu'il faut laisser l'electrolyse se faire disons 5 minutes je ne sais. Le processus n'est certainement pas simple, sinon, tu penses bien que TOUS nous aurions trouvé depuis lurette.

Citation :
Le signal est de 0.2ms
Il doit dépendre de la VITESSE de rotation.
Citation :
Mais je n'arrive pas à trouver la vitesse de l'alternateur!
1 phase, 3 phases à l'oscillo?
Monte comme Mr Meyer le dit, les 3 phases ensemble MAIS avec 3 diodes bien sur, sinon ton alternateur serait en court circuit.

Citation :
12 pôles, pour 1 phase, les 3?
Quoi? il n'y a pas 12 phases mais 3 uniquement.

Citation :
Comment fait on pour trouver le régime?
On tourne vers 2000 tours puis on augmente en surveillant la tension (les pics éventuellement sur le scope) faut faire varier LENTEMENT pour espérer trouver la fréquence d'accord.

Trop vite RIEN, trop lent, RIEN! d'où variateur INDISPENSABLE ou rhéostat maousse costaud (1Kw!)

Maintenant à vide (sans excitation je ne m'explique pas que ça freine ton moteur!) y a très peu de magnétisme donc il devrait tourner cool ton alternateur...
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Ven 1 Fév 2008 - 18:47

Bonsoir,
Dans l'ordre:
Les 200v vu sur le scope
Oui pas de saut de tension avec la cellule(toujours au scope)
Les 3 phases ont chacune leur diode
Oui il y a bien 3 phases mais aussi 12 pôles au rotor
J'utilise le gradateur d'un aspirateur de 1400w(par contre il ne fait pas démarrer de zéro la meuleuse)
Les trois phases débranchées, libres, l'alternateur freine quand même. Il est peut être malade! Je vais attendre les essais de Toph.
Pour la cellule le courant prime, et je pense fait baisser la tension. Je n'ai que 20v (au scope) avec 2A
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Ven 1 Fév 2008 - 19:43

Re,
Demain, je ferai un nouveau test.
Car je pense que la quantité de gaz à l'intérieur des tubes doit changer l'impédance.
En gros plus il y a de gaz moins il y a d'eau entre les tubes!
Et peut être que, à ce moment là, la tension peut monter.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Ven 1 Fév 2008 - 19:54

Bonsoir,

Francis a écrit:
... Les trois phases débranchées, libres, l'alternateur freine quand même. Il est peut être malade! ...
Non, aucune maladie. C'est l'alternateur qui (comme tout moteur), au démarrage, à besoin d'un minimum de temps de commande (pour chaque alternance - ou un minimum de tension si CC) pour démarrer. Après, ça roule tout seul, l'inertie de sa rotation permet de baisser (presque) autant que le gradateur le peut.

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Ven 1 Fév 2008 - 20:38

Je crois qu'il parlait de son alternateur qui freine grave...

Son moteur, je lui ai conseillé de le démarrer à fond puis de réduire après car sinon, ce genre de moteur à très fort couple, le triac ... Allo maman bobo.


Dernière édition par le Ven 1 Fév 2008 - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Tests peu concluants   Ven 1 Fév 2008 - 20:46


Citation :
Pour la cellule le courant prime, et je pense fait baisser la tension. Je n'ai que 20v (au scope)


Oui c'est ce que TOUT le MONDE constate: L'eau court circuite la tension et JAMAIS personne n'a vu ou constaté cette résonance fumeuse dont parle Mr Meyer… Sauf que bon, il ne faut pas aller trop vite, il se peut qu’il faille laisser l’électrolyse se faire durant un certain temps à bas régime puis monter doucement. Le bullage doit faire changer les choses, on ne sait jamais.

Je ne pige pas pour les 12 pôles, normalement il y a 3 inductances, s’il y a 12 pôles, la fréquence produite change grave afin d’être lissée…

Je n’ai aucune connaissance de ces fichus alternateurs mais le SIEN il était COMMENT? On ne sait pas ...en 1982 ils les faisaient comment aux USA Car effectivement cela peut changer les choses mais bon, y a des impulsions car le courant continu n’est PAS filtré au sens où nous l’entendons… Ces pulsations sont bien la ou les fréquences dont nous parlons… Regarde et tente de calculer la fréquence réelle de ces pulsations pour deux ou trois régimes.

Je ne comprends pas non plus que sans excitation ton alternateur freine tant le moteur… Sans excitation, normalement il n’y a quasi pas de production d’électricité (sur charge) car en fait les pôles magnétiques restent peut être un peu aimanté je ne sais et un peu de tension doit sortir, même sans excitation …MAIS PAS au point de freiner le générateur tournant…

C’est pas comme une magnéto de vélo où là y a un FORT aimant permanent qui tourne dans deux ou 3 enroulements bobinés sur du fer doux s’aimantant à chaque passage de l’aimant donc ça freine, même si on ne connecte rien dessus…
Là j’avoue que je n’y pige rien.

200 volts à vide, c’est un peu ce que je pensais qu’il y avait au MINIMUM. Sinon Mr Meyer n’aurait JAMAIS rien découvert…Mais COMMENT sa cellule dans sa flotte a pu monter à 200 volts? Mystère.

Moi je n’y arrive pas! Toi apparemment non plus …20 volts ? Ta cellule doit chauffer grave ou tu n’a pas du tout d’excitation.

Au début de l’expérience je pense qu’il en faut pour amorcer l’électrolyse je pense, puis augmente la vitesse et baissant tout doux l’excitation pour d’une part ne pas fatiguer ton moteur et surtout ne pas porter l’eau à ébullition par un courant d’électrolyse trop important, puis augmenter, augmenter en surveillant l’électrolyse et la tension si elle se décide à monter…

Aussi attention! Il avait mis un manomètre, c’est peut être pour contrôler … Peut être pour autre chose… Par exemple pour que l’eau soit sous un peu de pression avant de démarrer le processus de tension. PERSONNE ne SAIT il ne parle de RIEN.
Je ne vois pas quoi faire d’autre et si à 15 ou 17 000 Tmn y a RIEN malgré toutes ces précautions, force sera de constater que ce Mr Meyer c’est fichu de toutes les personnes ayant tenté de mettre en œuvre son "brevet" y a des limites, mais au moins, nous saurons.

Si tu le peux tente en fermant ton récipient on ne sait jamais.
La pression a peut-être une importance… Après cela, il ne reste RIEN à tenter. J'ai regardé les photos, le couvercle etait vissé solidement sur le plexiglass. Il n'avait certes pas 10 Kg de pression, mais qui sait?


Je lisais sur Water fuel un type du nom d’hydrocar très énervé sur la fin et qui a abandonné le 8 janvier 2008 après des tentatives finales un peu puériles de très haute tension à multiplicateur à diodes je crois. (ça n’a aucune énergie) il a pourtant beaucoup cherché et avec intelligence, mais a pataugé dans l’électrolyse sans JAMAIS pouvoir en sortir.

Nous verrons bien, mais avec VOTRE matériel on va très vite le savoir, une dizaine d’essais, beaucoup d’électrolyse puis on monte, on va vite voir. Tente l’eau distillée mais pour moi ça n’a RIEN changé.

Je suis de plus en plus perplexe… Résonance OUI, l’idée est logique, mais résonance de L/C avec 100 ou 500 Ohms de résistance de l’eau…IMPOSSIBLE! Toute personne qui connaît le magnétisme te le confirmera: il faudrait 4 à 5000 Ohms MINI. COMMENT les obtenaient ils s'il n'a pas menti?
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Ven 1 Fév 2008 - 21:24

Bonsoir,

Est-ce quelqu'un a le schéma de Meyer avec un alternateur ?

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 2 Fév 2008 - 8:36

Bonjour,
Chercheur à écrit:
Citation :
Je ne comprends pas non plus que sans excitation ton alternateur freine tant le moteur… Sans excitation, normalement il n’y a quasi pas de production d’électricité (sur charge) car en fait les pôles magnétiques restent peut être un peu aimanté je ne sais et un peu de tension doit sortir, même sans excitation …MAIS PAS au point de freiner le générateur tournant
Je n'ai jamais dit sans excitation mais sans charge(c'est à dire sans la cellule)
Citation :
200 volts à vide, c’est un peu ce que je pensais qu’il y avait au MINIMUM. Sinon Mr Meyer n’aurait JAMAIS rien découvert…Mais COMMENT sa cellule dans sa flotte a pu monter à 200 volts? Mystère.
Non, j'ai bien vu au scope 200V à la cellule, avec aussi plus de 20A
Effectivement chez Meyer la cellule est sous pression, cela doit au début ralentir la sortie du gaz des tubes.
Je vais changer de récipient afin de pouvoir monter en pression san trop de risque(pour le récipient)
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 2 Fév 2008 - 9:30

Citation :
Je n'ai jamais dit sans excitation mais sans charge (c'est à dire sans la cellule)
Ha bon j'avais mal compris alors ...C'est NORMAL lorsque tu excites ton enroulement rotor, tu produit une aimantation et tout comme avec une "magnéto" de vélo qui est un petit alternateur NON commandé de l'extérieur, le champ magnetique freine grave la rotation du rotor avec ou SANS charge. plus tu mets d'excitation et pire c'est. C'est pourquoi je te conseillais au debut d'en mettre beaucoup pour l'électrolyse à virtesse lente puis de diminuer tout en augmentant la vitesse pour rechercher une résonnance.

Faut piger comment ça marche c'est pas si simple qu'on pense.

Plus t'excite plus le COURANT (et un peu la tension bien sur) est FORT mais plus ça freine. Moins t'excite et moins t'as de courant (et de tension) mais plus tu tournes vite pour un même effort. Donc plus tu produit donc il y a à trouver un juste equilibre suivant les besoins

Citation :
Non, j'ai bien vu au scope 200V à la cellule, avec aussi plus de 20A

Ha mais c'est que ça change TOUT tu es sur de 200V DANS l'EAU? Pasque là, je délire

J'adore ce type! il me fait rêver. Embarassed

200v par 20 ampères ça te fait 4Kw! (4000W) c'est tout simplement IMPOSSIBLE y a un Pb de mesure forcément. Ton eau se mettrait à bouillir et disparaitrait du recipient en 2 ou 4 minutes. De plus pour le coup ton alternateur serait GENIAL

Refais STP tes mesures ....QUAND as tu eu 200 Volts au scope? tout le temps? Ou à partir d'un certain régime?

Ou alors il y a bien cette tension mais sans énergie(des pics très fins) les 20 amp sont la conséquence de la tension moyenne qui sur un voltmetre à aiguille (j'y tiens) ne doit pas dépasser une vingtaine de volts.
Ce qui fait tout de même... 400 watts!

Mais si tu es sur d'avoir VU des pics de 200 Volts aux bornes de ta cellule DANS l'eau, c'est bien la preuve que tu brûles! Mr Meyer redevient crédible.

Moi avec mon géné j'en ai JAMAIS VU! Donc ECHEC

Si tu en est sur, il va falloir tester avec des cellules différentes (plus longues pour avoir PLUS de capacité afin de trouver une résonnance à un fréquence plus basse (compatible avec la vitesse possible de ton montage) ou les monter en parallèle ce qui doit certainement revenir au même. Mais si ce que tu as VU est réel, ça change TOUT. Encore faudra t-il trouver cette résonnance du circuit (et non de l'eau!) car avec de pics de 200Volts SANS résonnance, une fois trouvé la résonnance: BINGO!

Pression:

Oui la pression (ho pas énorme vu la longueur de la cellule de Mr Meyer elle aurait gonflé ou se serait fendue (plexiglass ) mais une petite pression PEUT changer bien des choses. Je ne suis pas physicien mais regarde, celui qui a refilé de l'eau sous perssion a bien mesuré que l'eau restait de l'eau... Même à 300°C! Or à la pression atmospherique c'est IMPOSSIBLE Donc si c'est impossible, ben on ne peut cuire des aliments en 7 minutes à coeur... donc on gaspille du gaz et ça patauge dans la flmotte qui s'auto régule en faisant des bulles...Un vrai gâchis.

Sauf que c'est possible... Avec une cocotte minute...

Je ne connais RIEN de l'eau, va savoir... Mais tout de même t'as mesuré des pics de 200 volts aux bornes de ta cellule DANS l'EAU? ça cela m'épate et c'est plutôt une très bonne nouvelle pour nous tous pour une fois.

Bon, je reviendrai dans la matinée là je me bat avec mon générateur et ma ferrite mais... Sans grand succès hélas. Simuler ce que fait un alternateur n'est pas simple. Saperlipopète j'aurais dû commencer par ce fichu alternateur! En plus c'est simple à faire.
Salut
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 2 Fév 2008 - 13:15

Bonjour,

Bon alors mon alternateur va bien, tant mieux!
Les pics au scope sont bien montés à 200v, mais rapidement la tension baisse et l'alternateur sort + de 20A.
Méthode : à haute vitesse je tourne à fond le potar de l'excitation (donc 24V) et la cellule prend 200v mais dans la seconde qui suit, la tension chute et l'ampérage grimpe.
Pour l'instant je change le contenant, il resiste à 8Bars.
J'installe un mano et un régulateur de débit afin de régler la pression interne.
Sur une vidéo de Meyer on voit bien qu'il manipule la vanne de sortie des gaz, il y aurait donc bien quelque chose derrière tout ça.
Cet après-midi je termine tout cela et je recommencerai les essais.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 2 Fév 2008 - 15:12

Oui effectivement il y a peut être de cela.
De toutes les façons, là, on est plus dans l'électronique ou l'électricité mais dans de la physique des fluides et perso j'y connais RIEN donc faut y aller mollo pour ne pas griller quoi que ce soit et OBSERVER! 8 Bars c'est beaucoup, je doute qu'il avait beaucoup dans son réservoir en plexiglass transparent. Mais la pression joue peut être un rôle dans le désordre moléculaire dont il parle...

C'est vraiment étrange, dans ses brevets justement il ne parle de RIEN concernant tout cela. S'il faut un peu de pression (1 ou 2 Kg à tout casser) on peut toujours chercher, on ne trouvera JAMAIS sans elle.

Mais 200 volts c'est très positif ça, car tu les as sans résonnance... Une fois celle-ci trouvée, je puis te dire que t'auras exactement ce que raconte Mr Meyer.

Ce sont des pointes?

Il doit falloir trouver la fréquence pour que la tension tienne sans que l'intensité ne soit trop forte, c'est une autre paire de manche mais bon, pour moi, tes mesures sont ENFIN positives.

Vive l'alternateur pour débuter correct.Smile
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 2 Fév 2008 - 19:37

Bonsoir,

J'ai donc fait des essais avec 1bar, dans la cellule, je ne trouve pas que ça change quoi que se soit!
A fond un court instant il n'y a pas qu'un seul pic à l'oscillo mais tous les fronts haut qui font 200v, je le redis cela ne dur pas car la meuleuse peine tout de suite et la tension chute.
Si je laisse faire à fond (excitation 24V) j'ai 100v à la cellule et une conso de 6A.
J'ai cherché et cherché la résonnance mais pour l'instant rien.
Il faut chercher autre chose, peut être un courant puslé à l'éxcitation.
Ou changer la taille des tubes?
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: teste alternateur   Sam 2 Fév 2008 - 20:02

Bonsoir et merci pour ces tests sérieux et pro.

J'ai testé aussi toute la journée avec des transfos ferrite...Pareil, même MOINS de jus qu'avec des tôlés sur la cellule! je croque 2ampères à vide sur la fréquence la plus basse (2Khz) et à 8 Khz 1 ampère je grimpe à 3,5 ampères cellule dans l'eau. les trans chauffent ce coup ci (forcement la frequence est haute et la charge TRES faible j'ai 17 spires au primaire du 14/10Eme et mon tranfo sature, c'est pas bon mais je tente...Vite fait pour tenter de VOIR une réaction. Y a RIEN j'ai 40 volts et une electrolyse minable en plus , ma diode chauffe mais je suis dans les choux.

Revenons à l'alternateur bon tu ne m'a pas répondu pour les cellules, t'en a mis combien?
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: tests pas concluants   Sam 2 Fév 2008 - 20:38

Aussi, as tu relevé les frequences des signaux ou au moins le nombre de carreaux dans une alternance entre doucement et très rapide? Pour qu'on calcule la plage couverte.

LA PRESSION TU AVAIS COMBIEN 0,5 Kg? Moins? Plus?

L'eau te court circuite ton signal c'est sur, pareil que pour moi.

Tes 200 volts donc s'écroulent...OK.

Mais si tu as le temps, démarre tout doux (3000 tours avec juste un peu d'excitation et quand t'auras 500 Grammes ou 1 kg de pression par exemple, laisse filer le gaz un peu si tu le peux et augmente la vitesse en diminuant l'excitation. de toutes façon jusqu'à 2,5 Kg c'est pas dangereux mais si la tension monte au dessus de 150 volts, de suite tu redescends l'excitation hein, pasque si il y a un arc sous 1Kg de pression je te raconte pas la bombinette. Peut être qu'il faut beaucoup d'electrolyse avant que cela ne démarre, j'en sais rien.

Trofe va tester de son coté. Je crois que ce Mr Meyer a pris ses rêves pour des réalités...En théorie ça DEVRAIT fonctionner, si l'eau devient TRES résistive... Il y a bien sur les selfs, MAIS il n'a pas découvert le phénomène en mettant des selfs dès le départ ...Enfin je suppose que non... Mais bon, testons cela aussi.

Qu'a tu comme selfs? Cela va dépendre de la capa des cellules . Moi la mienne est très petite je n'ai pas pensé à l'effet capacitif peut être prépondérant pour la résonnance.

Donc une résonnance avec le secondaire d'un transfo et des selfs est délicate, je pense doit falloir travailler plus bas. Un L-C pour que cela fonctionne bien (bonne surtension) il faut que L soit compatible avec C et comme on a RIEN au départ qui soit chiffré... On pateauge dans la semoule grave, moi aussi.

Pour avoir de l'énergie lors de la surtension faut que C ne soit pas ridicule en tout cas. Mais on ne connait pas le comportement de l'eau et la capacité réelle de la cellule en fonctionnement...

Sans bonne electrolyse, pas de bulles dans la cavité donc résistance trop faible et pas de résonnance, c'est ce que moi je constate. lui il avait l'eau toute blanche jusqu'en bas, moi juste en haut cela m'intrigue.

Mais on a une photo, environ 70 Cm sa cellule...Unique je crois, donc une double ou triple de 30cm devrait presenter à peu près la même capacité.
C'est un difficile travail tant de bricolage mécanique que de recherches car on a en fait RIEN que de l'électrolyse ...Comme TOUT le monde...

Je pensais que sous pression peut être...Les bulles seraient plus confinées entre les deux electrodes et là... Mais apparemment il n'en est rien... je te remercie d'avoir tenté car ça n'a pas dû être facile de changer tout cela.

Je ne vais pas y bosser demain, je dois y réfléchir mais plus ça avance plus ce que mes potes me disaient y a 1 mois me sifle aux oreilles...

"Domi, tu retombes en enfance... Ce type est un gogo voyons et tu le sais bien!" J'vais finir par m'acheter un bonnet d'âne et leur payer une bière na!

Heureusement, ma tendre épouse ne sait RIEN, elle m'a fait des crêpes pour la chandeleur et je vais me venger dessus. Dur dur Francis et merci encore...
Bon dimanche.


Dernière édition par le Sam 2 Fév 2008 - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 2 Fév 2008 - 20:45

Citation :
Si je laisse faire à fond (excitation 24V) j'ai 100v à la cellule et une conso de 6A.
C'est un alternateur 24 Volts? Fichtre! Ne met pas 6 ampères d'excitation tu vas fiir par niquer l'alternateur.

Citation :
Il faut chercher autre chose, peut être un courant puslé à l'éxcitation.

pourquoi? les pulsations sont données par...les pôles de l'alternateur... Dans un générateur statique OUI, mais là...
Je ne vois pas ce que cela changerait à part diminuer l'excitation...
Citation :
Ou changer la taille des tubes?
Ca peut être, ils font quelle taille?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   

Revenir en haut Aller en bas
 
TESTS ALTERNATEUR FC89
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: Systèmes avec alternateur :: Essais en cours-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré