Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 TESTS ALTERNATEUR FC89

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Chercheur
Support Electronique


Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 15:55

Mais justement il n'en parle JAMAIS de ces frequences... et il se sert d'un moteur electrique pour etrainer son alternateur
pas du moteur thermiqque don il a besoin d'une vitesse stable donc indépendante du régime moteur ( Supposition Sinon...pourquoi toiut ce fourbi?)
un moteur electrique apparemment universel (continu ou alternatif donc à balais...Apparemment quell vitesse il n'en parle bien sur PAS!
sur la bvieilel phto en Noir et blanc où il pose à l'arrière de son vehicule...on ne distongue pas une grande poulie vers l'alternateur si c'est un rapport 1 ou 1,5 / 1 ça doit pas tpourner bien vite... je ne sais quoi te conseiller.

Pour la haute tension, sous 300/400 Volts...aucune chance je pese de faire eclater les molecules ça se coupe pas au couteau faut une certaine inertie enfin je le pense vraiment qu'en pense ASL? et en cas de résonnance je pense qu'un alternateur (surtout les tiens (24 Volts) PEUT les fournir bien sur uniquemenyt sur les pics mais il peut les fournir.
Tu les a d'ailleurs VU sur ton scope enfin 200 volts avec un doubleur à diodes on y est.
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur


Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 16:11

Bonjour,

Je ne vais malheureusement pas vous être d'un grand secours.

Je suis avec attention vos tests, mais il y a des choses qui m'intriguent (et ça s'arrête là dans ma réflexion), car il faut dire que je n'ai pas la même méthode que vous pour effectuer ce genre de tests.

Mais le principal c'est d'y arriver, quelqu'en soit la manière. Persévérez.

@++
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 16:51

Merci mais pour l'instant nous ne recherchons qu'une chose : Voir si la tension MONTE en fonction des diverses frequences de pulsations appliquées aux electrodes de la cellule.

Le reste en fait, sera le VRAI travail par la suite.

Or jusquà ce jour PERSONNE ne l'a vu monter je viens de lire 661 que tu as posté tout à l'heure je vais te poster un bout de traduction vite fait

C'est un tissu de contradictions... HELAS. Donc on MESURE puis ensuite on en discute tous ensemble mais moi j'ai comme un malaise à lire ce type. C'est tout.Je prefère qu'on y aille au coupe coupe, à la machette, on explore on s'en prends plein la tronche mais au moins on avance...

RIEN de ce qu'il dit ne fonctionne entre 3000 et 15000 tours minutes avec 3 diodes en parallèles ... OK!

On trouve un montage qui rement tout en question au sujet des frequences ...OK!

On va le tester mais on va pas y passer le réveillon, les supputations c'est bien, tester c'ets tout de même MIEUX! Je vais poster ce bout de traduction ... Ca laisse pantois sauf si on n'y connait rien en electricité. et TOUT est du même tonneau.
A +
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 19:32

Bonsoir,

Ce que je voudrais avec un générateur d'impulsions, c'est envoyer une impulsion suffisante pour que l'alternateur délivre les 200v , mais qu'elle s'arrête aussitôt pour que l'ampérage ne prenne pas le dessus.
Malheureusement, et la ça se corse car il faudrait l'envoyer seulement à la phase (bobinnage du stator) qui correspond à la cellule branchée.
Donc , envoyer des impulsions synchronisées avec les phases de l'alternateur.
J'ai réalisé le montage selon le brevet 661.
L'alternateur tourne à 6000T.
La tension dans la cellule ne dépasse pas les 15V avec 3 à5v à l'éxcitation.
Je ne monte pas plus haut car chaque cellule consommeraient plus de 3A .
Demain avec la carte Eccles2 je vais tenter de trouver une frèquence qui correspond à celle de l'alternateur, et envoyer des impulsions en phase.
Ca n'est pas gagné car la vitesse n'est pas vraiment régulière.
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 19:48

Re,

J'ai une idée, mais là si Alain a un peu de temps à me consacrer, je voudrais modifier l'horloge de la carte Eccles2.
Alain serait il possible de virer le NE555 et connecter le commun des 3 bobines du stator pour générer des impulsions.
Il faut bien envisager que le signal du stator aura la même tension que la cellule, c'est à dire plus de 200v.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 20:11

Ouh là, attention, c'est pas vraimlent si facile que ça.

Bon tu as une excitation...celle ci est en continu pour l'instant... QUe fait Mr Meyer? il découpe cette excitation...C'est TOUT.

Pourquoi? Sans doute pour avoir non pas une impulsiuon mais une succession d' impulsions PENDANT le passage de la bobine du rotor devant le stator...


Relis mon post plus haut ...
SI apres électrolyse tu debranches deux diodes....tu seras d'accord avec moi pour dire qu'aucun courant ne pourra circuler dans les deux autres bobines puisque en l'air donc pourqoi synchroniser? Tu excite ton rotor et seule la bobine du stator branchée alors selon le plan de Mr Meyer va alors débiter...dans la cellule. Certes l'effet d'aimant va freiner, mais il n'y aura PAS de debit dans les deux autres enroulements.
Me comprends tu?
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 20:16

D'autre part, inutile de refiler de la HT dans le stator...D'une part ton générateur HT n'y survivrait pas, (mesure l'impédance de ton stator il faiut MOINS de 10 Ohms même prevu pour 24 Volts! D'autre part cela ne changerait RIEN sur la tension de sortie qui depends exclusivement de la VITESSE et du COURANT dans le rotor et de l'intensité du flux en fait.
Il te faut juste un 555 par exemple suivi de deux transistors dont un de puissance pour exciter ton rotor. point.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 20:31

Bonsoir,

Chercheur je suis bien d'accord avec toi, je dirai même en phase, HiHIiii!
Mais quand même, si l'excitation du rotor était uniquement en phase avec les bobines du stator, avec un réglage possible du temps du front haut pour les trois phases, l'on pourrait n'utiliser que la tension et couper avant la monter en courant.
En plus il vous faut savoir que à chaque fois que je fais des tests avec des impulsions la cellule gagne quelques volts.
Pour moi il ne sert à rien d'envoyer une tension pendant l'interval de deux bobines du stator car effectivement ça le freine, et bien même!
Quand tu dis si 2 bobines du stator ne sont pas branchées, il n'y aura pas de conso, je suis bien d'accord mais cela n'empêche pas à l'alterneur de freiner, je le répete, conso ou pas de l'alternateur le simple fait que la tension monte à l'éxcitation le freine énormément.
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 20:33

Chercheur, la bobine HT n'est pas soudée à la carte.
Il y a bien longtemps que je ne l'utilise plus, par contre la carte uniquement oui!
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: mouton à 5 pattes   Sam 16 Fév 2008 - 21:07

Ha bon, sinon, pauvre transfo.;)

Bon effectivemlent cette histoire d'alternateur en fait c'est un peu normal...On aimante le rotor or il se trouve dans un entrefer...Y a des bobines mais aussi du fer! Donc plus on excite... plus ca freine.

Alors pour faire ce que tu veux faire , c'est facile il faut un photo transistor, deux petits trans genre 2222 montés en trigger une led et monter un disque percé d'une fente sur l'axe de ton alternateur faut exciter "petit" l'alternateur (200 mA) et à la main repérer quand la tension de la bobine dont tu te sers monte et faut exciter un peu avant (juste un peu et la fente (horizontale et non verticale!) va s'arrêter juste apres la retombée de la tension, mais faut bouger l'axe dans les deux sens très vite sinon tu verras RIEN! c'estpoas à 10 mm près

Ton générateur va boîter grave, mais il fera ce que tu veux faire, la sortie du photo transistor triggerisé tu le met direct sur la commande de ton génerateur ASL te fera un schéma y en a pour 20 minutes faut qu'il regarde l'endroit idéal pour tester cela. C'est une bonne idée pour une seule cellule

Remarque ,si on essaie pas TOUT, on ne saura RIEN.

"triggerisé" c'est du" franglais" affreux mais ca veut dire ce que ça veut dire y a pas de mot français pour le remplacer hélas:scratch: Ca signifie que t'a un front de saturation FRANC et un front de blocage tout aussi franc. "triggérisé" remplace cette phrase longue et inutile. voila voila.
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 21:10

Ah au fait le lien de ASL affiche une page HTML comment la telechargez-vous pour la lire avec les dessins HORS connexion? je voulais la mettre sur ma clé et traduire tout ce bince ce soir chez moi mais là j'y arrive pas le selectionner copier ne me convient pas à cause des dessins
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 21:39

Bonsoir,

Essais, par le clique droit de te l'envoyer par mail.
Puis avec ton traitement de texte, clique sur "Page web"
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 21:44

Re,
Effectivement, dans un alternateur il y a fer.
Et, je donc même si l'on utilise pas le stator le fait de mettre l'excitation sous tension il freine, c'est certainement la raison du médiocre rendement d 'un alternateur.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 22:32

Merci je verrai cela demain si j'ai le courage, depuis 5h 30 je suis au taf là j'en peux plus! Sad

Je viens ENFIN d'avoir ma réponse pour m'expliquer comment refiler mes softs en télechargement depuis mon site...Y en a 4 pages en amerlok! Punaise, le reste est facile mais là, ils se sont surpassés!

D'ici que j'me le fasse en html ce serait tentant... (mais comme je suis faignant en prog, je vais suivre... Le mode d'emploi.... Je ne risquais pas d'y arriver, cette partie du manuel a été traduit ... Completement à coté de la plaque!

Le traducteur (pourtant, un bon!) a du TOUT faire en réel car c'est assez bien traduit, sauf ce genre de trucs qui l'obligeait à tester sur le web ou en intranet. Il s'est contenté de traduire littéral et c'est vraiment pas du tout ce qu'ils m'ont envoyé en ricain!Mad

Mais punaise c'est comme le brevet Meyer...y a de quoi y perdre la boule.
Bonne nuit. Halala je preférais twist à St tropez punaise, mon âme au diable pour revenir à cette époque ... De suite!

On fumait gratuit ou presque, les autoroutes étaient gratuites, pas de radars, pas de limitations de vitesse, à part dans Paris JAMAIS besoin de faire un crebeau pas de parking payant ça n'existait pas, les femmes aie aie aie fallait VOIR , des frou frous partout. Et gourmandes en plus.(bon ca n'a pas trop changé ça) Tandis que là, on paye pour tout et en plus, même pas moyen de transformer l'eau en gaz d'éclairage!

Not vie est devenu un enfer.

Je parle pas des nanas, a présent, à la moindre incartade, le pov mec se retrouve avec son baluchon sur le trottoir... La vie est devenue vraiment très dure pour nous pov z'hommes.Neutral
Peut être à demain, mais pas sur.
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Sam 16 Fév 2008 - 22:44

Citation :
c'est certainement la raison du médiocre rendement d 'un alternateur.

Ne crois pas cela Francis, a VIDE effectivement, si tu ne coupe pas l'excitation...Pas de rendement terrible, mais dès que tu refiles 2 ou 5 ampères je puis te dire que ça déménage!
Une dynamo, outre que le collecteur s'use très vite à cause des segmentations multiples sur le collecteur ne donne pas la moitié que ce que donne un alternateur à couple égal et à excitation, enfin, magnétisation égale.

L'alternateur est plus simple, plus robuste et plus puissant.

Normalement, si le fer est de qualité (fer doux) sans excitation ça ne doit absolument pas freiner, mais les alternateurs de voitures, faut pas que ça coûte cher, le fer n'est pas trop doux d'après ce que tu constates, il reste magnétisé un peu (ce qui ne gêne en rien si on a besoin de l'alternateur) or on en a besoin tout le temps... Les constructeurs ne se cassent pas trop la tête avec la qualité du fer.... C'est la vie.
Regarde l'inox prends un aimant, ta fourchette est en inox soit disant mais elle s'aimante... donc y a de la ferraille dedans. Teste tes tubes y a de fortes chances qu'eux ne s'aimantent pas du tout, Mais c'est pas le même prix...
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Dim 17 Fév 2008 - 8:51

Bonjour,

Ne crois pas ça, un alternateur a bien un mauvais rendement., en règle général il se situe vers les 65%.
Valéo, prétend avoir sortie une nouvelle génération d'alternateur avec 82% de rendement.
Le seul avantage par rapport à une dynamo c'est qu'il ne consomme pas si il n'y a de demande.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Dim 17 Fév 2008 - 11:54

65%? cela m'étonne, les dynamos oui (40 à 50%) mais les alternateurs...Je pensais que c'etait de l'ordre de 70 à 80%.
En statique on arrive à 90/95% donc plus de 80% avec un générateur tournant me semble effectivement difficile à réaliser. De toutes façons on a pas le choix, pour avoir du jus faut ou une dynamo ou un alternateur... Les centrales à vapeur dites "nucléaires"... N'utilisent aussi que des alternateurs....Donc... pas demain que les "fuel cell "vont les remplacer, ou alors le prix du KW va sérieusement augmenter.
Bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Dim 17 Fév 2008 - 19:18

Bonjour,

Rien, que dalle, je ne fais que de l'électrolyse classique.
Tension pulsée ou pas, toujours le même résultat.
Je ne ferai pas le test avec la HT, cela ne servira rien puisque la tension de l'alternateur ne grimpe pas, alors de la HT, ce n'est même pas la peine de l'imaginer.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Désillusion   Lun 18 Fév 2008 - 11:06

Ben voilà, c'est hélas EXACTEMENT comme pour moi avec mon génerateur...

Peux-tu nous decrire exactement comment tu as procédé au cas où...
Ensuite force sera de constater que nous avons très probablement été abusés. Il n'y a aucune honte à avoir, on a tous tenté . Point.

Le problème avec internet c'est la propagation irrationelle de choses difficiles à contrôler, à vérifier. C'est pourquoi, tester vite quand on le peut coupe court à toute fantaisies... et élucubrations fumeuses. C'est sur que c'est moins drôle pour l'ego de chacun mais c'est plus rationnel et plus logique.

Je crois avoir lu dans les derniers post de hydrocar la même amertume, il est évident que voir ses rêves s'eteindre n'a rien de très agréable.

Précise quelle eau aussi, on ne sait jamais

Là je termine mon site et ces fichu prog en téléchg et pdf divers.
J'ai fini par ENFIN retrouver le programmeur vendredi soir (en Californie!) et il m'a envoyé le process à faire pour que ça fonctionne. Cela n'a RIEN à voir avec ce qui est décrit dans mon manuel en français! Je m'en doutais un peu, mais dur dur quand on y connait RIEN.

Ensuite je vais tout de même traduire 661 en full. Cependant, ne nous faisons plus trop d'illusions, à moins d'avoir oublié quelque chose de fondammental... On est dans les choux.

J'ai bien pensé à isoler complètement les électrodes, enfin UNE en plaçant celle du centre dans un tube de verre, ce qui obligerait à utiliser au mini 2 à 3 KV du fait de l'augmentation de l'entrefer(l'espace inter electrodes pour laisser un peu d'eau entre les deux electrodes, là comme cela, plus d'electrolyse possible... TERMINE.

Mais en fait, on retomberait dans un genre eccless je pense sauf que le confinement serait plus dense mais est-ce bien utile? Qu'en pensez vous?

Au moins, nous aurons vraiment tout exploré je pense... et en peu de temps, ce qui est important en fait.

Ce qui me semble sur c'est que si c'est possible, ce n'est pas tel que décrit par Mr Meyer je pense.

Qu'en pense ASL? Tophe? D'autres?
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 18 Fév 2008 - 13:50

Bonjour,

A la demande, mode opératoire:

Plusieurs tensions à l'éxcitation, variation de la vitesse de l'alternateur.
Tension pulsée et variation de la vitesse de l'alternateur.
Tests, éffectués avec de l'eau de pluie et de l'eau déminéralisée.
Maintenant il me reste à tester avec des selfs, mais lesquels?
A+
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 67
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 18 Fév 2008 - 14:14

Bonjour,

Et première fois où je vois un schéma Meyer avec l'alternateur + selfs : page 178

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 18 Fév 2008 - 19:44

Bonsoir,

Les selfs oui, mais lesquels?
Comment sont elles faites?
Encore des montages différents, mais combien en a t'il rêvé?
J'allucine, maintenant il a mis les six diodes sur une cellule...
Bon je vais tenter d'en savoir plus sur les selfs.
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 18 Fév 2008 - 19:45

Bonjour,

Pour la méthode et la procédure, j'étais d'accord, mais je ne peux pas tout faire.

Ma dernière façon de tester est la suivante:

Alternateur à fond
Tension à l'éxcitation 6v (l'alternateur peine et la meuleuse monte en courant)
J'attends que la haut de la cellule soit dans le brouillard¨
Pression dans la cellule 1Bar
Puis je diminue la tension de l'éxcitation à 3.5v (pour soulager la meuleuse afin qu'elle tourne à 3.8A).
Ensuite je varie la vitesse de l'alternateur à la recherche d'une montée en tension de la cellule.
Malheureusement que néni.
Maintenant il me reste à intercaler une self, et tout recommencer avec même plusieurs selfs différentes.
L'avantage avec les selfs, est que le courant est beaucoup moins important dans la cellule et la meuleuse ne peine plus, cela me permet de la laisser tourner plus longtemps.
Si vous avez des suggestions à me faire concernants les selfs, je vous écoute.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Grrrr.   Lun 18 Fév 2008 - 20:16

Punaise c'est pas croyable... t'as tout bien fait. Normalement même sans selfs t'aurais dû avoir une variation de tension...

Certes l'impédance du générateur est très faible... Bien que fortement inductive, donc ca limite cela (les selfs servent très certainement à justement permettre d'augmenter l'impédance du montage) afin de grimper grave en tension lors de la résonnance, mais tout de même...RIEN! C'est hard.

Alors pour les selfs j'en sais rien , absolument rien Mr Meyer lui aussi est muet sur le sujet. Moi j'ai mis deux tores de 150MH (beaucoup de fil de 9/10eme) ces tores sont prévus pour 4 ampères (-en conversion statique) µ est bon jusqu'à 60 Khz mais pas terrible vers 10 KHz et en dessous lmà vaut mieux de la ferraille mais je n'avais que cela) après 4amp ils saturent.

J'ai pas mis des tores en fil fins car l'eau me court circuite ma tension si je fais cela.

Que je les mettent ou pas... BERNIQUE.

Mais un générateur statique n'est PAS un alternateur donc... Essaie, tu peux prendre deux transfo 12V / 220 si t'en as tu n'utilises que l'enroulement 12 volts.. Dejà, pour commencer...

Heu...ton triac tu l'a mis sur un radiateur? n'oublie pas une VDR 400 volts. Ainsi ça ne claquera plus, pasque bon...

je file voir ce nième plan.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 18 Fév 2008 - 20:41

Re,

Le triac, c'est un costaud, BTA16 600, monté sur radiateur.
Par contre il y a une self antiparasite, elle, elle chauffe pas mal.
Pour moi sans self, il n'est pas possible de monter en tension, il faut absolument faire résonner quelque chose, la flotte ou l'inox?
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Alternateur   Lun 18 Fév 2008 - 21:00

Merci ASL pour ces document peut-on être sur de son origine?

Citation :
J'allucine, maintenant il a mis les six diodes sur une cellule...
Bon je vais tenter d'en savoir plus sur les selfs.
Mais non Francis, regarde bien...il n'y a que 3 diodes MAIS chacune est montée en série avec une autre tout simplement et les 3 selfs par contre ...Sont en série entre les deux diodes.

De plus, il a encore ajouté des selfs dans le retour de masse de chaque enroulement du stator. On ne sait pas combien de spires bien sur, mais tout cela est certainement pour MONTER au max la tension... Dans sa tête. Cependant, ADMETTONS!


Mais ses explications avec annotation: "isolation diode" , "blocking diode"..Là je me marre, c'est n'importe quoi! Ces deux diodes redressent le courant. point.

Et là c’est bien monté comme je t’avais conseillé de le faire pour les premiers tests avec l’alternateur sauf qu’il y a des selfs en série. comprenne qui pourra moi j’pige pas. 36 montages, des doubleurs, des pas doubleurs des 1 pôle des 3 pôles ensemble allons y.

Le schéma B lui, est un peu plus exotique, comprenne qui pourra!
3 prises une sur chaque enroulement du stator (CT) un seul dessin d'une seule self bon peut être 3 selfs je ne sais.

Et puis là, en B il dessine une double alternance et en A mono alternance bon ,allons y.

Sauf que ça vous ne le mesurerez JAMAIS vu le montage.

ASL au secours, moi j'ai des doutes, de GROS doutes.

Vous êtes sur qu'il ne se serait pas plutôt suicidé lorsqu'ayant terminé d'inventer des trucs de plus en plus "strange" et mystérieux dans sa tête, àAbout de souffle on lui a dit: "bon ,alors on y va, on mesure et on observe VRAIMENT ton truc marcher. Demain, on t'attends ça a assez duré" Et LA, la réalité se retrouve insupportable...et...Bye Bye.

Non, tout cela perso moi ça commence vraiment à me défriser grave.
on va se faire encore une ou deux mesures avec des selfs (perso je les aient déjà faites et a toutes les fréquences) et...RIEN!
Mais bon, avec un alternateur sait on jamais...Il est des cocus heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   Lun 18 Fév 2008 - 21:06

Citation :
Pour moi sans self, il n'est pas possible de monter en tension, il faut absolument faire résonner quelque chose, la flotte ou l'inox?


tu as peut être raison...ce ne sera pas l'inox c'est la TOTALITE du montage (capa de la cellule, distance entre les electrodes, eau frequence de la pulsation etc) Le probleme est que l'eau se comporte comme un vrai court circuit, tes selfs il m'etonnerait qu'elles permettent une résonnance de toute façon on est coincé... On ne risque rien de tenter Je peux t'envoyer des tores (6) bobinés et tout et tout mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TESTS ALTERNATEUR FC89   

Revenir en haut Aller en bas
 
TESTS ALTERNATEUR FC89
Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: Systèmes avec alternateur :: Essais en cours-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré