Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 INTERFACE : Alternateur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur


Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 21:20

Bonsoir à tous,

Chercheur.

Citation :
Mr Meyer dit très précisement: je ne travaille PAS avec de l'intensité!
Je travaille avec de la très haute tension et c'est comme cela que je produit du gaz en Qté satisfaisante!

Hydrocars dit que lorsque Meyer dit celà, il parle de ses brevets et non de l'alternateur.


A propos de l'eau:

Citation :
Donc de deux chose l'une: Ou il ment, ou il avait de l'eau très pure. Buvable mais très pure!

Toutes ses démonstrations auraient été faites avec l'eau du robinet

Reprinted in part from an article in
"ELECTRONICS WORLD + WIRELESS WORLD"
January 1991

http://files.myopera.com/H2earth/files/Meyerless%2BWorld.pdf
Extrait traduit:
Nous avons remarqué que l'eau en haut de la cellule lentement devenait crèmeuse et il se formait un précipité marron.Certainement une sorte d'effet de l'eau chlorée du robinet sur les tubes en acier inoxydable utilisés comme "exiteurs".

D'autre part, dans la première video du buggy
http://video.google.com/googleplayer.swf?docid=-7703143621365050159&hl
dans la cellule, c'est pas limpide non plus.

Dans l'essai de sa cellule avec alternateur, c'est encore de l'eau du robinet.
http://video.google.com/googleplayer.swf?docid=-6273607622605465664&hl

Francis,
Citation :
Je mesurerai, la résistance de l'eau .

Ca va dépendre de la surface et de l'écartement des électrodes je suppose.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 8:36

Citation :
Ca va dépendre de la surface et de l'écartement des électrodes je suppose.
EXACT! Ainsi...que de la QUALITE de l'eau!
la preuve: Avec de l'eau du "robinet" ici à Bordeaux (TRES calcaire) mes deux electrodes dans l'air mais montées sur isolateurs: Résistance supérieure à 30 MOhm.
Dans cette eau: 2,7KOhm!
La même cellule dans l'eau déminéralisée... 8,6 KOhm!

A noter une "POLARISATION de cette eau!(quelle quelle soit) j'avais jamais fait de tels tests: J'explique

Lors de l'établissement du contact des électrodes de l'appareil de mesure (de l'Ohmmètre ) on a...1 à 2 KOhms! puis ça monte et se stabilise aux valeurs indiquées plus haut. Ce phénomène étrange (pour moi) m'a fait RE mesurer mes tubes inox.

L'un n'est PAS magnetique DU TOUT, l'autre un peu (alliage différent!) donc pas bon pour des tests ai- je pensé!

J'ai trouvé un autre tube totalement A-Magnétique (NON magnétique) et recommencé les tests... PAREIL!
Pour lever le doute j'ai pris deux morceaux d'un même tube, en ai fendu un à la meuleuse pour en réduire son diamètre afin de le glisser à l'intérieur de l'autre avec un espace de 1,6 mm et refait une cellule de même matériau a-magnétique...

Pareil! Il y au commencement de la mesure, une forte migration de "quelque chose" qui permet le passage du courant, puis cela s'estompe... Rien, à voir avec une mesure de résistance... cela fait en fait comme une mesure à l'ohmètre d'un condensateur electro chimique ayant un courant de fuite TRES important!

J'ignorais ce phénomène. il est gênant, mais va falloir faire AVEC!

De toutes façons, de l'electrolyse nous en auront toujours un peu . C'est très gênant pour le process, mais je doute qu'on puisse s'en affranchir complètement... A moins que cette "polarisation" sous les effets des chocs répétés des électrons sur les molédules fasse changer la structure et donc la conduction de l'eau.

C'est là dessus que je vais bosser, car s'il suffisait d'un peu de flotte et d'un alternateur ...y a 10 ans ou 15 ans que ça fonctionnerait et on se draguerait des nanas au lieu de passer nos nuits à tenter de découvrir la pierre philosophale pour changer le plomb en or.

Mais bon, faut bien porter sa croix!

A ce sujet (la croix) il serait interessant pour ceux qui ont un générateur à très haute tension un peu costaud, de mettre deux plaques dans l'eau au lieu d'à l'extérieur...De réduire la tension d'alim pour rester dans les 750/2000 Volts et observer...S'il n'y a pas d'amorçage cela devrait échauffer l'eau en simple impulsions SANS modulation.

Et avec modulation du signal...Certainement qu'un craquage aura lieu.

A l'extérieur, un TRES fort champ magnétique variable devra alors être appliqué, ceci afin de faire cavaler les électrons dans tous les sens...
Pour piéger les molécules et obtenir du rendement dans la décomposition de l'eau. C'est en tout cas LE principe auquel je pense.
Le reste, j'y crois pas.

Ce sont en tout cas les expériences que je vais faire avant d'abandonner si pas de résultats, ce dont je doute. (restons modeste, j'adore!)
Il faut les TROIS; Tension, fréquences et certainement magnétisme.
Le S à fréquence est très important autant que le M de Magnétique.
Bonne journée.
Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 9:18

Je ne vois pas la fréquence à droite (c'est tout noir) mais bon 10ms env font 100Hzenv tu as 4 carreaux pour une periode environ soit 25 hz...ca tourne pas assez vite... A mon avis
Comment fais tu pour mettre tes photos car lorsque je vais tester en réel je vais en faire (des très légères pour ne pas occuper trop de place) comment dois je faire? Merci
Revenir en haut Aller en bas
tophe71
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 53
Localisation : France
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 12:39

Bonjour,

Citation :
Christophe quand tu dis qu'il y a de l'harmonique sur la courbe, c'est une question ou une affirmation?.

C'est une affirmation confirmée par chercheur!

Par rapport à la conduction de l'eau, et j'ai déja évoqué le sujet, qui dit que Meyer n'a pas isolé (avec une couche mince) un des tubes de maniére à pouvoir monter en tension et ainsi pouvoir perturber les molécules???

je pencherai plus pour cette voie car il parle de 1000v de DDP et il utilise de l'eau du robinet. lors d'un test (dixit Laurent) ils lui auraient demandé de mettre de l'eau salée et cela aurait fonctionné!


A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 14:40

Avec de l'eau salée je doute de voir cela un jour! Mais qui sait? Dans ce cas pourquoi POLARISER les électrodes? On refile de l'alternatif entre 50Hz et je sais pas moi...10 Khz et ce qui va détruire les molécules dans un sens... le re-fera dans l'autre. Sauf que j'ai jamais vu de littérature ni de tentatives dans ce sens...

En Théorie pourquoi pas? Puisque ce n'est PAS de l'electrolyse qui elle, ne fonctionne qu'avec du courant CONTINU pulsé ou pas.

En fait, il y a des TAS de tests BASIQUES à faire avec les electrons. Effectivement, à ce jour pas grand monde n'a écrit sur les tentatives de mise en oeuvre de tous ces moyens...

Juste tenté de recopier les idées de telle ou telle personne ayant soit-disant réussi la quadrature du cercle et découvert la poudre.

je propose qu'on s'en tienne à ce que ce Mr Meyer a décrit. Il ne parle pas d'isolant etc. Puis si cela ne fonctionne pas malgré plein de recherches de résonnance variation de tension et de frequence, nous rechercherons de ce côté aussi un peu et qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 17:23

Bonjour,

N'oubliez pas que nous avons dèjà bousculé les atomes jusque les 40kv avec des électrodres isolées dans les essais Eccles.
Alors pour moi la Ht ne fait pas tout.
Chercheur pour poster des photos sans surcharger le site, ouvre un compte chez un hébergeur, uis copie le lien.
Il y a celui la et d'autres:
http://www.servimg.com/?323366
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 17:50

Citation :
Alors pour moi la Ht ne fait pas tout.

EXACT et pour moi non plus.
Pour les sites ok je verrai ça en temps utile
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 18:30

Re,

Il n'est vraiment pas facile de mesurer la cellule avec de l'eau.
Le problème est que la cellule réagit très rapidement dès qu'on lui envoie une tension.
J'ai mesuré la résistance avec une R de 150Ko en serie, avant que la valeur ne monte j'ai 162Ko, puis cela grimpe très vite puisque le multimètre lui envoie 5v.
Pour la capa. avec un condo de 10n en parallèle j'ai à l'afficheur 0.38n.
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 18:44

J'ai essayé mon petit moteur, il fonctionne.
Par contre je n'ai toujours pas trouvé la poulie pour mettre dessus.
Si je veux faire tourner l'alternateur à près de 10 000T il faut que je trouve une poulie de 20cm de diamètre.
Je cherche.
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 18:58

Pour moi sur la photo de l'oscillo, la frèquence est à 100HZ.
C'est 2ms par carreau qu'il faut lire.
Ce qui fait que l'alternateur tourne à 2000T (100HZ / 3 *60 =2000).
A+
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : France
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 19:04

Bonsoir,

Une photo d'époque, mais on ne voit pas le rapport poulies.

http://www.casimages.com/img.php?i=0801150651312069078.jpg

L'article complet sur:

http://www.ionizationx.com/

A+
Revenir en haut Aller en bas
tophe71
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 53
Localisation : France
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mer 16 Jan 2008 - 9:31

Bonjour,

je suis allé sur ionizationx mais j'avoue que je saisis pas tout et il n'y à plus de schéma dans les posts alternateurs??

A+
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : France
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mer 16 Jan 2008 - 11:15

Bonjour Tophe,

Il faut te réinscrire à mon avis.

Voici le shéma utilisé, ainsi que la forme du signal lorsqu'il dit obtenir une sur-unité:

http://www.casimages.com/img.php?i=0801161101142073840.jpg

http://www.casimages.com/img.php?i=0801161101472073841.jpg

A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mer 16 Jan 2008 - 12:42

Bonjour à tous.
Alors je lis:

Citation :
Il n'est vraiment pas facile de mesurer la cellule avec de l'eau.
Exact, c’est très subjectif et dépend de la tension appliqué à ce qu’on, appelle l’eau mais qui n’est pas que de l’eau.
Citation :
Le problème est que la cellule réagit très rapidement dès qu'on lui envoie une tension.
EXACT aussi. Je l’ai constaté aussi mais c’est pas la cellule mais l’eau qui réagit à la tension appliquée entre les électrodes de ce qui constitue ta cellule.
Citation :
J'ai mesuré la résistance avec une R de 150Ko en série, avant que la valeur ne monte j'ai 162Ko, puis cela grimpe très vite puisque le multimètre lui envoie 5v.
Pour la capa. avec un condo de 10n en parallèle j'ai à l'afficheur 0.38n.
Si ta capa est en PARALLELE et NON en série on devrait lire…PLUS de 10 nano (10000 pF)
Si on ne lit QUE 3800 pF c’est que le capacimètre est perturbé par R en parallèle (R étant en fait la résistance parasite de l’eau dans la cellule.) On peut s’en affranchir en mettant justement 10 nF en série… (deux capas en série voient leur capacité divisée per deux si même valeur.) (Sinon, faut jouer avec les fractions.) Mais comme la conduction change avec la TENSION appliquée aux électrodes de la cellule, la mesure ne voudra RIEN dire.
Absolument RIEN mesurer c'est bien mais dans un environnement stable et connu sinon cela ne sers à RIEN.

Lorsqu'on a fait notre bombe à neutron ravageuse...on l'a calculée APRES des tests des essais, pas AVANT! On y serait encore...C'est pourquoi les ricains et bien d'autres, râlaient ils voulaient rester les SEULS à maitriser le bince... On l'a fait et à présent plus besoin de tester : ON SAIT!

Présision: 1000Hz c’est une période complète pour 1ms. 500 hz pour 2ms 250 Hz 4ms et 8 ms 100 Hz
C’est sans importance dans l’absolu, par contre NORMALEMENT les 3 pics des 3 impulsions produites par le champ magnétique du rotor de l’alternateur devraient se rejoindre comme 3 petits jambages de ponts…Car il y a 3 diodes et pas de filtrage...

Mais aussi, pas de CHARGE REELLE ou étrange. -qui doit ve=arier en permanence. Or je ne vois que de l’alternatif à 100 Hz effectivement. (et des harmoniques DANS ce signal) C’est pas très normal.
Pour le raccordement des diodes en externe: Les 3 enroulements ont un point commun: c’est le POSITIF!
Les 3 diodes sont entre l’autre coté de l’enroulement des 3 bobines et la masse (insérées dans le châssis de l’alternateur qui lui est à la masse par les vis de fixation et une tresse parfois (c’est plus sérieux quand y a 30 ampères qui assurent l’éclairage par exemple)
les diodes peuvent donc être mises à un bout ou à un autre: C’est sans importance.
Le point commun peut être mis au MOINS et les 3 autres extrémités sur 3 diodes. Mettre une capa de filtrage faible 10 µF (et une ampoule ) faire tourner et au scope on ne doit normalement pas avoir juste de l’alternatif mais 3 pics l’un dans l’autre se chevauchant vers la moitié de la descente de la tension, c’est étrange en fait ta photo. As tu mesuré? Ces diodes sont elles bonnes?

Les autres diodes sont pour d’autres choses dont nous n’avons pas besoin puisque l’excitation est extérieure et la régulation du courant réalisée MANUELLEMENT.
Mais je n’ai pas l’habitude de mesurer des trucs avec un alternateur or j’ai souvent constaté qu’entre la théorie et la pratique c’est comme avec les femmes, y a parfois un abîme entre les deux… Et bien des espérances déçues mais espérons quand même.
Bon appétit

Ps: pour ta poulie voir une casse de machines à laver, elles en ont TOUTES sur le tambour... Avec la courroie qui va bien !
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mer 16 Jan 2008 - 19:03

Bonjour,

Les trois diodes fonctionnent correctement je les ai testées.
J'ai réalisé le montage 1 condo 10µf et une ampoule.
Je ne ferai pas de photo car la trace à l'oscillo, est excatement la même!
La théorie et la pratique ne concordent pas forcément.
Les trois pics du bas et haut de chaque courbe, sont bien prèsent seulement il est difficile de bien les voir puisque la vitesse de l'alternateur n'est pas parfaite, alors!!!
Je vais essayer d'accoupler une scie circulaire à l'alternateur.
Vitesse du moteur de la scie 4800T et 1300Wh de conso.
A+
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : France
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mer 16 Jan 2008 - 19:44

Bonsoir,

Citation :
Sur le forum d'Hydrocar, où il dit que les brevets Meyer n'ont rien à voir avec l'utilisation de l'alternateur, (les brevets: HT-faible ampérage)
Ils auraient arrêté les essais avec l'alternateur par manque de résultat.

Je dois me corriger:(après réinscription sur le forum, car comme tophe, sans celà, on ne peut tout lire.)

Quand ils font tourner à une certaine vitesse, ils obtiennent:
fréquence, tension, harmoniques et pics de tension et ....beaucoup de
gaz .

C'est difficile à obtenir suivant les différents alternateurs,cellules, ect...

Ils arrètent donc, mais pour essayer de reproduire le signal (que je
vous ai posté plus haut) par un autre moyen que l'alternateur.

Sinon, je confirme, rien à voir avec les brevets de meyer (haute
tension et faible intensité). A ce sujet, ils conservent les diodes de
redressement d'origine, avec le ventilateur pour le refroidissement.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mer 16 Jan 2008 - 20:52

Citation :
Quand ils font tourner à une certaine vitesse, ils obtiennent:
fréquence, tension, harmoniques et pics de tension et ....beaucoup de gaz .
Bonsoir Chevesne

Beaucoup de gaz ça veut dire quoi?
et SURTOUT, avec quelle intensité? Quelle energie consommée?

En effet, si cela fonctionne VRAIMENT comme Mr Meyer le prétend, supposons qu'il dise vrai... Supposons qu'il tourne TRES VITE (10 à 15000 Tours minute) Supposons qu' il y a une vitesse qui correspond à cette fichu fréquence de craquage grace à l'entree en raisonnance du circuit (on appelle cela la surtension pour une frequence donnée...) Supposons... MAIS dans se cas peut être que l'eau CHANGE de résistance...Que sa résistance devient très elevée...(Chic!) et qu'alors...La tension des pics monte et là il obtient BEAUCOUP de gaz sans fort courant... Quelle tension avaient ces personnes?

FC 89 lui avait 50 Volts environ samedi donc... ELECTROLYSE Hélas!

Citation :
C'est difficile à obtenir suivant les différents alternateurs,cellules, etc...

Ceci est possible, il se peut que certains alternateurs donnent plus d'harmoniques que d'autre et comme on est dans le brouillard...

C'est pourquoi, moi, j'estime que faire ces test depuis le debut est important avant d'inventer des trucs qui refilent 10 Kv sous 10 ou 30 mA pour... RIEN. Tout cela a été tenté depuis lurette par des physiciens et...Ils n'ont RIEN découvert. Donc y a autre chose s'il n'a pas menti...

Citation :
Ils arrètent donc, mais pour essayer de reproduire le signal (que je vous ai posté plus haut) par un autre moyen que l'alternateur.
C'est ce que demain je vais recommencer à faire et dans un tout petit flacon de 15 cl, pas la peine d'aller chercher des gros trucs pour expérimenter. Mon isolant verre epoxy humide n'est pas bon dans l'eau en 4 jours il est passé sans eau de 20 mégaohm facile à...247 KOhms! La résine BOIT la flotte! J'en reviens pas!

j'ai donc isolé les deux tubes avec de la pate de verre récupérée sur des ampoules d'eclairage. Je me suis brûlé les doigts, mais ça y est ! Isolation PARFAITE.

Citation :
Sinon, je confirme, rien à voir avec les brevets de meyer (haute tension et faible intensité). A ce sujet, ils conservent les diodes de redressement d'origine, avec le ventilateur pour le refroidissement.
Donc il bricolent sur l'électrolyse...Ce n'est en aucun cas ce que prétend Mr Meyer effectivement. Et d'après moi encore, c'est SANS avenir car ils consommeront TOUJOURS plus que l'energie produite par le gaz ainsi libéré. Y a plus de 100 ans qu'on cherche autour de l'electrolyse... On aurait du trouver... NON?

Bravo en tout cas à FC 98 il ne lâche pas le morceau facilement. Moi je ne suis pas comme lui.
Dès mon nouveau gené câblé faut que ça fonctionne ou je fais un malheur!Laughing

Bon je tenterai d'ajouter un TRES fort courant ALTERNATIF VARIABLE dans une grosse self enroulée sur mes tubes choisis A-magnétique justement pour pouvoir le faire, mais si ça craque pas, je crois que je laisserai tomber.

Mais AVANT, je fais toutes ces mesures. Je vais ajouter une resistance de 1 Ohm et serie avec le fil HT et un ampli Op alimenté par une pile 4,5 volts complètement isolée du primaire pour MESURER le débit DANS la cellule (le courant) via un petit calva de 0 à 200 Ma ceci, en fonction de la fréquence des pulsations et des deux fréquences que je vais produire pour les harmoniques et le magnétisme. Ainsi je SAURAI si il y a un espoir à continuer dans cette voie ... Si le courant diminue, là ca va devenir bon. Mais c'est plus long à fabriquer que je ne pensais et puis j'ai du travail imprévu mais j'avance et c'est pour bientôt, croisons les doigts.

Pour la forme des signaux Francis, c'est etrange demande à ASL ce qu'il en pense.
J'ai JAMAIS mesuré ce genre de choses mais ca me semble anormal. on ne dirait pas du triphasé mal redressé, mais juste une phase...bizarre mais bon.Shocked
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mer 16 Jan 2008 - 21:03

Bonsoir

Je ferai également des essais avec une petite pile, car je pense que le primaire de l'alternateur est parasité par l'alim régulée.
Je dis cela car alternateur éteint plus alim primaire coupée par le +, il y a quand même un signal à l'oscillo.
A+
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : France
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mer 16 Jan 2008 - 21:17

Bonsoir Chercheur,

Citation :
Donc il bricolent sur l'électrolyse...Ce n'est
en aucun cas ce que prétend Mr Meyer effectivement. Et d'après moi
encore, c'est SANS avenir car ils consommeront TOUJOURS plus que l'energie produite par le gaz ainsi libéré. Y a plus de 100 ans qu'on cherche autour de l'electrolyse...

Ce que je m'évertue à dire depuis quelques messages, c'est qu'il ne faut pas confondre les expériences de l'alternateur de Meyer avec ses brevets.
Toujours est-il qu'avec le gaz généré avec cet alternateur, Meyer fait tourner son moteur de buggy (au ralenti) sans autre apport d'énergie.
L'alimentation du moteur + l'électricité pour la cellule.

Quelque soit la consommation électrique du montage, on est gagnant !

A+
Revenir en haut Aller en bas
tophe71
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 53
Localisation : France
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Jeu 17 Jan 2008 - 8:40

Bonjour laurent,

je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement!

Si on travaille en électrolyse classique, le débit de gaz sera proportionnel au débit de courant de l'alternateur et donc à son couple résistant.

Ce couple résistant générera une consommation supérieure de carburant donc aucun gain.

Qui plus est si on veut avoir du débit, et il en faut pour alimenter un moteur!

Donc on a pas le choix quand à utiliser une électrolyse sans consommation de courant.

A+
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : France
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Jeu 17 Jan 2008 - 8:50

Bonjour tophe,

Qui dit que c'est une électrolyse classique ?
Revenir en haut Aller en bas
tophe71
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 53
Localisation : France
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Jeu 17 Jan 2008 - 8:53

Désolé j'avais mal compris!
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Jeu 17 Jan 2008 - 10:02

Bonjour,
Sa cellule est très haute et le moteur électrique tourne certainement très vite, on voit une vapeur blanche comme dans toute electrolyse pulsée...
Il y a un manomètre donc un peu de "pression", il se peut que sous cette pression, l'eau change de resistance et qu'effectivement on sorte de l'electrolyse pour passer à autre chose...Ce qui sous entend qu'il faudra peut être DEUX générateurs !

L'un pour commencer le processus de décomposition puis un autre qui lui va fonctionner en tension pour réellement exploser les molecules afin de gazéifier l'eau, j'en sais rien, mais ce qui est certain c'est que l'electrolyse à un rendement de décomposition nul!

Cette curiosité de laboratoire fait rêver bien des gens, mais ça s'arrête là, il faut INVENTER autre chose.

C'est en tout cas mon avis. La dynamite sans capsule d'amorçage n'est PAS explosive... Cette réaction en chaine est une réaction mecanique et chimique puis mécanique destructice par sa violence... Pourtant un bâton de dynamite peut se porter dans sa poche... Qui sait si pour l'eau, cela ne nécessite pas aussi ce genre de processus? Personne ne sait.

Je dois m'absenter là, c'est parti je câble et je teste. Espérons que mon nouveau tranfos tiendra j'ai mis un fusible au secondaire cette fois, pasque bon, rebobiner un secondaire, bonjour!
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 67
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Jeu 17 Jan 2008 - 11:30

Bonjour,
[quote="Chercheur"]
Citation :
... Pour la forme des signaux Francis, c'est etrange demande à ASL ce qu'il en pense...
Oui, mais tous les deux pensez à me communiquer les schémas de vos essais et même le géné (Dominique).
Je ne peux correctement réfléchir (???) qu'avec un schéma.
Ha ! Les anciens !!!!

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : France
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Jeu 17 Jan 2008 - 13:59

Bonjour,


ASL a écrit
Citation :
Et en ce moment, j'ai l'impression que le naturel revient au galop...
Essais de raisonnance de tubes, nouveau générateur,...
Quel projet ? Comment ? Qu'est-ce qui est testé ?

Je pense réellement que si le BE devient à l'identique d'essenciel, il n'est pas forcément nécessaire d'avoir ce doublon

Puisque des expérimentations ont commencé,
Il faudrait que les intéressés ouvrent dès maintenant 2 nouveaux sujets.

L'un concernant les essais alternateur (Francis pour l'instant).
L'autre les essais de Chercheur avec HT et transfo.

Car effectivement, ça devient dur à suivre.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: tests divers   Jeu 17 Jan 2008 - 15:03

Bon promis, ce sera fait pour ce WE.
ASL renvoyez moi votre mail perso je ne l'ai pas conservé ni le mail.

Je vais vous communiquer le schéma du nouveau générateur dès qu'il sera testé (probablement vendredi ou samedi) au format PDF et WMF ainsi vous ferez ce que vous voudrez.
La traduction en bon french de la partie du brevet de Mr Meyer vous pouvez la mettre ici ou ouvrir un atelier sur Mr Meyer, j'ai pas le temps.
je posterai dessus si vous m'envoyez le lien dorénavant.

Là j'ai pas pu y toucher de la matinée le tel n'arrête pas (pour une fois!) si vous voulez un synoptique je peux en faire un rapidement. Cependant je prefère tout tester HORS eau mais avec une charge dite fictive avant de le mettre en ligne car pas sur que tout fonctionne du premier coup.
Quand je parle de fonctionnement, je parle du gébérateur et de sa puissance. Pas du craquage de l'eau. je ne me fait pas trop d'illusions sur les résultats mais si on ne tente pas, on aura RIEN.

Le premier dont j'ai envoyé le plan basique à Trophe etait trop simpliste et ne permettait que de faire de la HT pulsée et modulée mais sans grosse puissance, c'est bien trop limite pour les tests que je veux faire.

A l'époque je n'avais pas vu le travail eccles fait ici. Cela m'a dissuadé de continuer dans cette voie.

Le reste est complémentaire des tests que j'ai espéré voir fait DIRECT sur... l'alternateur. Mais comme personne n'a de quoi les faire tourner juqu'a 12/20.000 tours/mn nous sommes TRES limités.
L'eau réagit bizarement au passage du courant, je ne m'y attendais pas.

On m'a dit pour une grande résistance au courant faut de l'eau pure à 80% (20 MO par cm3) pour avoir cela, faut des filtres en résine et la passer deux fois! Mais industriellement c'est tres courant. Plus pur ne sers à rien cependant j'en suis pas là, j'en suis très loin.
Bonne après midi et à demain.
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 67
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Jeu 17 Jan 2008 - 18:42

Bonjour,
chevesne51 a écrit:
... Puisque des expérimentations ont commencé,
Il faudrait que les intéressés ouvrent dès maintenant 2 nouveaux sujets...
Exact Laurent.
Je propose pour Francis ou Christophe : "TESTS Alternateur"
et pour Dominique : "TESTS HT/Transfo"

(Je ne me suis pas fatigué, je n'ai fait que pomper ta proposition !)

Et le premier message recevra schémas et plans avec mises à jour éventuelles.

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   

Revenir en haut Aller en bas
 
INTERFACE : Alternateur
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: Systèmes avec alternateur :: Essais en cours-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré