Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 INTERFACE : Alternateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur


Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 11:53

Bonjour,

Oui, mais avec alimentation 220 alternatif. Et ton moteur ne va pas encore apprécier.

@++
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur


Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 12:12

Bonjour,

Citation :
il y a ça aussi avec un pont de diodes en sortie:

Question Question

A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: tests signaux alternateur aux electrodes dans l'eau   Sam 12 Jan 2008 - 15:04

Bonjour Trophe .

SI VRAIMENT comme je pense tu as un alternateur et une grande poulie, que t'embêtes tu avec un moteur universel pas universel qui grogne sous 220 volts? Pour faire le test et MESURER les signaux, une simple perceuse à variateur "made in China" pour percer du placo plâtre (15 euros à la GS du coin) fera l'affaire! Tu relies tes electrodes, tu branches l'oscillo et zou, tu nous fait tourner cela entre 1500 et 3500 Tours minute...(une vieille guimbarde coccinelle ne va pas bien plus vite en régime maxi) bien que moi, je n'ai VU qu'un alternateur entrainé ... Par un GROS moteur electrique posé au sol...

Mais cela veut peut-être juste dire qu'il n'avait que cela pour sa démo et ses photos avec ses copains. Par contre j'ai vu un rhéostat sur le côté soit pour l'excitation soit pour la vitesse. je pense l'excitation, il était côté alternateur je crois.

Il n'y a PAS de charge... QUE capacitive et si l'eau est propre pas besoin de puissance ni d'énorme excitation, mais faut de la vitesse ...Donc poulie de machine à laver d'un côte et petite de l'autre sur l'alternateur et ce soir t'as une idée de la chose... Si ce type n'a pas menti

Ne retombez pas dans l'electrolyse SVP, c'est le miroir aux allouettes. Tous s'y regardent le nombril sans avancer.

"Et faut de l'inox machin chose et faut préparer l'etat de surface en le passivant (c'est le NOM qu'on donne a l'état de surface d'un metal traité chimiquement) etc."

Cela n'a RIEN çà voir dans le systeme Meyer, RIEN! Mettez de la chaux ou du sel faites passer du jus à fond les gamelles vous aurez des bulles en pagaille mais PAS H²O decomposé en Qté! Mr Meyer est TRES précis sur ce point. Relisez le.

Bon, je file finir mon travail pour dès demain m'y remettre.
Mon garagiste ne m'a pas apporté d'alternateur. Dès lundi si mes tests avec mon génerateur multifréquence genial (soyons modeste!) ne vont pas, si j'ai une minute je file dans une casse m'en chercher un, pasque bon ... La plaisanterie a assez duré.

Quand je vois le BOULOT que vous avez fait pour que dalle(j'avais pas tout visité) ça me déprime. reprenons au DEBUT SVP. Il dit alternateur? OK on en prends un! Il dit eau normale? OK! MAIS il ne dit PAS quelle vitesse? intensité? Ben on commence par chercher LA!

Si entre 5000 et 15 à 20.000 tours minutes on a RIEN, absolument RIEN, y a de fortes chance qu'il ait menti. Faire ces tests de BASE c'est pas la mer à boire et avaler les poissons non? QUI l'a fait depuis 2 ou 3 ans, QUI?
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 15:26

Bonjour,

J'ai mis à nouveau mon alternateur en route, notre carte branchée sur l'éxcitation.
Régime max de l'alternateur 2500t.
Branché un enroulement sur les trois de l'alternateur à un tube.
Résultat nul.
je vais continuer avec 2 enroulements puis les 3.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 15:41

re bonjour
Merci il dit et explique qu'il a mis les trois enroulements ensemble derrière 3 diodes fais le! Tu TRIPLES les pulsations!
Et tu multiplie par 9 H3 ...sans compter les harmoniques parasites qui DOIVENT avoir elles aussi leur importance, sinon y a LURETTE que vous auriez trouvé!

On m'a dit ici que les alterneteuirs tournaient 4 à 5 fois plus VITE que le moteur. (j'y connais rien j'avais pas remarqué) j'ai vérifié...C'est EXACT!

Donc 2500 tours est BIEN trop faible cela fait sur un seul enroulement 2500: 60 sec = 41 hz avec 3 déjà t'as 125 pulsations par seconde, faut une poulie élevatrice de la vitesse et peu d'excitation, pas besoin d'intensité forte. Il l'explique AUSSI cela très bien. C'est PAS une électrolyse de l'eau, pas du tout! Y en faut bien sur du jus mais 1 ampère doit LARGEMENT suffire, on ne travaille pas en INTENSITE, Mais en TENSION c'est cela son invention, sa découverte et non l'electrolyse (si découverte il y a!)
Merci
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 15:49

Pour l'instant mon alternateur est accouplé à une perceuse à colonne, il n'y a pas de poulie. Pour cause je n'ai pas d'autre moteur.
Cela permettra peut être d'avancer, si rien à 2500t faudra pousser plus loin.
Je vous donnerai les détails de la fréquence d'excitation plus tard.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: excitation   Sam 12 Jan 2008 - 15:49

Quant à exciter par un courant pulsé (ton générateur) il ne l'a pas fait. Cela PEUT fonctionner mais une simple ampoule de 12V 1 ampère en serie avec l'enroulement d'excitation doit suffire.. LUI c'est ce qu'il a dû faire au DEBUT (ou une ampoule de phare(4 à 5 amp) car il cherchait ...l'electrolyse et a trouvé sans doute par hasard AUTRE chose qu'il a decrit et vite fait breveter mais c'est bien gardé de détailler.

Cela reste TRES simple à tester si on commence comme LUI!

Mon prof me disait toujours: "Simple is best." et en TOUT, je constate qu'il avait raison.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 15:52

Tu dis:

Citation :
Mon prof me disait toujours: "Simple is best." et en TOUT, je constate qu'il avait raison.
C'est aussi ma devise.
Soit, une alim, une ampoule et je fonce.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Vitesse...   Sam 12 Jan 2008 - 15:56

une percuese à colonne possede souvent 3 vitesses via courroies met la au plus rapide et 3 diodes mais à 2500 tours tu plafonnes à 125 Hz de pulsatons, s'il en faut 300 t'auras RIEN sans compter les harmoniques (tres important d'après moi) Faut monter une poulie large et l'alternateur à côté. T'en a pour 2 plombes mini si t'as ce qu'il faut.
Bon je coupe et fais mon job, sinon, demain mon générateur ne sera pas refait.

Ne PAS se perdre, rester dans la décomposition par bombardement des électrons avec EN MEME TEMPS géneration, d'harmoniques pour pouvoir refiler le boxon dans les molécules d'eau et NON par electrolyse. Sinon à Noël on y est encore.
Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 17:54

Bonsoir,

Un montage basique, une alim, un alternateur, trois diodes, un double tubes.
Vitesse de l'alternateur à vide 2500t.
Tension d'éxcitation de 3 à 6V.
La perceuse peine un peu, donc ralentie, et consomme certainement, mais ça bulle pas mal!
A l'oscillo le signal est de type sinus. d'une amplitude de 55V.
Le signal n'est pas propre à chaque front haut et bas le signal est haché.
Demain je vous ferai une photo.
Il faut que je démonte l'alternateur car je ne sais plus si les diodes internes y sont encore, quoique cela ne doit pas changer grand chose.
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 18:03

Une petite remarque, dans la production de gaz il n'y a pas trop de brouillard, certaines les bulles font bien 2mm.
Pour les poulies, je n'ai pas ce qu'il faut, je m'en occuperai la semaine prochaine.
Comment identifier les harmoniques?
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 18:31

55 volts???? à mon avis c'est de l'electrolyse...désolé. il FAUT plus de 200 volts.

MAIS regarde bien, y doit y avoir des pics plus hauts peut être à +/- 100 ou 200 volts et c'est EUX qui font les grosses bulles les tres fines c'est de l'electrolyse. (Meyer n'en parle pas mais vu ses photos...il me semble bien qu'hélas il en avait aussi! Difficile de s'en affranchir.

Les harmoniques? tu augmentes le balayage du scope et DANS les créneaux, de temps en temps tu verras des trucs, des pics fins en pagaille. Le scope ne se synchronise pas dessus en général, mais tu les verras. Moi je possede un analyseur de spectre 0 à 50 Mhz et 10Mhz à 3 Ghz (takeda riken alias "advantest" de nos jours) le tiroir 0 à 50 Mhz permet des études FABULEUSES je peux donc les voir facile, mais c'est des trucs trop couteux pour des amateurs, ce qui n'empêche absolument pas d'y arriver. ça sers à RIEN de les VOIR en détail. Avec un peu d'habitude on prends la mesure, exemple 5 carreaux tant de ms et dedans s'il y en a 8 ou 10 on extrapole et basta.

Essaie avec un moteur de meuleuse d'angle, ça a du couple, ca chauffe mais ça tourne TRES vite, ce sont des moteurs dit "universels" (continus ET alternatifs) et un variateur (triac) fonctionne sur ce type de moteurs comme sur une perceuse mais qui tourne bien moins vite.(les forets brûleraient) et...Les balais s'usent vite mais bon, on a LARGEMENT le temps de faire tous les tests.
bonne soirée
dominique
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 18:43

Autre chose, si je débranche la cellule de l'alternateur et que je lui applique une tension à l'éxitation, la perceuse peine comme si l'alternateur avait une charge.
Faut il vraiment que je vire toutes les diodes internes de l'alternateur?
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 18:53

je ne sais pas dans les anciens il n'y avait que 3 grosses diodes prévues pour la charge d'une batterie. Donc la tension inverse etait faible (100 à 200 volts) un alternateur n'est pas prévu pour fonctionner à vide...Si l'une d'elles claque (CC) ton alternateur débite à mort DANS la bobine vers la masse et ça le freine (c'est tout simplement le principe des freins electriques de camions!) plus ça tourne vite et plus ça freine. Moi je les enlèveraient et je monterais des diodes haute tebsion (500 à 1000 volts 3 ampères) tu ne dois absolument pas consomer plus de quelques dizaines voir centaines de milliampères dans ta cellule...

sinon c'est de l'electrolyse pas de la decomposition par collision des electrons. Mesure tes diodes à 2500 tours à vide elles n'ont peut être pas supporté la TENSION inverse. Le courant elles tienent toujours, c'est LARGEMENT prevu (30 à 50 amp par diode.)
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 18:58

Dans le mien il y a au moins 4 diodes.
Bon demain je vire tout.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Sam 12 Jan 2008 - 19:15

Mesure les AVANT...Mais cela me semble plus logique de TOUT maitriser de l'extérieur.
C'est pourquoi mon générateur est fait avec des circuits simples NON spécialisés ...Pour pouvoir jouer avec sans me prendre la tête, mais cette nouvelle version... je galère pour le routage y en a PARTOUT!
Mais bon dès qu'on utilise des CI logiques, c'est comme ça sauf les 8 broches Toshiba y a que deux ou trois fonctions par pavé donc bien plus facile à router...Mais ici en France pour les trouver...Bernique. les autres marques n'ont pas suivi. Alors on met du standard et on se prends la tronche... Ton tel ne répond pas, tant pis ce sera pour une autre fois Bonne soirée.
Dominique
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Dim 13 Jan 2008 - 16:17

Bonjour et bon dimanche,

C'est fait j'ai hoté toutes les diodes de l'alternateur, il y en avait 12.
Petite démo, un alternateur, vitesse 2500t, un double tubes, alim primaire 3v et sa conso 0.25A, amplitude dans la cellule 50v, ça bulle mais ce n'est encore que de l'électrolyse classique.
Les images (pour Alain car je sais qu'il aime bien mes photos, hihiiii),



Un peu de bulles juste pour les yeux.

Remarques:
J'ai diminué la vitesse de l'alternateur, rien n'a changé, trace à l'oscillo identique conso idem, par contre moins de bulles.
La semaine prochaine je vais m'atteler à augmenter la vitesse de l'alternateur.
A+
Revenir en haut Aller en bas
tophe71
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 53
Localisation : France
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 12:08

Bonjour,

Il faudra essayer aussi en remettant les 3 grosses diodes (Sinon on ne redresse pas le courant), les trois autres plus petites sont apellées dides trio, elles servent dans le cas ou l'alternateur fonctionne en auto exitation que le courant d'alimentation du rotor (prélevé en sortie de stator et sur la batterie pour le début du cycle) ne reparte pas dans le stator. dans notre cas on s'en occupe pas.

Y a de l'harmonique sur ta courbe Fc!

A+
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : France
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 13:04

Bonjour,

Sur le forum d'Hydrocar, où il dit que les brevets Meyer n'ont rien à voir avec l'utilisation de l'alternateur, (les brevets: HT-faible ampérage)
Ils auraient arrêté les essais avec l'alternateur par manque de résultat.

A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 17:49

Bonjour,

Christophe dit:
Citation :
Il faudra essayer aussi en remettant les 3 grosses diodes

J'avais quand même mis trois diodes.
J'ai trouvé un petit moteur d'entrainement de 1A 220V 2800T.
Je me demande si il sera assez puissant?
Christophe quand tu dis qu'il y a de l'harmonique sur la courbe, c'est une question ou une affirmation?.
Si vous regardez bien le début de la partie montante de la courbe, ça ressemble un peu à la courbe de Meyer non?
A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 18:29

Re,

Laurent dit:
Citation :
Sur le forum d'Hydrocar, où il dit que les brevets Meyer n'ont rien à voir avec l'utilisation de l'alternateur, (les brevets: HT-faible ampérage)
Ils auraient arrêté les essais avec l'alternateur par manque de résultat.
Ce n'est pas très encourageant, surtout que cela fait pas mal de temps qu'ils essayent.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 18:31

Bonjour!
Citation :
Sur le forum d'Hydrocar, où il dit que les brevets Meyer n'ont rien à voir avec l'utilisation de l'alternateur, (les brevets: HT-faible ampérage)
Ils auraient arrêté les essais avec l'alternateur par manque de résultat.
Le probleme est L'EAU! elle doit ABSOLUMENT faire PLUS de 1M Ohm par cm (l'eau PURE fait plus de 20 MégaOhm par cm.) DONC il faut la filtrer! (avec un filtre à base de résine très fine, pas un filtre à piscine!) deux filtres en série sont le mieux! De l'eau qui fait 1000 ou 10.000 Ohms au cm, c'est même pas la peine d'y penser, on reste dans l'electrolyse voyons! Cela ne fonctionnera jamais!

IMPOSSIBLE de craquer de l'eau avec 50 volts! Totalement IMPOSSIBLE. Faut MINI 200 volts à mon avis et encore... 4 à 600 volts me semble le MINIMUM je verrai bien. Faut du punch.

Donc utiliser 3 diodes HT (1N 4007 par exemple ...) MAIS avec de l'eau PURE, pas de la flotte qui fait 5 ou 10.000 Ohms vu ses traitements chimiques pour la rendre buvable. Sinon, RIEN ne fonctionnera si ça doit fonctionner un jour. Et on tourne en rond en regardant les bulles de l'electrolyse.

Si on boit de l'eau vraiment PURE (H² + O) on en crève! Renseignez vous! on s'en sers en laboratoire pour fabriquer des médicaments.

On en a pas besoin! (de toute façon elle va bouffer tant d'oxygène et de carbone et autres impuretés situés dans l'air qu'en 20 minutes elle passera de 30 MOhms à 10 MOhms vite fait! Ou bien faut la protéger de l'air! Pas simple! Il faut (à mon avis) qu'elle ait un maximum de resistance sinon cela ne fonctionnera JAMAIS.

Je refais mes tests demain soir si j'ai le temps.

Merci pour les photos, la Fréquence c'est quoi entre les deux bosses? (combien de ms?) le reste (les petits pics ce sont effectivement (je confirme) les harmoniques dont je vous parle depuis le début.

Mais ces pics sont très petits. Ton eau est trop conductrice.
mesure tes électrodes SANS EAU tu auras une idée de ce dont tu dispose mais ATTENTION ...UNIQUEMENT avec des diodes IN 4007 (1Kv) si tu as du mal à mesurer, met une capa récupérée sur un vieux chassis de TV isolé à 1 à 3 Kv (vers la THT) la capoa on s'en fiche (202 à 224) de 2000 à 220.000 Pf en parallèle sur tes électrodes, juste pour VOIR la tension max de charge de cette capa en continu. Ainsi, tu auras une vague idée de la TENSION dispo en sortie d'alternateur (tu vas être surpris vers 10.000 tours!) ensuite tu enlèves la capa EVIDEMMENT et re mesure avec differentes qualité d'eau.
Ca c'est des tests utiles.
Je pense que le plus important est LA!
Bon courage et à bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 18:44

Citation :
Ce n'est pas très encourageant, surtout que cela fait pas mal de temps qu'ils essayent.
A+
On lis de TOUT sur Internet! Et ALORS? les types d'hydrocar (que je ne connais pas) ont ils précisé la RESISTANCE au courant de leur flotte? Je suis persuadé que NON! Indiquent t-ils la resistance mesurée inter electrodes?

On commence par cela!

Il faut REFLECHIR et travailler pas travailler puis réfléchir.
Ensuite Travailler puis MESURER et après seulement réfléchir encore!

Mr Meyer dit très précisement: je ne travaille PAS avec de l'intensité!
Je travaille avec de la très haute tension et c'est comme cela que je produit du gaz en Qté satisfaisante!

Donc de deux chose l'une: Ou il ment, ou il avait de l'eau très pure. Buvable mais très pure!

C'est PAS notre cas et depuis lurette toute notre flotte est ionisée (bactéries) puis javelisée puis on y refile des agents masquant l'odeur etc!

Donc avant de dire "ça marche pas l'alternateur"... On teste tout cela VRAIMENT. Car désolé , mais LUI si c'est pas un menteur sa découverte il l'a faite AVEC un alternateur, pas un générateur donc... On fait comme lui et on cause après. Enfin, c'est en tout cas mon avis
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 18:52

Et attention! les 3 grosses diodes n'irons pas! car elles ne sont pas prévues pour tenir 400 ou 600 volts en INVERSE la batterie empêche la tension de monter...Donc le constructeur ne s'occupe QUE de la tenue en intensité!

Attention aussi ! Monter un fusible de 100 à 200mA en série avec les 3 diodes et les électrodes car s'il y a electrolyse il y aura forte INTENSITE (a 400 volts avec 100 mA ca fait déjà 40 WATTS dissipés DANS les diodes) Certes en IMPULSIONS, mais tout de même... Faut donc une eau à FORTE résistance
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 54
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 20:06

Bon j'ai du boulot!

Pour la fréquence, vous l'avez, regardez bien le calibre à droite de l'oscillo, je dirais environ 10 à 12ms.
Je mesurerai, la résistance de l'eau et tout et tout dans la semaine.
Il faudrait bien élaborer un tableau (Excel), pour tout notifier.
50v ce n'est pas beaucoup certe, mais avec seulement 3V au primaire.
A=
Revenir en haut Aller en bas
chevesne51
Soutien Technique
Membre d'Honneur
Soutien TechniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : France
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Lun 14 Jan 2008 - 21:20

Bonsoir à tous,

Chercheur.

Citation :
Mr Meyer dit très précisement: je ne travaille PAS avec de l'intensité!
Je travaille avec de la très haute tension et c'est comme cela que je produit du gaz en Qté satisfaisante!

Hydrocars dit que lorsque Meyer dit celà, il parle de ses brevets et non de l'alternateur.


A propos de l'eau:

Citation :
Donc de deux chose l'une: Ou il ment, ou il avait de l'eau très pure. Buvable mais très pure!

Toutes ses démonstrations auraient été faites avec l'eau du robinet

Reprinted in part from an article in
"ELECTRONICS WORLD + WIRELESS WORLD"
January 1991

http://files.myopera.com/H2earth/files/Meyerless%2BWorld.pdf
Extrait traduit:
Nous avons remarqué que l'eau en haut de la cellule lentement devenait crèmeuse et il se formait un précipité marron.Certainement une sorte d'effet de l'eau chlorée du robinet sur les tubes en acier inoxydable utilisés comme "exiteurs".

D'autre part, dans la première video du buggy
http://video.google.com/googleplayer.swf?docid=-7703143621365050159&hl
dans la cellule, c'est pas limpide non plus.

Dans l'essai de sa cellule avec alternateur, c'est encore de l'eau du robinet.
http://video.google.com/googleplayer.swf?docid=-6273607622605465664&hl

Francis,
Citation :
Je mesurerai, la résistance de l'eau .

Ca va dépendre de la surface et de l'écartement des électrodes je suppose.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Chercheur
Support Electronique


Age : 61
Localisation : Bordeaux
Prénom : Dominique
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   Mar 15 Jan 2008 - 8:36

Citation :
Ca va dépendre de la surface et de l'écartement des électrodes je suppose.
EXACT! Ainsi...que de la QUALITE de l'eau!
la preuve: Avec de l'eau du "robinet" ici à Bordeaux (TRES calcaire) mes deux electrodes dans l'air mais montées sur isolateurs: Résistance supérieure à 30 MOhm.
Dans cette eau: 2,7KOhm!
La même cellule dans l'eau déminéralisée... 8,6 KOhm!

A noter une "POLARISATION de cette eau!(quelle quelle soit) j'avais jamais fait de tels tests: J'explique

Lors de l'établissement du contact des électrodes de l'appareil de mesure (de l'Ohmmètre ) on a...1 à 2 KOhms! puis ça monte et se stabilise aux valeurs indiquées plus haut. Ce phénomène étrange (pour moi) m'a fait RE mesurer mes tubes inox.

L'un n'est PAS magnetique DU TOUT, l'autre un peu (alliage différent!) donc pas bon pour des tests ai- je pensé!

J'ai trouvé un autre tube totalement A-Magnétique (NON magnétique) et recommencé les tests... PAREIL!
Pour lever le doute j'ai pris deux morceaux d'un même tube, en ai fendu un à la meuleuse pour en réduire son diamètre afin de le glisser à l'intérieur de l'autre avec un espace de 1,6 mm et refait une cellule de même matériau a-magnétique...

Pareil! Il y au commencement de la mesure, une forte migration de "quelque chose" qui permet le passage du courant, puis cela s'estompe... Rien, à voir avec une mesure de résistance... cela fait en fait comme une mesure à l'ohmètre d'un condensateur electro chimique ayant un courant de fuite TRES important!

J'ignorais ce phénomène. il est gênant, mais va falloir faire AVEC!

De toutes façons, de l'electrolyse nous en auront toujours un peu . C'est très gênant pour le process, mais je doute qu'on puisse s'en affranchir complètement... A moins que cette "polarisation" sous les effets des chocs répétés des électrons sur les molédules fasse changer la structure et donc la conduction de l'eau.

C'est là dessus que je vais bosser, car s'il suffisait d'un peu de flotte et d'un alternateur ...y a 10 ans ou 15 ans que ça fonctionnerait et on se draguerait des nanas au lieu de passer nos nuits à tenter de découvrir la pierre philosophale pour changer le plomb en or.

Mais bon, faut bien porter sa croix!

A ce sujet (la croix) il serait interessant pour ceux qui ont un générateur à très haute tension un peu costaud, de mettre deux plaques dans l'eau au lieu d'à l'extérieur...De réduire la tension d'alim pour rester dans les 750/2000 Volts et observer...S'il n'y a pas d'amorçage cela devrait échauffer l'eau en simple impulsions SANS modulation.

Et avec modulation du signal...Certainement qu'un craquage aura lieu.

A l'extérieur, un TRES fort champ magnétique variable devra alors être appliqué, ceci afin de faire cavaler les électrons dans tous les sens...
Pour piéger les molécules et obtenir du rendement dans la décomposition de l'eau. C'est en tout cas LE principe auquel je pense.
Le reste, j'y crois pas.

Ce sont en tout cas les expériences que je vais faire avant d'abandonner si pas de résultats, ce dont je doute. (restons modeste, j'adore!)
Il faut les TROIS; Tension, fréquences et certainement magnétisme.
Le S à fréquence est très important autant que le M de Magnétique.
Bonne journée.
Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INTERFACE : Alternateur   

Revenir en haut Aller en bas
 
INTERFACE : Alternateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Projets terminés, abandonnés ou en attente de reprise :: Systèmes avec alternateur :: Essais en cours-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré