Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   Sam 25 Juin 2016 - 13:12

Bonjour,

Les "petites" interrogations soulevées dans le sujet Précisions concernant le formatage des tubes n'ayant pas trouvé de réponses... et normal car il n'y en a pas, je me suis donc penché un peu plus sur le sujet et me suis aperçu que la méthode présentée par les Pieds nikelés  Razz de l'hydrogène était vraiment un fake.
Définition de "fake":
 

Alors oui, c'est vrai, je leur en veux beaucoup... (les Cramton, Dave et tuti quanti...)
Et dire que tant de personnes ont tenté cette méthode de formatage en toute confiance et... se sont toutes cassées les dents.
Aussi sur notre Forum d'ailleurs... Sad

Preuve peut-être bien de l'ignorance des sus-cités (les Pieds nikelés), voire même de leur incompétence ou peut-être, allez soyons fous, ont-ils été missionnés d'une certaine manière pour diffuser de fausses informations pour que le pékin moyen (c'est nous  Embarassed ) ne puisse pas y arriver.

Bon là, je me suis lâché... pirat Ca fait un peu théorie du complot c'est vrai, mais tant pis... et puis j'en ai le droit...  Twisted Evil

Je vous présente donc la méthode de formatage ou plutôt d'anodisation des tubes d'aluminium qui rendra (réellement) les tubes d'aluminium très résistants mécaniquement mais surtout, totalement isolants électriquement.

Aucun scoop de ma part, car je n'ai fait qu'effectuer des recherches et vous en propose uniquement la synthèse dans ce document :

A télécharger : PAH - Anodisation des tubes d'aluminium v2.pdf

Méthode employée de nos jours par les industriels afin surtout d'augmenter la résistance mécanique de l'aluminium et qui, tant mieux pour nous, est parfaitement réalisable par un particulier.

Nos systèmes vont beaucoup mieux fonctionner dès à présent... Razz

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)


Dernière édition par Admin le Lun 27 Juin 2016 - 10:43, édité 2 fois (Raison : Passage en v2 pour correction termes de matériaux employés)
Revenir en haut Aller en bas
JCV
Support Electronique
avatar

Age : 69
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   Sam 25 Juin 2016 - 18:55

Bonjour Alain,

Pendant mes 10 jours d'abstinence informatique, j'ai l'impression d'avoir raté quelque chose.

On est passé de l'acier 304 ou 316 à l’aluminium ?

A+
JCV
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   Sam 25 Juin 2016 - 19:07

Très intéressant Alain, l'aluminium étant un matériau poreux cela facilite l'anodisation.
Revenir en haut Aller en bas
eclectron

avatar

Age : 52
Localisation : France
Prénom : J-F
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   Dim 26 Juin 2016 - 9:20

Bonjour,

Tout ce qui suit est issu d'une vielle mémoire  chuidaccord

Lors de mon essai d’électrolyse à résonance avec une cellule constituée de plaques alu non traitées, j’ai remarqué que l’eau se troublait et qu’au moins une plaque se piquait.
Il se formait des cratères bien visibles (1mm au moins) sur au moins une des  plaques.
Je ne me rappelle plus si les 2 plaques se piquaient, possible que oui.

J’avais aussi ajouté du sel dans l’eau vu que le dégagement de gaz ne m’impressionnait pas.
Je ne sais ce qui se passait au niveau chimique avec tout ça.

****
L’alu du commerce n’est pas anodisé mais il l’est naturellement par l’oxygène de l’air. l'épaisseur d'anodisation est faible.

Dans une autre vie où je m’intéressais au solaire thermique,  j’ai également discuté anodisation noire de l’alu avec un gars qui traite les métaux et j'ai fait anodiser des plaques.

L’acide dont je ne me souviens plus du nom mais je dirais bien nitrique, ouvre les pores de l’alu pour que le colorant pénètre.
L’anodisation crée ensuite une couche protectrice et cette couche est ajustable en épaisseur suivant la durée du traitement.

On retrouve la création d'une couche censée être isolante en fonction de la durée du traitement ce qui parait contradictoire.
Possible qu'à la fin d'une forte anodisation le courant ne passe plus.

Retour très approximatif de ma part…

***
En remarque à Alain, qui dit anodisation dit polarité.
vu que dans une WFC les 2 polarités sont appliquées, il y a un (+) et un (-),
n'y a t'il pas un risque qu'une des électrodes de la cellule se désanodifie ou se cathodise(!), bref qu'elle se dissolve dans l'eau ?
ce qui expliquerait le piquage et l'eau troublée que j'ai eu.

Peut être que la cathode, fortement anodisée au préalable tiendra le coup, mystère pour moi  Question

A+


Dernière édition par eclectron le Dim 26 Juin 2016 - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   Dim 26 Juin 2016 - 11:27

Bonjour,

Jean-Claude,

Oups ! En effet tu as raison. J'ai complètement mélangé les termes.
Mais il est vrai qu'avec les essais avec plaques d'alu, acier inoxydable... plus tout ce que j'ai lu depuis plusieurs jours... j'ai un peu mixé les termes au début du document.
Excuses.
Correction effectuée.

Mais hormis cette coquille, le fond reste strictement le même à savoir la proposition alternative à ce qui est proposé actuellement et qui ne fonctionne pas (ne pas hésiter à m'indiquer le contraire...), et cette alternative qui est l'emploi de tubes d'aluminium.

Ce choix, à confirmer lors d'essais bien sûr, remplit entièrement le rôle que nous désirons : métal très bon conducteur (intérieur), rigidité mécanique et surtout l'isolation électrique (après anodisation).
Et d'ailleurs, qu'en penses-tu ?

Arnaud,

Oui, tu as raison, je pense que c'est une très bonne alternative pour pouvoir continuer nos recherches.
Surtout qu'à l'heure actuelle tout est bloqué par le manque total de résultat concernant le traitement des tubes.

Jean-François,

Tu a écrit:
On retrouve la création d'une couche censée être isolante en fonction de la durée du traitement ce qui parait contradictoire.
Pas tout à fait quand même dans la mesure où, après l'électrolyse, l'alumine est formée sur la surface mais non isolante puisque les pores sont ouverts.
Ce n'est que la dernière phase indispensable, le colmatage, qui referme ces pores et rend la structure totalement isolante.

Quant au "risque qu'une des électrodes de la cellule se désanodifie" non, théoriquement impossible puisqu'une fois anodisé (traitement complet), l'alumine est totalement insensible à une quelconque électrolyse.
Car pour cela il faudrait que l'acide ait un contact direct avec l'aluminium et ce n'est plus possible, l'alumine créant une couche séparatrice.

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
eclectron

avatar

Age : 52
Localisation : France
Prénom : J-F
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   Dim 26 Juin 2016 - 15:27

Asl a écrit:

Quant au "risque qu'une des électrodes de la cellule se désanodifie" non, théoriquement impossible puisqu'une fois anodisé (traitement complet), l'alumine est totalement insensible à une quelconque électrolyse.
Car pour cela il faudrait que l'acide ait un contact direct avec l'aluminium et ce n'est plus possible, l'alumine créant une couche séparatrice.

c'est une excellente nouvelle! ClapClap
Cette étape peut être sous traitée avec un professionnel qui maîtrise le procédé, si on ne veut pas prendre de risque avec les acides.

A l’époque de mes essais de capteur solaire anodisé noir, le gars n'a même pas voulu se faire payer vu la faible quantité :3 ou 4 plaques de 20cm x 20cm.
peut être un coup à tenter. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   Dim 26 Juin 2016 - 17:21

Bonjour Jean-François,

Oui en effet, le faire faire par un professionnel serait plus rassurant.
Et tu l'as donc déjà fait.

Bon, ce que j'ai lu ici ou là était réalisé par de "gros" professionnels car c'était par plaques de 10m2 sous 1500A !!
Et dans ce cas, notre petit tube aura du mal à s'intégrer dans la chaine Razz

Et de toute façon, je pense que cela peut parfaitement être réalisable dans sa cuisine... Basketball

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
JCV
Support Electronique
avatar

Age : 69
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   Dim 26 Juin 2016 - 17:58

Bonjour à tous,

En prenant un radiateur à ailettes anodisé noir pour boîtier TO3, j'ai l'infini à l’ohmmètre, même en frottant les sondes sur la surface. Très bonne isolation solide.

Par contre en faisant la même manip sur une plaque d'aluminium ayant traîné dans un coin longtemps et donc avec une couche d'alumine sur toute la surface, au départ on a un mauvais contact qui s'améliore en frottant, ce qui veut dire que la couche d'alumine "naturelle" doit être très mince.

A+
JCV
Revenir en haut Aller en bas
fulca
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 58
Localisation : haute savoie
Prénom : HASSEN
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   Lun 27 Juin 2016 - 10:01

SALUT à TOUS

A Jean Claude.
Suite à " ce qui veut dire que la couche d'alumine "naturelle" doit être très mince."
c'est normal, le potentiel d'oxydation de l'air est important mais limité quand même par de multiples paramètres dont le champ électrique de l'air.
Ce qui fait que la réaction se stabilise à un moment donné et s'arrête donc il ne faut pas compter là dessus pour aller plus loin.
Heureusement car sinon tout serait cramé sur terre et il n'y aurait plus aucune vie, tout serait brûlé par l’oxygène, minéraux avec.
Evidemment ce juste ce qu'il faut "naturel moyen" ne nous convient pas et on doit ruser technique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Production autonome d'Hydrogène (PAH) :: Sujets communs pouvant se rapporter à tous les projets PAH-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré