Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Précisions concernant le formatage des tubes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
exdemoce



Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: Précisions concernant le formatage des tubes   Dim 5 Juin 2016 - 14:45

Je te remercie, Miss Marie pour toutes ces infos.Very Happy
Je suis également intéressé par la recette de la poutine. Non, je blague, je tiens à rester vivant ! Very Happy

L’idée d’inverser le courant m’était venue, vu que l’électrode moins n’est pas affectée par le formatage,  de façon visible en tout cas.
En inversant les polarités de temps en temps, les deux électrodes seront identiquement formatées.

L’idée de placer des aimants ne me serait pas venue. Quel est l’intérêt ? scratch

Ce n’est pas grave si je fais des bêtises, pour le moment, je cherche à comprendre par ma propre expérience, l’utilité du formatage vu qu’il semble y avoir des « légendes » autours du formatage.
Si quelqu’un a la bible des secrets de Stan Meyer, ça m’intéresse ! ClapClap

Toujours sur mes tests en cours, avec de l’eau du robinet, toujours les mêmes électrodes et toujours dans le même sens de courant, je peux conclure que le dépôt blanc est bien composé de calcaire.
Il y a beaucoup plus de dépôt sur les électrodes avec l’eau du robinet, très calcaire ici.

L’eau de la cellule s’appauvrie en minéraux lors du formatage comme on peut le voir sur les bandelettes. La couleur rose indique qu’il y a beaucoup plus de mineraux.



Je pense que l’effet recherché par le formatage est ce qui se passe sur l’électrode plus, là où se dégage l’oxygène, vu que c’est le seul endroit où il se passe une modification visible et durable de l’electrode.
L’inox se dépoli et ça résiste au passage du doigt et même de l’ongle.

Un test électrique sur cette zone dépolie montre que le contact ne s’etabli pas aussi bien que sur la zone polie.
C’est comme si la zone dépolie était partiellement isolante.
D’après

https://fr.wikipedia.org/wiki/Passivation
J’aurais tendance à dire que c’est de l’oxyde de chrome qui se forme.
Or, sauf erreur,  l’oxyde de chrome est conducteur électrique donc je ne sais pas ce qui se passe sur l’électrode dépolie ???

il faudrait que j'arrive a quantifier l'isolation ou la resistance qu'apporte cette couche dépolie et peut être accroître cette couche dépolie. Suspect
Ce n'est pas facile de faire des mesures car elle se perce très vite avec une pointe de touche métallique.

A+
Revenir en haut Aller en bas
MissMarie
Membre Super Actif


Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Précisions concernant le formatage des tubes   Dim 5 Juin 2016 - 15:27

exdemoce.... L’idée de placer des aimants ne me serait pas venue. Quel est l’intérêt ?

Réponse: c'est pour changer les protons du métal, les conditionnés à un comportement qui restera fixe, mais tu dois les garder dans l'électrolyseur.

Idéalement ce serait d'utiliser un magnéto en courant continu, mais si tu na pas alors les aimants (2 d'enceintes acoustique) feront le travail.

À défaut tu peux brancher ton réacteur sur une moto de forte cylindré d'avant 1980, directement sur la batterie, ainsi tu aura le 12 volts et le champs magnétique et tu verra un résultat très différent.

C'est par expérience que je fais ce commentaire.

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
exdemoce

avatar

Age : 43
Localisation : chaumont
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: Précisions concernant le formatage des tubes   Dim 5 Juin 2016 - 20:00

Merci Marie-Claude, je le note et reviendrais vers toi à ce sujet, le moment venu.
-------------
En conclusion des mes essais de formatage d’électrodes inox :

1)Le premier dépôt blanc que l’on constate sur les électrodes est un dépôt de calcaire, si l’eau en contient.
Pour preuve, la minéralisation de l’eau de la cellule qui diminue au fil du temps et le vinaigre qui réagit sur ce dépôt.

2)Les électrodes nettoyées au vinaigre, on constate une modification d’aspect de l’électrode où s’est dégagé l’oxygène (à la borne plus) :
L’inox se dépoli, il prend un aspect blanchâtre une fois sec.
Dans ce cas, une seule électrode est formatée.
Pour formater les 2 il faut inverser le sens du courant (ce que j’ai fait)

3)Quoiqu’il arrive les électrodes restent conductrices.
Je n’ai pas mesuré précisément la résistance avant formatage et après formatage mais dans les mêmes conditions, l’ordre de grandeur est le même, 560 Ohm dans mon cas (56V/100mA)
La procédure de formatage est également là pour attester que les électrodes restent conductrices en fin de formatage, vu que le formatage se termine avec le plus fort courant (3A)

Alors, à quoi sert le formatage ?
Je dirais à passiver les électrodes de façon a ce qu’elles ne s’oxydent plus.
C'est-à-dire de façon à ce que plus aucun fer ne se dissolve dans l’eau.
ce que j'ai vérifié en pratique.

Cela permet une électrolyse propre.
Dans cette configuration, si l’eau est pure, la résistance électrique de la cellule est forte ce qui est favorable à l’application de haute tension.
Sauf information nouvelle, je conclurais que nous ne sommes pas en présence d’électrodes  isolées, puisqu’il y a conduction d’une électrode à l’autres, donc nous sommes en présence  d’un électrolyseur "classique", plutôt isolé mais pas vraiment. Very Happy
Tout dépend de la surface des électrodes, de l’écartement entre les électrodes et des liquides en solution. Shocked

J'ai bien l'impression qu'isoler les électrodes avec du vernis par exemple est autre chose que ce que faisait Meyer. (dans le principe)
A moins qu'il nous ait caché des choses ?

A+
Revenir en haut Aller en bas
JCV
Support Electronique
avatar

Age : 69
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Précisions concernant le formatage des tubes   Dim 5 Juin 2016 - 20:31

Bonsoir,

@Laurent: Merci pour ces manips qui nous apportent ces précisions. Tout ce raisonnement est très logique.

@Marie-Claude: j'ai souvenir d'avoir déjà vu des essais avec de puissants aimants placés sur les électrodes, mais je n'ai pas souvenir des résultats, si cela pouvait améliorer les rendements d’électrolyse.

A+
JCV
Revenir en haut Aller en bas
MissMarie
Membre Super Actif


Age : 62
Localisation : Québec
Prénom : Marie-Claude
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Précisions concernant le formatage des tubes   Dim 5 Juin 2016 - 21:33

@ Jean-Claude : dans mes manips passés j'ai vu un énorme changement avec des aimants.. de plus dans les brevets de Horvart (1976) et de Mayer il est bien mentionner un champs magnétique cela n'est pas un hasard à mon avis.

salutations l'ami Smile
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Précisions concernant le formatage des tubes   Sam 25 Juin 2016 - 14:15

Bonjour,

Marie-Claude,
L'apport d'aimants est probablement efficace.
A tester...
Néanmoins, il serait souhaitable d'ouvrir un nouveau sujet spécifique traitant de ce sujet avec tests et mesures.
Afin d'éviter le hors sujet ici qui traite du formatage.

Laurent,
Peut-être des essais à réaliser avec cette méthode Méthode de formatage des tubes d'aluminium 100% opérationnelle...
Pourquoi pas ?

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Précisions concernant le formatage des tubes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Précisions concernant le formatage des tubes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Production autonome d'Hydrogène (PAH) :: Sujets communs pouvant se rapporter à tous les projets PAH-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré