Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelle est la résistance (impédance) de votre cellule ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Quelle est la résistance (impédance) de votre cellule ?   Jeu 26 Mai 2016 - 11:17

Bonjour,

Nous faisons en sorte de prévoir le maximum de paramètres pour nos systèmes afin que ceux-ci soient les plus performants possible.

Or, il y a un paramètre qui a été très peu ou pas abordé/traité jusqu'ici, c'est justement la résistance de notre ensemble cellule(s).

Le seul moyen connu, à ce jour pour craquer l'eau est l'application d'une THT.
La cellule est connectée au circuit de génération de cette THT.

Il est donc facile d'imaginer que plus la résistance de la cellule sera faible... plus la THT sera faible aussi.

Alors, quelle devrait être la valeur de cette résistance de cellule pour que nous puissions éventuellement maîtriser tout le reste ?

Normalement et logiquement, se rapprocher le plus possible de l'infini il me semble.

Alors, d'après vous :
Comment réaliser une cellule ayant la plus grande "résistance" ?
Sur quels paramètres agir ?


@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
JCV
Support Electronique
avatar

Age : 69
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Quelle est la résistance (impédance) de votre cellule ?   Jeu 26 Mai 2016 - 11:54

Bonjour Alain,

Pour moi, il n'y a que deux façons d'augmenter la résistances entre les électrodes:

- L'isolation, mais des essais on déjà été faits ici ou ailleurs, et même en appliquant 50kV, il n'y a pas de bulles. Note: en première approximation, je ne considère pas le formatage fait par Tom comme une vrai isolation.

- la pureté de l'eau, plus l'eau en pure moins elle est conductrice, et ici on conserve le contact entre les molécules d'eau et le métal des électrodes (les électrons).

Autres avis ?

A+
JCV

Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Quelle est la résistance (impédance) de votre cellule ?   Sam 28 Mai 2016 - 10:57

Bonjour,

Hé bien... à priori, aucun autre avis donc...
Je finis par me demander à quoi sert ce Forum Rolling Eyes monkey
Il va falloir que j'y réfléchisse un peu plus...


Jean-Claude,

Il est indéniable que de l'eau pure à 100% (ou pas très loin) résoudrait en effet tous les problèmes.
La grande difficulté est justement d'en "fabriquer".
Tu as d'ailleurs toi-même tenté il y a quelques temps ces manips et, bien qu'encourageantes, les différentes distillations effectuées n'ont pas permis de se rapprocher d'un résultat suffisamment acceptable il me semble.
Il est tout aussi vrai que le manque de matériel spécifique y joue pour beaucoup.

Pour ce qui est de l'isolation, je reste persuadé que ce devrait être la solution.

Citation :
des essais on déjà été faits ici ou ailleurs, et même en appliquant 50kV, il n'y a pas de bulles
Est-ce que tu as gardé les liens rapportant ces essais ?

Car un membre a récemment posté une vidéo (je n'arrive plus à la retrouver) d'un américain si je me souviens, qui utilisait des tubes inox et dont la cathode était peinte (en noir).
Bonne isolation donc et il y avait des bulles.
Après, bien sûr, quelles commandes ? Quelle THT ? Comme d'hab, on ne sait jamais rien.
Mais si ça se trouve, tout n'est que pour se faire mousser sur le net...

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Quelle est la résistance (impédance) de votre cellule ?   Lun 30 Mai 2016 - 9:02

Bonjour,

Un autre point hyper important à mon avis :

Je voudrai bien savoir pour quelle(s) raison(s) les expérimentateurs qui suivent nos chers gourous (Cramton, Dave,...) vont effectuer un formatage, ou du moins déposer une isolation sur les tubes pour empêcher le courant de circuler et, pour suivre à la lettre le soit-disant mode d'emploi des pré-cités, immergent les connections ?
Légèrement ou plutôt bougrement incohérent non ?

J'ai eu l'occasion déjà de formuler cette question mais qui est toujours restée sans réponse.

Il serait je pense intéressant de profiter du sujet pour éclaircir/confirmer le maximum de points, dont celui-ci bien sûr.

Et de ce fait, d'autres avis seraient profitables, pour tout le monde...

@++

Razz  Razz  Razz
Allez, pour la détente et la rigolade, une petite définition de "gourou" :
 
Razz Razz Razz

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle est la résistance (impédance) de votre cellule ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle est la résistance (impédance) de votre cellule ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Production autonome d'Hydrogène (PAH) :: Sujets communs pouvant se rapporter à tous les projets PAH-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré