Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Plasma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
megotier
Membre Actif
avatar

Age : 55
Localisation : Bretagne
Prénom : Gilles
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Plasma   Sam 13 Fév 2016 - 22:46

Bonjour,

c'est une pause café qui va entrainer plein de questions, je pense... Smile
Vous connaissez peut être la fondation Keshe, avec le même problème que pour tous sujets sortant de la normale et voulant proposer un changement...
je ne prendrais donc pas ici position sur les bienfaits ou non de cette fondation, étant dans l'impossibilité de donner un avis avec preuve, et les preuves, c'est en général ce que nous cherchons tous...

il y a un bon moment que j'ai cessé mes recherches sur l’hydrogène, mais c'est toujours dans un coin de mon esprit, mes dernières phrases à ce sujet sur mon blog étaient, que si je devais reprendre la quête, je ferais cela avec des tubes inox à la Meyer et sous très haute tension, ce qui m'a arrêté était la THT et donc l'alimentation pour mon générateur, je crois savoir que depuis, ici vous avez évolué et vous êtes dirigés dans cette voie Smile

j’erre donc depuis cela, d'une idée à l'autre, porté par les divers sujets, vidéos, jusqu’à ce que je me focalise sur la fondation Keshe et ses stylos, des stylos de soins..., j'ai essayé et en ai fait, dont un terminé complétement mais malheureusement, je n'en tire rien du tout, pourtant les témoignages sont nombreux à dire que le stylo a soulagé ou soigné des personnes, certains disent ressentir des picotements, de la chaleur, une vague de sensations, etc... moi, RIEN Smile

mais ce post n'est pas là pour vous parler de Keshe, mais plutôt des tubes que propose Alain de faire non plus en inox mais en cuivre, et là keshe rentre en jeu, du moins une méthode de Keshe...

Keshe, c'est le plasma, pas celui dont on parle vulgairement, un autre, le vrai, c'est aussi comme dit plus haut le stylo de soins, ce stylo est fabriqué avec du fil de cuivre qui est revêtu, ils appellent cela un nanocoating, ou bien un nanorevetement, fait à base de soude (et oui encore cette soude) moi j'utilise la lessive de soude, mais beaucoup utilisent les cristaux de soude, et il y a aussi d'autres méthodes, pour revêtir le cuivre.

le nanorevetement, ne doit pas être manipulé avec les mains, il est très résistant électriquement, et en plus fourni une légère énergie électrique...
le stylo une fois assemblé transporte le plasma et agit sur son environnement.
voici l'information en gros sur le stylo, il y a d'autres choses encore qui font parties de la fondation Keshe.
ce qui m’intéresse ici, c'est seulement le revêtement que l'on pourrait poser sur les tubes de cuivres pour produire l’hydrogène, seulement voilà, aucune expérience à ma connaissance n'a été faite en ce sens, ce serait donc totalement innovateur, (il me semble), reste à savoir si le revêtement tiendra la THT et quel sera son comportement ensuite, sachant le pouvoir qu'il a dans les stylos et autres...

Merci à vous de me donner votre avis.
idée loufoque, inutile ou bien prometteuse?
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Plasma   Dim 14 Fév 2016 - 11:47

Bonjour Gilles,

Citation :
mais plutôt des tubes que propose Alain de faire non plus en inox mais en cuivre

Oui, mais ma démarche en fait n'est pas de remplacer l'inox par le cuivre, non, c'est tout simplement pouvoir réaliser l'isolation autrement. Et surtout plus facilement.
Par couche(s) de vernis voire de peinture pourquoi pas.
Le cuivre n'est pas un point de passage obligé.

Ce n'est qu'un métal et, dans le cas du vernis, ce dernier adhère parfaitement à du cuivre.

Prendre de l'inox et lui passer du vernis ou peinture serait exactement la même chose.
Mais est-ce que cela tiendrait sur de l'inox ?

Rajouter à cela que dans le cas des couches, les deux tubes sont isolés contre un seul dans le formatage actuel.

Il est vrai qu'il est tout à fait possible de conditionner les deux tubes en inox en réalisant deux passes : une pour la cathode (c'est ce qui se fait actuellement) et une autre pour l'anode.
Mais nécessite alors d'avoir un tube cathode supplémentaire qui servirait d'anode pour cette deuxième passe.
Car le dépôt "isolant" qui se forme sur le tube est bien sûr des parties de métal fournies de l'autre tube (connecté au +) par effet électrolyse.

Je reviens à ton sujet...

Alors ma première question est, puisque tu as déjà réalisé un nano-revêtement : est-ce réellement isolant ?
Est-ce possible de le vérifier facilement ?
Dans la mesure où, dans le cas de ton stylo, c'est quand même assez petit et même les extrémités du fil doivent (devraient) être aussi isolées.

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
megotier
Membre Actif
avatar

Age : 55
Localisation : Bretagne
Prénom : Gilles
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Plasma   Dim 14 Fév 2016 - 13:53

Bonjour,

ne connaissant pas bien vos expériences d'aujourd'hui, j'avais interprété cela comme étant un désir de changer la structure des tubes. Smile

Oui le nano revêtement est très résistant, à tel point que certaines personne ayant fabriqué le magrav (appareil devant modifier les structures), voyaient leur appareil ne pas fonctionner, en leur ayant conseillé de gratter les contacts afin de se retrouver sur le cuivre, leur appareil refonctionnait...
mais bon tout ceci en échange sur un groupe face de bouc, certaines personnes peuvent vouloir se faire flamber...
Mais je peux affirmer que le revêtement est un isolant, je tacherais de faire une mesure, je sais qu'en contrôle classique la résistance est infinie... (je ne me souviens plus du calibre utilisé, à voir...)

je ne comprend pas bien ta dernière phrase, la totalité du stylo est revêtue d'un bout à l'autre, si on devait faire cela sur les tubes, ils le seraient également entièrement intérieur comme extérieur...
on peut nanocoater n'importe quelle pièce de cuivre, cela se fait par trempage, il suffit d'avoir un bac plastique à la bonne dimension, on peut aussi le faire sur un simple bout de fil, toute pièces cuivre en faite ;)

j'ai une petite question, (pour moi) avez vous mis au point une alimentation THT qui craque l'eau? avez vous mis les plans en libre accès? , c’était ma barrière, à l'époque j'avais pensé utiliser une bobine d'allumage de voiture, mais n'avais pas fait le pas... Smile
Revenir en haut Aller en bas
megotier
Membre Actif
avatar

Age : 55
Localisation : Bretagne
Prénom : Gilles
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Plasma   Dim 14 Fév 2016 - 18:21

des petites photos pour illustrer tout cela...

" />
celle ci pour montrer deux plaques revêtues et un stylo.
le revêtement du stylo n'est pas parfait, la résistance est faible, pas mesuré mais le courant passe...
la plaque de droite est une plaque qui a servi à faire du gans, le nano revêtement est peu à peu parti, la plaque de gauche est une plaque parfaitement nano revêtue.

[img][/img]
ici, on voit la résistance de la plaque...

et cette dernière photo, peu parlante en faite Sad
[img][/img]
tension très, très faible sur cette plaque, qui parfois peut dépasser les 200mv, mais ce n'est pas le but recherché...
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Plasma   Lun 15 Fév 2016 - 15:14

Bonjour Gilles,

La génération de la THT, du moins dans son principe, est des plus classiques.

Disons de l'électronique de base avec un circuit RLC.
Et le coefficient de surtension de la self, donc l'amplitude max qu'elle va pouvoir générer à la coupure du signal, dépend entre autres de deux paramètres qu'on peut (doit) maîtriser : la résistance dans le circuit (self + condo) et la fréquence.

Et donc R = l'isolation de la cellule (notre condo dans le circuit) qui se doit d'être la plus élevée possible pour justement avoir une forte amplitude .
Circuit RLC donc.

Et au cas où cela ne donnerait pas de résultat satisfaisant, il faudra trouver un plan B  Razz
Je suis en train de plancher dessus à mes moments perdus scratch
Mais chaque chose en son temps...


@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plasma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plasma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Discussions générales :: Café-crème et croissants chauds-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré