Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Joe Cell"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: "Joe Cell"   Dim 1 Déc 2013 - 17:26

Bonjour à tous, voilà j'ouvre un nouveau poste au sujet de la Joe Cell, car il me semble que ce sujet n'a jamais été abordé sur le forum.
Alors voilà, aprés de très nombreuses expérimentations sur la Joe Cell, je ne suis jamais parvenu à réellement comprendre le fonctionnement de celle-ci,
mais après de nouvelles recherches je suis tomber sur ceci: http://pesn.com/2012/07/02/9602124_Update_Concerning_a_Joe_Cells_Unit_Charge/
en lisant en détail la page il semblerait que la Joe Cell produise une forme d'onde d'énergie qui se déplace et qui soit capable d'être stockée sur des conducteurs isolés, tels le moteur d'une voiture. L'énergie électrique accumulée sur le moteur serait de l'ordre de plusieurs milliers de volts et de charge positive. Cela pourrait bien être une forme d'énergie radiante décrite par Nikola Tesla :http://www.conspirovniscience.com/energieradiante.php à un moment il décrit un système capable de délivrer un forte charge à une plaque de métal. "L'énergie provenant du champ environnant n'est pas de l'électricité et ne s'écoule pas à travers les fils du bobinage " secondaire ", mais au lieu de cela, elle s'écoule le long de l'extérieur de la bobine et à travers l'espace pour frapper la surface du plateau de métal, où elle génère du courant électrique conventionnel qui peut avoir un fort ampérage. Thomas Henry Moray a montré que cette énergie qui coule le long de l'extérieur du fil peut passer à travers le verre sans en être aucunement affectée". Voilà quelque chose qui pourrait expliquer le phénomène de la Joe Cell, si l'on part du fait qu'elle n'est connecter à rien; le phénomène qui se produit à l'intérieur du moteur et bel et bien de nature électrique. Si le moteur accumule une forte charge électrique positive, lors de l'amorce de l'arc haute tension produit par la bougie d'allumage, nous devons obtenir une sorte de foudre en boule à l'intérieur du cylindre suffisamment puissante pour repousser le piston. Alors étant donner que la Joe Cell est un système difficile à reproduire de part le fait que l'eau demande un conditionnement particulier, serait il possible de la remplacer par un sorte de bobine Tesla Bifilaire:
http://www.conspirovniscience.com/images/energieradiante/image04.jpg
de sorte de créer un onde d'énergie radiante transmissible à un conducteur isolé? Je pense qu'il y a matière à réfléchir, qu'en dites vous, j'aimerais avoir quelques avis Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Dim 1 Déc 2013 - 17:30

..


Dernière édition par Arnold454545 le Mar 3 Déc 2013 - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Dim 1 Déc 2013 - 19:55

Je me suis pencher un peu plus sur cette page: http://pesn.com/2012/05/19/9602096_A_Joe_cells_unit_charge/
qui est un peu plus détaillée que la précédente, il semblerait en fait que la J.Cell soit un séparateur d'ions, et que les ions positifs soient expulsés de la cellule par la vapeur qui s'échappe de la surface de l'eau, tandis que les ions négatifs restent dans la cellule. Ainsi ces ions positifs entrent en contact avec les parties métalliques (entre autre le bloc moteur fait d'aluminium), le chargeant de ce fait d'une tension de plusieurs milliers de volts. La connection de la J.Cell s'effectue par un tuyau en aluminium qui par de la cellule jusqu'à un endroit du moteur, mais il n'y a aucun contact physique entre les deux; le tuyau d'aluminium et brancher sur un petit bout de tube en caoutchouc, le tout isolé du moteur comme on peut le voir sur cette photo: http://i1.ytimg.com/vi/A-q6HGmN07o/hqdefault.jpg

Lors de la mise sous tension de la cellule, de la vapeur est produite et s'échappe en passant par le tube d'aluminium et vient frapper contre le bloc moteur. Si des ions se déplacent par cette vapeur il y a forcément une polarisation qui doit s'effectuer au niveau du métal.
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Lun 2 Déc 2013 - 19:51

Je pense que certains d'entre vous connaissent ce site très intéressant: http://quanthomme.free.fr/qhsuite/2006News/nouv300606.htm

Il se regroupe avec ce que j'ai poster plus haut. Voyant que la J.Cell ne porte pas un grand intérêt, je continu tout de même de mettre quelques idées et infos qui peuvent faire avancer le sujet.

Voilà un passage du site qui me parait éclaircir de nombreux points:

On sait que certains types spécifiques de production de bulles sont associés avec des cellules efficaces.

En soi, c’est un indice valable quant à la cause de l’énergie. Il est tout à fait probable que la Joe Cell utilise un principe connu comme étant la Cavitation Electrodynamique Quantique (QED).

Cependant, avant de parler de la cavitation QED, examinons-en l’histoire.

En 1840 un dénommé Lord Armstrong (voir encadré en fin de texte) observait que, lorsque de la vapeur s’échappait des chaudières, elle produisait une charge électrique. On appelait ça l’électricité de vapeur. A cette époque, Faraday a mené des recherches poussées sur ce phénomène.

Il en a été ainsi pendant environ 120 ans, puis, en 1969, l’intérêt pour l’électricité de la vapeur a été ravivé en raison des explosions dues aux vapeurs qui s’enflammaient pendant le nettoyage avec des jets de vapeur des tankers pétroliers. On suppose que ce qui explique l’électricité de la vapeur, ce sont les bulles à noyaux (nucleated) dans l’ébullition des gouttelettes d’eau qui se comportent comme des cavités résonantes QED.

Pendant la croissance de la bulle, au moment où la résonance de la cavité qu’est la bulle coïncide avec les fréquences de l’ultraviolet du vide, les molécules d’eau se trouvant sur les parois de la bulle se dissocient par l’effet de cavité QED en ions hydronium H3O+ et en hydroxyl OH- .

Les ions hydronium disponibles sont repoussés de la surface de la bulle chargée positivement et tendent à aller vers le centre de la bulle en formant une vapeur chargée positivement ; alors que les ions hydroxyle disponibles sont attirés vers la surface de la bulle.

L’éclatement des bulles à la surface de l'eau, produit une vapeur de charge positive et des gouttelettes d’eau chargées négativement. La vapeur contenant les ions positifs émane de la surface de l'eau, tandis que les gouttelettes négatives retombent.

A l’époque, les scientifiques calculaient que les éclatements se produisaient seulement quand on utilisait de l’eau pure dans les jets de vapeur.

En ajoutant un peu d’huile d’olive dans l’eau, ils en altéraient le PH et la vapeur ne pouvait plus du tout porter de charge, ainsi il ne se produisait plus d’explosions.

Le rapprochement peut être fait avec le site de James Goss: http://pesn.com/2012/05/19/9602096_A_Joe_cells_unit_charge/
il précise que se sont bien les bulles qui éclatent à la surface de la J.Cell qui transmettent une charge électrique à d'autres objets métallliques. Lorsqu'il recouvre la surface de l'eau avec de l'huile, plus aucune charge émane de la cellule.

En théorie, si c’est suffisamment bon pour faire sauter des bateaux, ça devrait être assez bon pour faire fonctionner un moteur.

L’électrification de la vapeur causée par la séparation des ions hydronium et hydroxyle dans les bulles s’observe couramment dans l’électricité atmosphérique, l’électrification des nuages d’orage, l’électricité des chutes d’eau et le phénomène de Leidenfrost.

Quand deux charges opposées se constituent dans une Joe Cell, H3O+ est produit à la cathode et OH- à l’anode.

Etant donner que la J.Cell à besoin d'une eau pure pour fonctionner et transmettre une charge, la question que je me pose; ne pourrait t'on pas réaliser un appareil produisant une vapeur d'eau pure capable de délivrer de fortes charges électrique à des conducteur séparés.
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Lun 2 Déc 2013 - 19:57

Autre chose intéressante:

Entre 1858 et 1867, Lord Kelvin a aussi mis au point un générateur électrostatique à goutte d’eau, dénommé « Condensateur à goutte d’eau » . Parfois il y est fait référence sous le nom de « orage de Kelvin ». L’appareil utilise des gouttes d’eau qui tombent pour produire des différences de voltage en se servant de l’induction électrostatique se produisant entre des systèmes connectés entre eux et chargés de manière opposée. De l’eau descend du haut de l’appareil. Il y a l’eau à légère charge positive, attirée vers l’anneau négatif, et l’eau à charge légèrement négative attirée vers l’anneau positif. L’eau chargée passe dans l’anneau et va dans un récipient. L’eau qui circule dans l’anneau négatif devient H3O+ et l’eau passant dans l’anneau positif devient OH-. Les charges qui se constituent alors dans l’anneau connecté au récipient  lui sont opposées- ce qui attire même davantage de charge. Le résultat en est une boucle de retour positif. Quand la charge atteint par la suite un certain seuil une étincelle se produit sur l’espace entre les anneaux.

On sait que les systèmes à chute d’eau de Lord Kelvin faisaient une charge de 20.000 volts avec seulement 100 gouttes d’eau passant de chaque côté et ce, en moins de 6 secondes.
Et cela sans aucune source d’énergie extérieure, en utilisant simplement l’énergie de gouttes d’eau qui tombent. Comme vous le voyez, on peut faire des générateurs électrostatiques très puissants.
Et maintenant, imaginez un générateur électrostatique qui ne peut pas se décharger, et vous obtenez alors votre propre Joe Cell.

http://webinet.blogspot.fr/2010/09/cascade-electrique-cascades-evolutives.html
Revenir en haut Aller en bas
tom
Chef de Projet
avatar

Age : 47
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Lun 2 Déc 2013 - 20:22

Très intéressant tout ça !

Je ne m'étais pas franchement intéressé a ce système par manque d'infos, mais là je crois y voir un peu plus claire.

cela fait longtemps que tu expérimente sur la Joe Cell?
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Lun 2 Déc 2013 - 20:42

Bonjour,

bien l'exposé Arnaud.

Que comptes tu faire de ces méthodes?

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Mar 3 Déc 2013 - 7:44

Bonjour, oui cela fait quelques années que j'expérimente ce système sans jamais avoir réellement compris son fonctionnement, mais j'y ai toujours cru.

J'ai pu souvent remarquer que lorsque j'obtiens une écume blanche à la surface de l'eau, en étant attentif on remarque parfois de toutes petites bulles qui une fois à la surface et piégées dans l'écume, se mette tout à coup à se déplacer de manière rectiligne vers le conducteur opposé (cylindre de la cellule).

Exactement le même effet se produit sur l'appareil de Kelvin, lorsque les gouttes d'eau sont suffisamment chargées, elles sont attirées par le conducteur opposé.

Si l'on parvient à récupérer une charge électrique de cette manière et également avec de la vapeur d'eau (comme dans le cas des chaudière), il me semble possible de fabriquer un système qui utilise ces principes. On sait donc que les ions positifs de l'eau sont attirés par des conducteurs négatifs (Cathode) et les ions négatifs par des conducteurs positifs (Anode).

Dans une J.Cell Les ions H30+ sont rassembler sur la cathode centrale (le tube central de 1 pouce), et lors de la croissance de la bulle d'hydrogène le long du tube jusqu'à la surface de l'eau, la bulle va collecter ces ions H30+. Lors de l'éclatement de la bulle chargée à la surface de l'eau, les ions H30+ vont être expulsés hors de la cellule et être attirés par la force électrostatique jusqu'à un conducteur opposé, autrement dit le bloc moteur chargé négativement. Ce qui va se produire c'est que le moteur va peu à peu se charger électriquement et de manière positive.
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Mar 3 Déc 2013 - 12:54

Lorsque l'on regarde cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=fNEMTCa7jXw
on constate bien l'effet électrostatique des gouttes d'eau chargées. Lorsque le type applique son doigt sur la surface métallique du cylindre, il le décharge en agissant comme une terre, puis tout de suite après l'effet se reproduit. Les gouttes d'eau chargées sont visibles, et capables de défier la gravité puisqu'elles tentent de retourner vers leur opposé.

C'est sans aucun doute cet effet précis qui explique la manière dont une J.Cell peut alimenter un moteur sans y être toutefois connectée. "Elle parait produire de grandes quantités d'énergie à partir de rien et parait alimenter le moteur de manière télépathique".

Si l'appareil de Kelvin peut délivrer des charges électriques de l'ordre de 20.000 volts sur de si petites surfaces conductrices, imaginez la charge accumulée sur un bloc moteur en aluminium.
L'eau doit être pure pour pouvoir séparer au mieux les charges, mais elle ne doit pas être exempte de tout ses minéraux. Lorsque l'on effectue un chargement de l'eau dans la J.Cell (stade par lequel on purifie l'eau), on obtiens une sorte de résidu marron qui ressemble à de la boue.

Cette boue est le résultat d'une oxydation des métaux créant alors des dépôts solides (exemple: rouille).  

C'est essentiellement l'action de l'oxygène qui va peu à peu attaquer l'acier, la fonte, l'aluminium, le laiton ou le cuivre selon le matériau utilisé.

Les phénomènes électrochimique d'électrolyse (l'électrolyse de l'eau produit 2 gaz le dihydrogène et le dioxygène ce dernier étant corrosif) et d'oxydo-réduction (la réaction des métaux entre eux).

Il y aura donc toujours une production de boue à l'intérieur d'une J.Cell, même minime, c'est pour cela qu'il faut limiter au maximum le passage du courant dans la cellule et ne rajouter aucun électrolyte. Tant que la cellule produit de l'oxygène à l'anode, même de façon minime, il y aura une formation de boue.

C'est qui se passe dans l'eau d'une J.Cell est simplement un effet de polarisation, car l'eau qui est un mauvais conducteur agit comme un diélectrique. On pourrait considérer la J.Cell comme un gros condensateur qui développe un champ électrique qui créer une polarisation de l'eau. C'est cet effet de polarisation qui permet à la J.Cell de maintenir une charge électrique aussi longtemps sans être altérer.

Maintenant que nous savons que notre J.Cell est un séparateur d'ions efficace, que ces ions peuvent être transmis à des conducteur opposés, soit par l'eau liquide ou sous forme de vapeur, il nous est possible d'imaginer un système similaire à partir d'eau ou de vapeur passant au travers de plaques ou de tubes polarisés.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Mar 3 Déc 2013 - 19:07

Bonjour Arnaud,

J"ai un peu de mal à comprendre ce qu tu veux faire avec ces deux types d'expériences.
L'un dans la vidéo, concerne l'électrostatique de toutes matières qui se déplacent. Principe utilisé par des sondes qui mesurent le courant des liquides, air,gaz et autres en déplacement afin d'en déterminer le débit, et l'autre qui est de l'électrolyse qui charge l'eau, en quoi, nous ne le savons pas encore.

Peux tu éclairer ma lanterne?

Merci A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Mar 3 Déc 2013 - 20:47

La J.Cell est un système assez contradictoire, il y a plusieurs phénomènes qui s'y produisent.
Lorsque la cellule est mise sous tension, il se produit une électrolyse basique.

Les ions présents dans l'eau vont petit à petit se rassemblés et s'accumulés sur les électrodes positives et négatives grâce au courant qui y circule.

Etant donner que c'est la cathode (donc l'électrode négative) qui va rassembler le plus d'ions (H30+), ce sont eux qui vont transmettre leur énergie, lorsqu'ils sortent de la cellule transportés par la vapeur.

L'eau dans la cellule contient un grand nombre d'ions, le rôle de la J.Cell c'est simplement de les trier et de les collecter sur ces électrodes.

Cela permet d'expliquer plusieurs phénomènes qui se produisent lorsqu'une J.Cell fonctionne:

On sait que la cellule à besoin d'un temps de chargement initial d'environ 3 min pour être opérationnelle. Après ce temps de chargement, la borne positive de la cellule peut être débranchée , mais elle continue de fonctionner. La raison est que la cellule elle même garde une charge électrique et agit comme un condensateur. L'eau agit comme un diélectrique polarisable, ce qui permet à la cellule de continuer de fonctionner en poursuivant son cycle.

On sait que la cellule n'a pas besoin d'être connecter physiquement au moteur, la raison est que les ions H30+ expulsés par la vapeur d'eau sont attirés par leur opposés autrement dit le moteur qui est charger négativement. Un point important à souligner, la sortie de la cellule est faite avec un tuyau en aluminium qui part de celle ci, donc du cylindre extérieur de la cellule chargé positivement et qui va jusqu'au moteur sans toutefois y être connecter. Le tuyau d'aluminium est connecter à un tube en caoutchouc d'environ 5 cm.

Le fait est que la cellule est difficile à faire fonctionner est très certainement dû au fait que ce tuyau d'aluminium soit positif, car deux charges de mêmes signes ne s'attirent pas, et donc plus le tuyau est long, plus les ions auront du mal à allez jusqu'au moteur. Ils retomberont dans la cellule attirés par la cathode. Donc on peut très certainement apporter une amélioration de ce côté là, en mettant un tube d'aluminium beaucoup plus court est qui soit relier directement au moteur, ils serait donc de charge négative, ce qui permettrait aux ions H30+ d'être directement absorbés par le tube et le moteur d'où une efficacité nettement meilleure.

On sait que le moteur, peut continuer de fonctionner un certain temps même après avoir désinstaller totalement la cellule. C'est dû au fait que le moteur conserve sa charge électrique, jusqu'à ce que cette charge se dissipe durant son fonctionnement.

On sait que le moteur peut fonctionner sans J.Cell, juste en versant l'eau de la cellule dans le circuit de refroidissement, c'est du au fait que l'eau contient toujours des ions qui interagissent avec le moteur.

Cette charge électrique positive accumulée sur le moteur, permet lors de l'amorçage de l'arc haute tension par la bougie d'allumage de produire une forme de boule de foudre. Une partie de la charge du moteur se retrouve délivrée lors de la phase d'allumage. C'est alors que l'on peut faire le rapprochement avec une découverte de Nikola Tesla:

http://www.docstoc.com/docs/14814846/The-Tesla-Plasma-Engine

Il créer deux fréquences de résonances sur chaque bobine  haute tension, ce qui permet de produire ces fameuses boules de foudre. Nous avons donc sur notre moteur l'arc haute tension produit par la bobine d'allumage à une certaine fréquence, ainsi que le moteur chargé de plusieurs milliers de volts grâce à la J.Cell, et en réunissant les deux on obtient le même résultat que N.Tesla.

Tout cet exposé concerne ma compréhension sur la J.Cell, d'après de nombreuses observations et tests ainsi que de nombreuses comparaisons sur divers documents que j'ai pu lire. Mais aujourd'hui je suis persuadé que ce système fonctionne de cette façon précise, tout se regroupe.
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Mar 3 Déc 2013 - 21:16

Bonjour,

Merci de toutes ces explications, je comprends mieux.
Malgré tout, il y a beaucoup de choses à vérifier et surtout à confirmer.

Comment déterminer tous ces effets?

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Mar 3 Déc 2013 - 21:21

On pourrait commencer par fabriquer un appareil simple pour effectuer déjà certaines mesures.
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Mer 4 Déc 2013 - 18:47

Je pense commencer par construire l'appareil de Kelvin pour déjà me familiariser avec le principe de charge, et par la suite voir si je peux y apporter une amélioration quelconque. Dans tous les cas, que ce soit la chaudière, le générateur électrostatique de Kelvin ou la J.Cell, le principe reste le même; ce sont les gouttelettes d'eau qui portent la charge.
Revenir en haut Aller en bas
JCV
Support Electronique
avatar

Age : 69
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Jeu 5 Déc 2013 - 8:00

Bonjour Arnaud,

Même si je n'ai pas tout compris sur le fonctionnement de la J.Cell, qui est quand même assez complexe. L'appareil de Kelvin semble assez simple à réaliser avec les moyens de bord (au vu des vidéos), il faudra qu'un de ces jours je fasse aussi cette expérience.

Quelques réflexion sur l'appareil de Kelvin:

Sur l'appareil de kelvin si avant le départ on applique une polarisation volontaire dans un sens, par exemple avec une pile qu'on branche quelques instant avant de commencer l'expérience, il devrait toujours démarrer avec le même sens de polarité. Après, je me me disais que plutôt de décharger les charges électrostatiques dans un éclateur, pourquoi ne pas essayer de recharger une batterie.

A+

JCV
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Jeu 5 Déc 2013 - 12:42

Salut JCV, excellente réflexion, c'est exactement le même raisonnement que je me suis posé. Je vais construire l'appareil ce week-end, il me manque deux bricoles.

Je vais également essayer d'apporter une petite amélioration au niveaux des deux conducteurs de départ, voir si je peux les isolés de manière à ce que les gouttes d'eau n'entrent plus en contact avec eux, d'ou l'effet de décharge qui limite la puissance de l'appareil et voir également si je peux effectuer une polarisation des tubes avant de démarrer la réaction, si tel est le cas, il me parait possible de fabriquer un puissant générateur où l'on capterais uniquement les ions positifs (ceux qui nous intéressent). Je me demande aussi si les ions présents dans l'eau qui tombent et cèdent leur charge, peuvent être réutilisés dans l'appareil, en faisant re-circuler l'eau utilisée dans le circuit. Dans ce cas l'appareil devrait pouvoir accumuler une charge beaucoup plus grande.

Je mettrais ici l'avancement du projet.
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Jeu 5 Déc 2013 - 12:58

J'ai fais un petit croquis simpliste, qui montre les ligne de force et le trajet qu'empruntent les gouttes d'eau lorsque l'appareil devient suffisamment chargé (Fig 1). Les gouttes d'eau tentent d'entrer en contact avec le conducteur opposé à leur charge, si tel est le cas l'appareil se décharge peu à peu est la puissance est limitée. Ce que je compte faire c'est enfermer le tube conducteur dans un tube en plastique, ce qui je pense va limiter fortement cet effet électrostatique. Car ce que l'on apercevoir sur les vidéos c'est que les gouttes d'eau se mettent à virevolter juste après la sortie du conducteur.

" />
Revenir en haut Aller en bas
JCV
Support Electronique
avatar

Age : 69
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Jeu 5 Déc 2013 - 14:08

Re bonjour,

Isoler les tubes du haut, au minimum à l'intérieur en le prolongeant après la sortie vers le récipient inférieur, est je pense une bonne idée. Cela ne devrait pas perturber le champ électrostatique, et cela permettrait de réduire le diamètre du tube avec un meilleur couplage vers les goutes d'eau, tout en contrôlant la déviation des goutes qui partent dans tous les sens.

A+

JCV
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Jeu 5 Déc 2013 - 20:12

Voici l'avancement de mon générateur, je mets quelques photos:

J'ai pris du tube pvc de diamètre 40 et j'y ai insérer un bout de tube cuivre de diamètre 35 de 5 cm de longueur.

" />


Un manchon en diamètre 40 avec une réduction 40/32.


" />



La rampe qui servira à envoyer l'eau à travers les tubes.


" />


Les tubes insérés dans les réductions.


" />


Vue de face, cette disposition va donc permettre à l'eau de s'écouler sans qu'elle puisse remonter jusqu'au cuivre.






Voilà bientôt prêt pour les tests!
Revenir en haut Aller en bas
tom
Chef de Projet
avatar

Age : 47
Localisation : somme 80
Prénom : Tom
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Jeu 5 Déc 2013 - 21:07

Salut Arnaud!
super comme idée!
Si j'ai bien pigé, tu veux donc réutiliser l'eau en circuit fermé?
Revenir en haut Aller en bas
http://cloclowebforum.forumactif.com/
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Jeu 5 Déc 2013 - 21:27

Oui mais sa seras pour les futures essais, j'ai récupérer une pompe à eau pour se faire. Je ne sais pas encore ce que sa donneras, mais l'idée vaut le coup d'être tentée.
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Jeu 5 Déc 2013 - 21:32

L'idée seras également de déterminer si je peux polariser l'appareil à ma guise avant la réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Ven 6 Déc 2013 - 12:36

A l’intérieur des Té en pvc j'ai placé un disque percé que j'ai collé:

" />


" />


Mise en place des fils.


" />


" />


Et avec les tubes insérés.


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
JCV
Support Electronique
avatar

Age : 69
Localisation : France (Nord)
Prénom : Jean-Claude
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Ven 6 Déc 2013 - 16:22

Bonjour Arnaud,

Je vois que ça prends forme, réalisation précise, comme d'habitude.

A bientôt les résultats.

A+

JCV
Revenir en haut Aller en bas
Arnold454545
Membre Super Actif
avatar

Age : 32
Localisation : France
Prénom : Arnaud
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: "Joe Cell"   Ven 6 Déc 2013 - 18:24

Merci Jean-Claude! Les essais sont pour demain je donnerais tout le détail, j'espère avoir de bons résultats. J'ai pu mettre en eau la rampe; j'ai des jets droits et bien centrés.

Le tout coller:

[img][/img]


[img][/img]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Joe Cell"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Joe Cell"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Essais et expériences diverses-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré