Bureau d'études de Recherche et de Développement


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Géné HHO 230V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Edenguard
Chef de Projet
avatar

Age : 30
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Géné HHO 230V   Lun 16 Juil 2012 - 12:41

Bonjour à vous,

Je me suis lancé dans la construction d'un géné HHO en 230V.
N'étant pas sur que ce sera du Gaz de Brown, je préfère le poster ici.

Son utilisation sera bien sur pour faire un chalumeau plus puissant que ma version actuelle en 12V, mais aussi pour tenter autre chose :

Voici une vidéo super intéressante trouvée sur le net :





J’aimerais arriver à reproduire la même chose.
Dans la vidéo, le circuit semble fermé ce qui serait donc largement sur-unitaire, en tenant compte des pertes énormes des moteurs thermiques + de leur lampe qui grille.

J'ai ouvert un topic sur un autre forum HHO ICI , car apparement ils sont haitués à jouer avec des cellules HHO ( surtout drycell ).
C'est surtout pour installer sur leurs véhicules, mais leurs techniques de nettoyage, électrolyte et autre sont interessantes.
Ils m'ont donné quelques conseils interessants, mais si vous en avez d'autres je suis bien évidemment preneur Smile
J'ai aussi une page correspondante sur mon site : ICI , rubrique HHO 240V.

Sur la vidéo citée plus haut, cela semble assez simple à réaliser.
Je me suis fabriqué un boitier CDI, qui à parfaitement fonctionné pendant un moment, avant de cramer.
Je l'ai légèrement modifié depuis, mais il faut que je vérifie que maintenant c'est bon.
Au début je voulais juste faire un allumage électronique, mais j'en ai profité pour le transformer en CDI.
C'est un élément important pour mes essais car sans cela, l'allumage se fera encore trop en avance, ce qui provoquera encore et toujours des retours de flamme, et une probabilité pour que l'explosion repousse le piston dans le mauvais sens...
Voici le schéma correspondant :




Pour ce qui est des zeners, j'ai légèrement modifié le montage.
Plutot que de court-circuiter la sortie, je préfères bloquer le transistor qui va bien.
Ces zeners attaquent donc maintenant, à travers une résistance, la base d'un montage à 3 transistors montés en darlington, pour limiter le courant tiré des 300V.
J'ai rajouté aussi des LEDs pour vérifier l'état des éléments et une diode de roue libre pour le relais.
Je ne peux pas modifier dessuite le schéma donc je vous laisse celui plus haut.
Il faudrait peut être une diode en inverse sur l'IGBT pour le protéger des pics inverses...
Le condo suffit peut être pas...

Si vous avez des avis, je suis preneur ^^

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Lun 16 Juil 2012 - 19:45

Bonjour,

Beau projet!

Citation :
Il faudrait peut être une diode en inverse sur l'IGBT pour le protéger des pics inverses...
Le condo suffit peut être pas...

Tu ne dois pas mettre de diode de protection sur l'IGBT, cela annule les effets du transfo HT.
Car il faut bloquer sèchement l'alimentation, et laisser faire l’inversion de la tension.

Dans la vidéo, l'électrogène tourne bien avec du HHO produit par le courant de l'électrogène???

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Edenguard
Chef de Projet
avatar

Age : 30
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Lun 16 Juil 2012 - 20:00

Bonsoir Francis,

Merci bien ^^

Il me semblait bien qu'il y avait quelque chose du genre : ne pas utiliser de diode...
Merci en tous cas Smile

Oui en effet, absolument çà !
En fait ils commencent par utiliser un second générateur HHO pour pouvoir lancer le groupe.
Et dès qu'il tourne, il produit suffisamment de courant pour alimenter la drycell du système.
Ils déconnectent ensuite le second générateur HHO, qui ne sert pour le lancement.
Et.... le circuit tourne en boucle, tout en alimentant une charge: la lampe.
Sans compter les pertes à cause du moteur et des conversions ...

Smile

@+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 17 Juil 2012 - 10:46

Bonjour Christopha,

Oui, sacré projet.

Et uniquement avec une Dry-Cell "toute bête" !

Si on ne pense pas au côté tromperie, arnaque, comme malheureusement nous avons déjà eu l'occasion de voir maintes fois sur Youtube, il doit quand même avoir un "truc" de plus que nous ne connaissons pas.
Car sur la vidéo il ne s'agit pas de réaliser une aide ou économie, il est à 100% gaz !

C'est vrai que ça motive ClapClap

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Edenguard
Chef de Projet
avatar

Age : 30
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 17 Juil 2012 - 10:53

Bonjour Alain,

En effet, c'est ce qui m'a remotivé pour fabriquer mon gros générateur HHO.
Ils ont pas grand chose comme composants, un variateur je crois, 60v par là, et pont de diodes, voir peut être condensateurs, je ne sais plus trop.
C'est peu être du Gaz de Brown qu'ils produisent...
Mais leur cellule semble en effet assez simple et classique.
La vraie électronique dans leur montage est là pour gérer l'allumage au bon moment, c'est tout, enfin il me semble.
Mais pour ce qui est de la partie HHO cela semble tout simple, sans aucun réglage si ce n'est la tension par le variateur.
Il faut toujours que je coupe les joints pour fabriquer le mien, mais pas trop le temps :/

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 17 Juil 2012 - 11:56

Bonjour,

Ce type de groupe fait quelle cylindrée ?

Et en effet avoir obligatoirement un allumage électronique pour être "en phase" avec le point optimum d'explosion du gaz.

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Edenguard
Chef de Projet
avatar

Age : 30
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 17 Juil 2012 - 12:39

Rebonjour,

D'après ce que j'ai pu trouver sur le net, le groupe fait 1Kw il me semble.
Voici le lien pour les explications.
Il y a aussi un fil de discussion ICI.
Je vais le lire un peu pour voir s'il y a des infos interessantes.
Il y a quelques schémas pour une cellule 120 plaques je crois, donc cela tombe très bien pour moi ^^
Il s'agit d'une régulation classique par triac avec une self en série et un pont de diodes, avec une mesure de courant, pour ce qui concerne la partie puissance bien sur.


Edit : après revisionage d'autres vidéos, c'est un moteur de 2.8HP, soit environ 2KW.
C'est ce qu'il me semblait après l'avoir vu, car j'ai justement un groupe qui lui ressemble fortement, et qui fait... 2KW ^^
Mais leur générateur ne fait apparement que 1KW...


A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 17 Juil 2012 - 19:27

Bonjour,

Sur la vidéo, on voit bien qu'il a changé l'allumage, alors oui il doit le gérer autrement.

Il utilise également un auto transfo, qui lui sert à positionner la bonne tension.

Le réacteur par contre ne fait 120 plaques, il semble être beaucoup plus petit.

Quelqu'un a t'il vu le bulleur, moi je ne vois pas de bulle.

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 17 Juil 2012 - 19:36

Re,

Sur une autre vidéo, si, il y a bien des bulles.

Il utilise un deuxième réacteur pour le démarrage du groupe, sorte de stater je présume.

Ensuite on entend bien, le moteur ralentir au moment où il branche le spot. Donc l'accélérateur automatique ne fonctionne pas ou il n'y a pas assez de gaz.

MAis bon c'est beau à voir! C'est tout est vrai...

A+

PS: dommage qu'il ne possède pas notre réacteur Eco-Booster Very Happy Very Happy Very Happy

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Edenguard
Chef de Projet
avatar

Age : 30
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Jeu 19 Juil 2012 - 14:35

Bonjour,

En effet Francis, c'est ce que j'avais dis ^^
A l'origine leur reacteur principal ne fournit pas car il n'est pas alimenté par le groupe, qui ne tourne pas ^^
Ils utilisent donc un autre générateur branché sur secteur pour lancer le groupe.
Et ils ont viré la régulation et le carbu il me semble avoir lu.

Pour les roues, c'est pour avoir l'impulsion au bon moment, mais je ne connais pas le rapport.
Le moteur est un 4 temps il me semble, il devrait donc y avoir une impulsion tous les deux tours de l'axe principal non?
On dirait que vu la configuration de leur roues, vu qu'il n'y a qu'un aimant, ce serait plutot une impulsion tous les 4 tours...
Cette partie là je ne la comprend pas en fait, je vois pas pourquoi ils ne génèrent une impulsion que tous les deux cycles...
Pour moi quand je parles de cycle, cela correspond à un tour pour un moteur deux temps, et deux tours pour un 4 temps, soit en fait une étincelle à chaque fois, je sais pas trop si c'est bien correct ^^
Un pro de la mécanique des moteurs thermiques pourrait développer siouplait?

Pour ma part j'ai découpé tous les joints, et j'en ai creusé la moitié.
D'ici à ce soir j'aurais tout fait je penses.
J'ai découpé les plaques PVC extérieures, mais il me manque les plaques positives et négatives en inox à découper...

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
papy31
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 83
Localisation : haute-Garonne
Prénom : Clément
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 24 Juil 2012 - 13:50

Bonjour à tous,

Sur tous ces petits moteurs 4 temps l'allumage ce fait par tour, je m'explique la bobine est montée sur le volant et la rupture ce fait par des vis platinées ou par l'électronique insérée dans le bobinage.Donc une étincelle soupapes en bascule et l'autre celle de l'allumage soupapes fermées.

Ils ont donc modifié cet allumage en premier pour avoir une étincelle par 2 tour et surtout pour pouvoir metre du retard a l'allumage et empêcher les retours de flamme.

c'est ce que je pense.

A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 24 Juil 2012 - 18:47

Bonjour,

L'allumage est traditionnelle, une étincelle tous les deux tours.

Seulement sur ces moteurs il n'est pas possible de régler l'avance ou tout simplement le point de l'allumage.

Et comme la combustion de ce gaz est différente de celle de l'essence il faut donc avoir un peu moins d'avance à l'allumage d'où la modification.

C'est à mon avis la clé de sa réussite.

Faut il en faire autan pour les moteurs diesel avec gaz HHO?
Car de mémoire, le moment de l'injection du gasoil dans le moteur se fait également assez précisément vers le point mort haut. Donc faut il également décaler légèrement la pompe à injection???
Si l'on considère que trop de gaz ne donne pas de résultat, cela pourrait bien coïncider avec le fait que l'auto-explosion se produirait un peu tôt, comme avec l'essence.
Et avec peu de gaz, cela ne changerait pas trop le fonctionnement du moteur et ferait faire un peu d'économie.

A cogiter, non?

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Asl
Support Electronique
Membre d'Honneur
Support ElectroniqueMembre d'Honneur
avatar

Age : 66
Localisation : Près de Saumur
Prénom : Alain
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 24 Juil 2012 - 19:08

Bonjour,

Faudrait-il donc passer par une carte d'allumage fait "maison" ? Laughing Razz

@++

****************************
Tout le monde savait que c'était impossible.
Il est venu un imbécile qui ne le savait pas... et qui l'a fait.
(X-Wing)
Revenir en haut Aller en bas
Edenguard
Chef de Projet
avatar

Age : 30
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 24 Juil 2012 - 19:50

Bonsoir à vous,

Et merci pour tous vos précieux conseils ^^

Je m'en doutais un peu de tout çà, c'est pour cela que je me suis fabriqué un CDI ^^
Il est piloté par un capteur à effet HALL, mais a grillé une fois :/
Je l'ai amélioré et donc je dois à nouveau le tester.
Je vais étudier plus précisément mon groupe électrogène, car je ne sais pas s'il possède un système intelligent pour générer une étincelle tous les deux tours, ou si c'est plus simple en générant une étincelle par tour...

Pour ce qui est du diesel, désolé je ne connais pas bien, je préfère rester sur quelque chose qui se contrôle plus facilement, et que je possède déjà :p
Mais je ne vous empêche pas d'en parler bien entendu ^^

A+

Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 24 Juil 2012 - 19:53

Bonsoir Alain,

Pour les moteurs essence c'est certainement possible, mais avec les diesels, comme ceux qui calés avec la courroie de distribution c'est quasi impossible sans modification du support Crying or Very sad

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 24 Juil 2012 - 19:58

Bonsoir Christophe,

Actuellement les moteurs de ce type, groupe électrogène, tondeuse et autres, font une étincelle par tour, donc une pour rien.

Mais l'électronique peut assez facilement remédier à ce problème!

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Edenguard
Chef de Projet
avatar

Age : 30
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 24 Juil 2012 - 20:05

Bonsoir Francis,

Ok alors, je m'en doutais un peu... :/
Je vais voir s'il y a une soupape facilement accessible pour détecter lorsqu'elle bouge, ou un truc du genre, pour repérer le bon tour...
Sauf si tu vois une meilleure idée?
Sinon c'est sur que par engrenages c'est plus simple, mais demande un peu de mécanique donc c'est bof bof pour moi ^^
Je préférerais rajouter un capteur qui va bien au bon endroit, par exemple un détecteur infrarouge pour la soupape.
Il me faudra aussi utiliser le capteur HALL mais c'était prévu depuis longtemps Smile

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
papy31
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 83
Localisation : haute-Garonne
Prénom : Clément
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 24 Juil 2012 - 22:16

Bonsoir Christophe,

Tu ne peut pas faire un allumage par les soupapes lorsqu'il y a l'étincelle au point mort haut les 2 soupapes doivent être fermées, pour çà il faudrait le capteur sur le pignon d'arbre à came
avec une petite modif c'est réalisable.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Edenguard
Chef de Projet
avatar

Age : 30
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mar 24 Juil 2012 - 22:26

Bonsoir Clément,

Je ne parlais pas de me servir des soupapes comme trigger, mais seulement d'indicateur qui me dit que c'est le bon tour pour l'étincelle ^^
Logiquement, lorsque la soupape d'admission s'est ouverte, ET que le piston a atteint le point mort haut, l'étincelle peut se produire ^^
Mais tant que la soupape d'admission ne s'est pas ouverte, même si le piston passe le point mort haut, et bien il ne se passe rien.
Il faut voir cela comme du séquentiel Smile

De toutes façons tant que je n'aurais pas démonté un peu la bête, je ne peux pas vraiment me faire une idée précise sur son fonctionnement... Smile

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
papy31
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 83
Localisation : haute-Garonne
Prénom : Clément
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mer 25 Juil 2012 - 10:34

Bonjour Christophe,

Tu dis: Logiquement, lorsque la soupape d'admission s'est ouverte, ET que le piston a atteint le point mort haut, l'étincelle peut se produire ^^

La soupape admission ne s'ouvre que lorsque le piston redescent. Le piston étant au point mort haut
2 positions pour les soupapes:

1 ) soupapes en bascule echapement se ferme et admission s'ouvre
2 ) les deux soupapes fermées = etincelle donc explosio des gaz.ceci avec avance ou retard a l'allumage.

Dans tous ces petits moteurs 4 temps sans exception l'allumage ce fait par une bobine fixée sur le carter passant a 1 mm du volant magnétique quelle soit électronique ou non et c'est pour cette raison qu'il y a une étincelle par tour moteur une ne jouant aucun rôle car les deux soupapes étant en bascule ceci avec l'essence mais avec l'HHO ce n'est pas pareil.

c'est pour ça que sur la vidéo ont voit un entrainement par pignons plastiques blanc avec un rapport de 1 pour 2 sur le grand pignon ce trouve le capteur qui va déclencher tous les deux tour moteur la bobine voiture qui se trouve en haut a droite a l'extérieur du bati du groupe.

Là tu peux me croire , 60 ans de mécanique de la moto, voiture, tracteurs, moteur indus en deux ou quatre temps.

Bonne transformation A+
Revenir en haut Aller en bas
Edenguard
Chef de Projet
avatar

Age : 30
Localisation : Landes
Prénom : Christophe
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mer 25 Juil 2012 - 13:17

Bonjour Clément,

Je sais déjà tout cela, et je ne doute pas de tes paroles ^^
J'ai juste du mal m'exprimer car tu n'a pas bien compris ce que je voulais dire Smile

Je parles de séquentiel, c'est à dire qu'il faut passer par chaque étape, une par une, pour que l'étincelle se produise:
"Logiquement, lorsque la soupape d'admission s'est ouverte, ET que le piston a atteint le point mort haut, l'étincelle peut se produire"
Cela veut dire que la soupape d'amission doit s'ouvrir, et suivre son cours jusqu'au point mort haut du piston. ( fermeture soupape + compression)
J'ai volontairement supprimé les étapes intermédiaires car automatiques et inutiles dans mon analyse.
Je ne parlais que de "points de repères" pour synchroniser l'électronique du système CDI que je me suis fabriqué.
( je n'ai pas besoin de détecter la fermeture de la soupape ni la compression, car si on atteint le point mort haut et que la soupape était ouverte juste avant, c'est qu'elle est actuellement refermée et que les gaz sont comprimés )
Il faut que je mette deux capteurs à ces endroits là pour détecter ces points de passage.
Je me vois mal fabriquer deux roues avec rapport 1:2 pour synchroniser l'explosion, je préfère rajouter un capteur à chaque étape clé ^^
Donc pour les capteurs je pensais à d'une part un capteur infrarouge pour la soupape, et d'autre part un capteur effet HALL pour le point mort haut.
Il me suffirait de le placer à la place de l'actuelle bobine, et de le faire glisser autour du volant magnétique pour trouver la bonne position de basculement, en me servant justement des aimants du volant.
Pour la synchronisation des deux capteurs, l'étincelle ne se fera que lorsque le volant moteur activera le capteur à effet HALL, et seulement si avant la soupape s'est ouverte (puis refermée + compression )

J'esperes que cette fois j'ai réussi à me faire comprendre, car on parles tous les deux de la même chose depuis un moment ^^
Ce dont je n'étais pas sur, c'est si justement ce genre de moteur possédait d'autres capteurs pour ne générer qu'une étincelle au bon tour, et pas à chaque tour.
Mais tu m'a répondu donc merci c'est bon Smile

Cela vous semble t-il correct pour le déroulement de la procédure de déclenchement?
(détection ouverture soupape puis point mort haut = étincelle)

Merci
A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.edenguard.fr/
papy31
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 83
Localisation : haute-Garonne
Prénom : Clément
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mer 25 Juil 2012 - 14:10

RE,

Tout compris avec les deux capteurs, il y a aussi le système genre, Renault 21, ils comptent un nombre de dents du volant pour déclancher l'allumage si je me souviens, 44 Dents - 2 D .Mais comme c'est un 4 cyl il y a une etincelle par tour. Alain pourrait te faire un petit programe de comptage pour inserrer dans un 16F84 qui déclanche le cdi.

A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mer 25 Juil 2012 - 19:50

Bonsoir,

Bonne analyse, mais il n'est nul besoin de se compliquer la vie, il faut rester simple dans la construction.

Qu'il y ait une étincelle par tour cela n'est pas un problème, tu peux conserver ce principe, ce qu'il faut c'est pouvoir par ton capteur Hall, ou plutôt magnétique comme ceux que l'on trouve sur des vérins pneumatique, en version électronique et non bilames, avoir la possibilité de faire, de positionner la bonne avance.

Par la suite et si cela fonctionne, alors oui, il vaudrait mieux n'avoir qu'une étincelle tous les deux tours, afin d'économiser du courant, celui de la bobine.

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
papy31
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Age : 83
Localisation : haute-Garonne
Prénom : Clément
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mer 25 Juil 2012 - 19:58

Bonsoir,

Oui Francis, mais les retours de flamme doivent se faire justement lorsque les deux soupapes sont en bascule car le géné HHo débite en permanence et il doit y avoir une légère poussée de du bulleur. Cest pour cela qu'il faut avoir qu'une étincelle par 2 tours.

A+
Revenir en haut Aller en bas
fc89
Chef de projet
Membre Donateur
Chef de projetMembre Donateur
avatar

Age : 53
Localisation : Bourgogne, France
Prénom : Francis
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   Mer 25 Juil 2012 - 20:01

Re,

Peut être encore plus simple, faire des lumières aux deux trous des passages de vis de manière à déplacer la bobine, ou faire des pattes qui la déplaceraient.

A+

****************************
Demain n'est pas à découvrir, il est à inventer dès aujourd'hui... Jacques Salomé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Géné HHO 230V   

Revenir en haut Aller en bas
 
Géné HHO 230V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureau d'études de Recherche et de Développement :: Bureau d'Etudes :: Essais et expériences diverses-
Sauter vers:  
Site à visiter...

Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie

NOS REALISATIONS, TESTEES ET...
REPRODUCTIBLES PAR TOUS !

Alimentation à découpage
2v - 25v / 20A

Carte interface série optocouplée
pour système de développement
sur PICS

Carte PWM avec
mosfet de puissance intégré